interview bande-dessinée, interview auteurs bande-dessinée, PIXEL VENGEUR ET FRED FELDER

PIXEL VENGEUR ET FRED FELDER

Gai-Luron passe à l’attaque, sous les plumes de Pixel Vengeur & Fred Felder

 
Camille pour Sceneario.com:
En septembre 2016, le dessinateur Pixel Vengeur et le scénariste Fabcaro reprennent la série des nouvelles aventures de Gai-Luron (Tome 1, Gai-Luron sent que tout lui échappe, Éd. Fluide Glacial), créée à la base par Marcel Gotlib. 
Mais pour le second tome c’est Fred Felder qui s’est occupé du scénario. Le tout édité bien sûr chez Fluide Glacial. 
Lors du FIBD, ce fût pour moi, l’occasion de rencontrer ces auteurs dans un salon de tatouage. 
 
Sceneario.com: Salut Fred et Pixel Vengeur, tout d’abord comment vous êtes- vous rencontré ? 
Pixel Vengeur: En 2010, on a publié chacun un livre dans une nouvelle maison d’édition: DESINGE & HUGO & Co. 
n a passé tout un Angoulême ensemble où on s'est marrés comme des singes... Depuis, à chaque bouclage de Fluide, on est ensemble.
 
Sceneario.com: Concernant l’album, comment un changement de scénariste s’est-il imposé? 
Pixel Vengeur: C’est moi qui ai fait la proposition parce-qu’après l’immense succès de Zaï Zaï Zaï (Éd. 6 pieds sous terre), Fabcaro a été soudain débordé et donc il m’a dit qu’il devrait arrêter toutes les séries et reprises qu’il avait déjà commencé en parallèle, et comme j’avais une déjà une idée de tome 3, j’ai demandé à Fred parce-qu’on s’entend super bien et donc nous avons sauté sur l’occasion pour ce projet de tome 2. 
 

 

Clues T1 couv
Sceneario.com: Fred, tu es au scénario pour le tome 2 des nouvelles aventures de Gai-Luron, t’es-tu imposé des objectifs et/ou des limites? 
Fred: Pixel Vengeur m’a demandé si je voulais participer au scénario de Gai- Luron, chose à laquelle je n’ai pas hésité à dire oui. 
Il m’a demandé d’écrire trois strips pour voir si ça allait ou pas puis il m’a expliqué ce que j’avais le droit de faire et à partir de là, j’avais compris mon champs d’action. 
J’ai rapidement pris mes marques pour finir le scénario tout seul.
 
 
Sceneario.com: Fred, tu te sens bien chez Fluide Glacial? 
Fred: Ah ouai, c’est un rêve, c’est vraiment un truc que je voulais depuis le début. Je suis encore abasourdi d’être rentré dedans, surtout avec mon niveau scolaire...
 
Sceneario.com: Quel est donc ton niveau scolaire? 
Fred: J'ai fait une année de beaux arts complète ainsi qu'une capacité en droit, option droit des affaires. 
 
Sceneario.com: C’est de loin le premier scénario que tu as écrit au cours de ta carrière mais pour celui-ci est-ce que tu te sentais un peu sous pression à cause du lourd héritage que laisse Marcel Gotlib ? 
Fred: Pas le moins du monde, je fais partie des nombreux enfants illégitimes de Gotlib, une partie de ce que je suis, c'est à lui que je le dois, j'ai été élevé à son humour via mon vrai papa. 
L'autre partie de ce que je suis je le dois à Bernard Tapie, mais ce sera sûrement le sujet d'une autre entrevue. 
J'ajouterai que sur ce projet Pixel m'a beaucoup aidé pour ne pas dire protéger, essentiellement de moi même. 
Et puis le maître était déjà mort, c'était donc impossible de le trahir de son vivant. On s'en est bien sortit.
 
Sceneario.com: Pixel Vengeur, Pourrait-on un jour te voir en temps que scénariste? 
Pixel Vengeur: Je l'ai été pour RIFO dans le Psikopat pour deux histoires et Claire Bouilhac pour une série de gags en une page, toujours dans le Psikopat. 
Ça m'arrive mais j'avoue que le démon du dessin est plus fort à chaque fois et tellement fort que parfois lorsque je commence à écrire une histoire, je la finie directement en la dessinant. 
 
Clues T1 couv
Sceneario.com: Est-ce que votre expérience, votre vécu a inspiré certains gags présents dans l’album? 
Fred: Je n'ai pas eu la chance de faire l'armée, bien que j'aurais tout donné pour  mon pays. J'ai quand meme été pompier à Perpignan, j'en garde bien sûr un souvenir cuisant, et certaines situations de l'album ont bien été vécues. Notamment le passage avec la bouteille de cognac. 
Pixel Vengeur: Heu.... n'ayant pas fait l'armée, non... Ayant eu quelques peines de coeur, oui, j'ai dû boire pour oublier... Mais je n'ai jamais fait de parachute.
 
Sceneario.com: Je vois... et plâtré en fauteuil roulant non plus? Super tu sais, crois-en mon expérience, ça déchire... 
Pixel Vengeur: Non merci, trop vieux pour ces conneries comme dirait Dany Glover dans l’Arme Fatale...
 
Sceneario.com: Quel est ce t-shirt que vous portez, full metal croquette?
Pixel Vengeur: Des t-shirts Gai-Luron pour fêter la sortie de l’album.
 
Sceneario.com: Y’a des albums qui sortiront prochainement ou d'autres projets? Fred: Je travailles sur des projets d’adaptations cinématographiques et pour la télévision et j’essaies de sortir de la BD. 
Pixel Vengeur: Pas actuellement.
 
Sceneario.com: Que lisez-vous en ce moment et quels sont les titres de vos derniers coups de coeur...? 
Fred: J'essaie toujours de réviser mes classiques et de m'imposer aussi des bandes dessinées modernes. À Angoulême je me suis procuré le Vol. 2 de Pepito (Éd. Cornelius), toutes ces histoires, c'est un veritable régal! 
On apprend également, en introduction, la vie maudite de Bottaro, du temps ou les dessinateurs de BD n'étaient pas encore des artistes, c'est d'une cruauté aussi loufoque qu'insoutenable. 
Je suis en train de finir Famille Royale de Ruppert & Mulot (Éd. L’Association) eh bien figurez-vous que c'est désopilant, on frôle avec la franche rigolade. 
  
Il va falloir suivre ces deux là de prés ! 
Pixel Vengeur: Je lis JÉRUSALEM (Éd. INCULTE) le roman fleuve d'Alan Moore. Mes coups coeur BD c'est la série RED KETCHUP de Godbout et Fournier, ça date mais je trouve que c'est très bon. 
Sinon LES LOSERS de Kirby, ça date aussi mais c'est vraiment à lire.