interview bande-dessinée, interview auteurs bande-dessinée, Olivier Pont pour Un Putain de Salopard

Olivier Pont pour Un Putain de Salopard

Isabel, Tome 1 de la série "Un putain de salopard" avec au scénario Régis Loisel, au dessins Olivier Pont et aux couleurs François Lapierre. Editions Rue de Sèvres

Sceneario.com: Olivier, après avoir arrêté la BD quelques années qu’est ce qui vous a donné envie d’y revenir?
Olivier PONT:
La nécessité ! Je ne parvenais pas à vivre correctement de la réalisation, et alors je me suis tourné vers ce que je savais déjà faire et qui n’est pas non plus un métier de forçât, à savoir la bande dessinée...

Sceneario.com: Aujourd’hui votre rêve d’ado se concrétise… travailler sur un scénario de Régis Loisel. Quel est le déroulé de cette aventure?
Olivier PONT:
Nous avions il y a quelques années envisager une collaboration, mais j’avais quitté la bande dessinée, ce n’était donc plus d’actualité. Lorsque j’ai repris mes crayons j’ai repensé à cette idée et j’ai pris mon téléphone pour la proposer à Régis. Et voilà !

Sceneario.com: Vous aviez il y a quelques année un projet de BD sur la Guyane… est ce que le scénario de « Un Putain de Salopard » s’en rapproche?
Olivier PONT:
L’ambiance oui mais c’est à peu près tout. Nous avions visité à l’époque les bagnes de Cayenne et notre intrigue se déroulait dans ces lieux là, mais Régis trouvait cette histoire un petit peu trop sombre. Il m’a alors proposé ce qui est finalement devenu « un putain de salopard »


Sceneario.com: Quelle niveau d'implication avez vous eu dans l’histoire?
Olivier PONT:
Nous avons là-dessus le même point de vue. Régis est au scénario et moi au dessin, mais nous nous permettons des allers et venues dans le domaine de l’autre. Je n’hésiterai pas à lui proposer des solutions pour huiler par moment un peu mieux le scénario, comme lui évidemment me demandera des modifications concernant la mise en scène ou le dessin.

Sceneario.com: Peut-on modifier un scénario de Régis Loisel?
Olivier PONT:
Régis est très ouvert dans la mesure où les propositions font avancer le projet. Il prône la mise au placard de l’ego, et je suis tout à fait sur cette longueur d’ondes là. Nous sommes là pour faire le meilleur projet possible.

Sceneario.com: Au tout début de l’aventure… saviez vous déjà la tournée de l’histoire… la fin est-elle déjà écrite?
Olivier PONT:
Régis est arrivé avec le point de départ et quelques grandes lignes. Puis ces choses ont évolué au cours de discussions et de l’avancée du projet. Le tome deux est écrit, et concernant le tome trois c’est un peu la même chose, nous avons déjà quelques lignes mais cela risque d’évoluer dans les mois à venir.

Sceneario.com: Comment se déroulent vos journées de travail?
Olivier PONT:
Très variables. Comme j’ai la chance de pouvoir choisir mes horaires, je travaille indifféremment l’après-midi le soir ou la nuit, le week-end ou en semaine, tout dépend...

Sceneario.com: Qui a fait le script de l’histoire?
Olivier PONT:
Régis a écrit un scénario page par page, puis je m’occupe du découpage et évidemment de la partie dessin.

Sceneario.com: Régis Loisel intervient-il sur votre travail?
Olivier PONT:
Bien sûr ! Il serait quand même dommage de se priver de son regard expérimenté...

Sceneario.com: Comment êtes vous arriver sur la ligne éditorial de Rue de Sevres?
Olivier PONT:
Régis est ami depuis 30 ans avec Louis Delas qui dirige les éditions. C’était également mon premier éditeur chez Vents d’ouest. La collaboration a donc été très naturelle.

Sceneario.com: Avec un Putain de titre, et une Putain de bonne BD… comment voyez vous la suite?
Olivier PONT:
Comme une putain de belle suite ? La bd sort ces jours-ci et c’est maintenant que nous allons voir si elle plaît et si les retours sont bons. C’est la période où on croise les doigts…