interview bande-dessinée, interview auteurs bande-dessinée, Interview de Téhy, auteur avec Lalie de L'ange et le dragon

Interview de Téhy, auteur avec Lalie de L'ange et le dragon

Interview réalisée en février 2007 par sbuoro



Sceneario.com : Bonjour ! "Téhy"... Forcément, ce nom dit quelque chose aux amateurs de bandes dessinées, notamment à ceux qui connaissent tes réalisations et à ceux qui ont déjà lu une première interview que tu avais accordée à Sceneario.com en janvier 2003, mais pourrais- tu quand même te (re)présenter ?


Téhy : Je suis un modeste auteur BD, partagé en deux parties : une partie "Jim" multipliant les expériences BD humour, avec différents titres, différents formats, différents types d'humours, et une partie "Téhy" plus axée sur les scénarios "fantastiques", avec moins de morceaux d'humour à l'intérieur ^^ . Mais là aussi, avec une tendance à vouloir essayer des projets différents, décalés, comme avec le projet YIU (7 tomes de 72 planches) ou sa série parallèle Premières missions...


Sceneario.com : Comment vous êtes-vous rencontrés, avec Lalie ?


Téhy : On est tombés l'un sur l'autre dans un centre de formation 3D qui faisait travailler ses élèves sur des recherches 3D autour de YIU. On m'a présenté Lalie. J'ai vu sa première image 3D, et aussitôt je lui ai demandé si ça l'intéresserait de faire une BD en 3D. C'était une idée qui m'était tombée dessus, faire une BD en synthèse, et je cherchais quelqu'un ayant un regard, une personnalité en 3D. Lalie était idéale !


Sceneario.com : Téhy, là, tu co-signes le graphisme, mais tu es avant tout connu pour être scénariste. De BD mais de films, également... Comment gères-tu tout cela ?


Téhy : La BD me prend tout mon temps, mais quand il y a quelques restes, je m'essaie au court métrage, mais j'avoue ne pas pouvoir y consacrer le temps que je souhaiterais. Je le regrette. Mais je me lève déjà chaque matin avec l'idée d'être en retard sur ce que je dois accomplir : difficile de multiplier les journées !


Sceneario.com : Téhy, est-ce la première fois que tu participes au dessin sur une BD ? Comment se passe votre collaboration au graphisme ?


Téhy : J'ai toujours été un scénariste qui débordait, avec une vision graphique d'angles, de découpages. Sur YIU je suis partie prenante dans le découpage, le positionnement des persos, je fais la même chose ici, et j'interviens pour finaliser les pages. Mon rôle est de veiller à ce qu'à l'arrivée, on ait quelque chose qui fasse bande dessinée, et non juste une suite d'images 3D. Lalie a plus une formation d'illustratrice BD, j'essaie donc de rendre le résultat final plus BD. Mais les images sont belles et bien celles de Lalie, avec son talent à elle.



Sceneario.com : Des histoires de dragons, la BD en compte beaucoup. Et si ce n’est pour l’originalité de son graphisme, comment est né le projet de cette BD et qu’est-ce qu’elle aura de mieux que les autres ?


Téhy : Quand on est partis sur cette histoire, il y a plus de 4 ans, les dragons n'étaient pas autant à la mode, et nous déplorons un peu cette avalanche "dragonnesque". Mais nous participons aussi à cet élan d'ensemble. Personnellement, les dragons ne sont qu'une personnalisation de l'image de la mort. Quand on regarde le récit, ça ne traite que de la confrontation de l'homme face à la mort. J'avais été touché par un deuil, et je voulais, en écrivant ce scénario, parler de la perte, de l'absence. Si on pouvait revoir 6 minutes tous les ans la personne qu'on a aimée et perdue, serait-ce un don du ciel, ou un emprisonnement ? Le tome 1 pose la question. Le tome 2 va essayer de donner une vision, une réponse à cette question...


Sceneario.com : Quelles différences existent entre le travail de graphiste que vous avez fourni par rapport à du dessin plus traditionnel ? En combien de temps avez-vous réalisé cet album ?


Téhy : C'est plus long. Plus intéressant d'une certaine façon, car le processus est différent. Par contre, on rencontre de réelles difficultés, notre priorité étant les personnages, à leur donner de la vie. Les persos en 3D sont plus difficiles à rendre vivants. Mais on obtient une finesse, un rendu qui est extrêmement piqué, et cette finesse est très agréable.


Sceneario.com : Comment L’ange et le Dragon a-t-il été présenté à Soleil ? Sur écran ? Sur papier ? Comment a-t-il été reçu ?


Téhy : Sur écran. Jean Wacquet adore les projets hors norme, décalés. On avait donc un vrai terrain d'entente là-dessus !


Sceneario.com : L’Ange et le Dragon a été désigné par les chroniqueurs du site Sceneario.com au mois de Mars comme "Meilleur Scenario Soleil". Comment accueillez-vous cela, et quels sont les premiers retours des lecteurs en général ?


Téhy : Pour ma part je ne suis sensible qu'aux mauvaises critiques, je n'entends qu'elles. Je crois que nous sommes décalés par rapport à la production Soleil. Nous ne proposons pas une série d'aventure avec des combats, des dragons, et une quête. Si il y a quête, elle est intérieure. Si il y a dragon, c'est seulement en personnalisation de la mort qu'ils m'intéressent, et les combats ne sont traités au début qu'à travers une grande image, disant : "Cette histoire se situe après les guerres. Il s'agit d'une histoire d'amour contrariée, qui aurait très bien pu se passer de nos jours". Mais Lalie ayant un imaginaire médiéval, j'ai écrit dans le cadre de son univers...


Sceneario.com : Quels sont vos projets à l’avenir, en dehors de L’ange et le Dragon ?


Téhy : Notre projet à tous les 2 est de finir, et bien finir ce projet. Parallèlement, je continue YIU avec Vax, Guenet et JM Vee. Je travaille avec Philippe Fenech sur une nouvelle série incluant des robots en synthèse. Et sous le nom de Jim, j'espère beaucoup en Petites éclipses, un album de 280 pages réalisé avec Fane, et qui sortira fin avril chez Casterman, dans la collection Ecritures.


Sceneario.com : Comment se passe une séance de dédicace pour des dessinateurs qui n’utilisent plus les crayons mais plutôt l’ordinateur ? ^^


Téhy : Classiquement. L'option "on amène l'ordinateur et l'imprimante sur le lieu de dédicace" étant trop compliquée, on dessine !


Sceneario.com : Quand donc est prévu le T2 ?


Téhy : On attaque, mais j'ai bien peur que 2 ou 3 ans soient nécessaires. Allez, on va essayer de boucler en 2 ans, maintenant que nous sommes rôdés !


Sceneario.com : Merci !


Téhy : Merci à toi, et longue vie à Sceneario !