interview bande-dessinée, interview auteurs bande-dessinée, GOLIAS tome 1, Le Roi Perdu. Editions LE LOMBARD

GOLIAS tome 1, Le Roi Perdu. Editions LE LOMBARD

GOLIAS tome 1, Le Roi Perdu. Editions LE LOMBARD

Le Lombard : Après La Gloire d’Héra et Tirésias, vous retournez une nouvelle fois dans l’Antiquité Grecque. Est-ce une période que vous affectionnez particulièrement ?


LETENDRE: Comme pour tant d’autres enfants de ma génération, la lecture de L’Odyssée d’Homère m’a fait découvrir des mondes inconnus et anciens. Avec Jérôme Lereculey, notre souhait est de rendre hommage à ce fabuleux conteur en poursuivant l’exploration d’un univers fantastique où les Dieux et les humains s’observent, se jalousent, voire même parfois s’affrontent.

Le Lombard : Le travail d’imagination a-t-il été plus important ?


LETENDRE: C’est une question de distance au sujet. Adapter une mythologie exige plus de documentation, plus de fidélité au modèle, pour, ensuite, mieux s’en libérer. En inventer une est exactement le contraire. La liberté de création du début doit faire place, petit à petit, à un souci d’authenticité pour sembler crédible.

Le Lombard : Dans quelle mesure, antiquité et fantasy sont-elles faciles à concilier ?


LETENDRE: Depuis Homère, chaque auteur évoque les mythes selon ses propres critères artistiques, le public auquel il s'adresse et le contexte dans lequel il s'inscrit. J’ajoute : ces deux genres sont issus du même tonneau. Seule diffère l’étiquette !

Le Lombard : Le mythe des Atrides a–t-il été l’une de vos sources d’inspiration pour cette famille fratricide, quasi incestueuse ?


LETENDRE: L’histoire des Atrides n’est qu’une suite de crimes atroces et de trahisons perverses. Même si elle commence avec âpreté, l’histoire de GOLIAS déroge à cette règle car nous sommes plus attirés par le registre de l’aventure épique que par celui de la tragédie. La jeunesse de Golias, son humanité, sa soif d’idéal font toute la différence (même bien sûr si, parfois, le cher garçon est obligé de verser le sang pour sauver sa peau).

Le Lombard : Pouvez-vous nous parler de Golias, le personnage ? Comment le voyez-vous évoluer ?


LETENDRE: Golias possède le charme et l'insouciance de la jeunesse. Très vite cependant, il va perdre cette candeur. En échange, il gagnera en expérience pour, petit à petit, se transformer en ce héros de légende dont nos enfants chanteront les exploits à leurs petits-enfants.



LA SUITE DE L'INTERVIEW SUR LE SITE DU LOMBARD