interview bande-dessinée, interview auteurs bande-dessinée, Nicolas Malfin et Golden City

Nicolas Malfin et Golden City

Interview réalisée par Matt en Aout 2005.
La Fiche de Nicolas Malfin

Sceneario.com: Nicolas Malfin, bonjour et merci de prendre de votre temps que l’on sait précieux afin de répondre à nos questions. Pourriez vous présenter votre parcours afin que les lecteurs assidus ou néophytes puissent vous découvrir?
Nicolas Malfin: Bonjour a vous, mon parcours est tres classique, j'ai commencé à dessiner à l'age de 6 ans avec les albums d'asterix et de tintin et à concevoir ma première bd à 10 ans avec une histoire de piraterie. Ma passion pour le dessin était quotidienne, je crayonnais tous les jours.
Mais devenir dessinateur de bd n'a été qu'un rêve de petit garçon pendant trés longtemps, j'ai donc suivi des cycles d'études en physique et décroché un dea en physique des materiaux.
Tout au long de mes années d'études je me perfectionnais en dessin, anatomie, perspectives, au travers de mes lectures. A la fin de mon diplome, j'ai tenté ma chance auprés des éditeurs avec un projet de BD d'anticipation aquatique et j'ai été repéré par françois Capuron des éditions Delcourt qui a montré mon travail à olivier Vatine.
Par la suite on m'a proposé de faire des essais sur la série Golden City, qu'écrivait Daniel Pecqueur, c'était en juillet 1997.


Sceneario.com: Vous êtes donc le dessinateur d’une série à succès : Golden City.
Comment ce projet vous est-il arrivé entre les mains ?
Nicolas Malfin: Olivier Vatine et Fred Blanchard cherchaient un dessinateur qui puisse créer les personnages, les machines, les décors et réaliser la mise ne scène. Le projet que je leurs avait presentés, était proche de leur
attente. J'ai passé les premiers albums a apprendre mon métier avec les conseils d'Olivier Vatine, tant sur le plan du dessin que du story board, cela a été un travail trés prenant, mais l'avantage est qu'en même temps, je concevais une BD.


Sceneario.com: Votre tandem avec Daniel Pecqueur, scénariste de cette série, s’est il déroulé sans accrocs dès vos débuts ?
Nicolas Malfin: Oui.


Sceneario.com: Le 6ème Tome de Golden City sors en septembre. Pensiez vous aller si loin avec cette série ?
Nicolas Malfin: Dès le départ, j'ai eu à coeur de donner le meilleur de mon travail pour la série et c'est toujours le cas au bout du 6ème album. je suis tres heureux du succés de Golden city, et c'est grâce au public. C'est donc un reel plaisir de se remettre à donner vie à la suite des aventures d'Harrison Banks.


Sceneario.com: Le nombre de tomes était il défini dès le départ ?
Nicolas Malfin: Le souvenir que j'ai, est que la série était prévu en 4 tomes. Mais certains personnages ont pris plus d'importance dans le scénario, je pense notament aux pilleurs d'épaves et à amber.  Le public et nous, les auteurs, on s'est attachés affectivement à ses personnages, et on a eu envie de les faire vivre plus longtemps dans l'histoire. Au meme titre que harrison, ils sont devenus des personnages récurrents de la série.


Sceneario.com: Prévoyez vous avec Daniel d’autres cycles de Golden City ? Si oui, pouvez-vous nous en dire plus?
Nicolas Malfin: Daniel est plus a même de vous repondre sur la suite de l'histoire. En tout cas, on demarre bientot, le tome 7, et il est prevu, durant l'année 2006, un album hors serie consacré à la cité.


Sceneario.com: Cette série marche, on peut le dire, plutôt bien. Vous attendiez vous a un tel succès et comment réagissez vous a cela ?
Nicolas Malfin: On a toujours à coeur de croire que notre travail va plaire et connaitre un franc succes. C'est le public qui décide. J'ai été ravi de voir progressivement, à chaques sorties des albums que le public était
au rendez-vous et que les ventes augmentaient. C'est tres agréable et motivant.
Conclusion: il faut croire en ces rêves!


Sceneario.com: Les fans ont pu découvrir en 2003 une nouvelle série, basée sur l’univers de Golden city: Golden Cup, qui narre les aventures d’un jeune pilote  de course automobile Daytona. Comment ce projet vous est il apparu? Alain Henriet, le dessinateur, fut il pressenti dès le départ pour cette  nouvelle série ? N’avez vous pas eu l’idée de la dessiner vous même ? Pourquoi ?
Nicolas Malfin: Cette serie est gérée en direct par Daniel Pecqueur, Olivier Vatine et Alain Henriet.
J'ai participe au début en créant les voitures de la scène d'introduction, des personnages et du matériels, mais cela me prenait trop de temps.
Ils ont donc décidé de faire appel à un très bon designer, qui est Manchu et qui réalise un très beau travail sur cette série!
En fait Daniel avait une histoire sur la course automobile et il m'a demande de pouvoir l'inserer dans l'univers de golden city pour apporter une touche originale. Pour ma part, j'aimerai dessiner des séries paralléles sur Golden City, notament une histoire complete sur les enfants et une autre sur amber. ce sont des personnages que j'aime
tout particuliérement.


Sceneario.com: Les internautes de Sceneario vous connaissent pour Golden City, mais travaillez vous actuellement sur d’autres projets dont vous pourriez éventuellement nous faire part ?
Nicolas Malfin: Mon unique activité est la série Golden City, mais depuis quelques jours j'ai commencé à travailler sur un projet personnel que j'avais immaginé avant de faire, de la BD, mon métier. Je sais qu'il me faudra
beaucoup de temps pour écrire et develloper l'histoire, mais je suis un autodidacte et ce qui me fait avancer, c'est aussi cette soif d'apprendre. C'est une nouvelle étape dans mon parcours d'auteur, j'ai appris à maitriser mon dessin et la mise en scène.
Il me restait le scénario.


Sceneario.com: Lors de festival, le contact avec les lecteurs est il important pour vous ?
Nicolas Malfin: Oui, très important, comme je l'ai precisé tout-à-l'heure, ils sont une sorte de baromètre. Je pense qu'il faut être à leur écoute. Je crois que le succés d'une série est du à une attente du public. Et qu'il suffit de répondre à cette attente, c'est simple, dis comme cela mais je pense que c'est juste. Mais il ne faut pas oublier qu'il faut avant tout les surprendre!!


Sceneario.com: Leurs remarques vous servent elles afin d’adapter votre style, votre trait afin de répondre a leurs attentes ?
Nicolas Malfin: Elles influencent, un peu, la presence  des personnages dans l'histoire, du moins de mon point de vue.
Pour l'aspect technique du dessin, tres peu: mon style évolue avec le temps de façon naturelle, en fonction de ce qui m'entoure, de mes observations, de mes lectures et de mes nombreuses heures de travail, le crayon a la main. C'est une gymnastique de l'esprit, du poignet et une culture de l'image.


Sceneario.com: Vous faites désormais parti des auteurs à succès de la maison d’édition Delcourt. Certains de ses auteurs, pour des raisons personnelles distribuent des tickets lors des dédicaces. Pourtant vous n’adoptez pas cette position personnellement. Pourquoi ?
Nicolas Malfin: Je me suis exercé a de nombreuses techniques pour les seances de dédicaces, tirage au sort, distribution de ticket ou autre...
Il y a beaucoup d'attente pour les lecteurs et je préfères adapter mon temps de dessin aux nombres de personnes dans les files d'attente: plus il y a de personnes, plus mon temps de dessin sur une dédicace est
court.
J'agis ainsi pour que tous ceux qui se sont déplacés puissent me rencontrer et partir avec un souvenir!


Sceneario.com: On parle de 400 sorties de nouvelles BD en septembre... que pensez  vous de cette "surproduction"?
Nicolas Malfin: Que c'est tres difficile pour les libraires de gerer tout ce stock!
Le chiffre est très impressionnant et me laisse perplexe.


Sceneario.com: Que pensez vous d'internet? Vous connaissiez Sceneario.com?
Nicolas Malfin: J'apprecie l'outil de communication, internet a simplifié le travail d'un point de vue technique.
J'adore surfé pour acheter des bétises ou trouver de la doc.
Je ne connaissez pas le site mais j'ai fait une petite visite très interressante, les menus sont copieux et bien documentés. J'aime les sites d'actualités et c'est avec plaisir que je place sceneario.com dans la liste de mes favoris!


Sceneario.com: Merci beaucoup, Nicolas Malfin d’avoir consenti à nous répondre et vous souhaitant une très bonne continuation et à bientôt sur Sceneario.com
Nicolas Malfin: A tres bientot pour de nouvelles aventures...