interview bande-dessinée, interview auteurs bande-dessinée, Entrez dans l'univers de DOMES

Entrez dans l'univers de DOMES

Interview de Loïc NICOLOFF et de Xavier ROTH-FICHET, les auteurs de "Dômes" aux éditions Soleil

A l’occasion de la sortie de « Chrysalide », le premier tome de leur série « Dômes » aux éditions Soleil, le dessinateur Xavier Roth-Fichet ainsi que le scénariste Loïc Nicoloff nous font le plaisir de répondre à quelques questions !

Sceneario.com : Loïc, Xavier, bonjour et soyez les bienvenus sur Sceneario.com. Comme pour toute première fois, vous serait-il possible de vous présenter aux scénarionautes qui ne vous connaissent peut-être pas, vous et vos parcours respectifs?

 

XRF : Sorti des études de design, je me suis orienté dans le milieu de la BD par passion. J’animais mon blog régulièrement (à l’époque) ce qui a permis de rencontrer des personnes intéressées par mon travail, et c’est comme ça que je suis tombé dans le monde de l’animation. J’ai bossé sur les design en général (chara design, décors, objets) sur deux séries d’animation, Linus et Boom ainsi que Monk.  

 

LN : En fait, je viens plutôt de l’écriture de scénario de cinéma, et je n’ai jamais suivi d’études : j’ai tout appris en autodidacte. J’écris des scripts de courts et de longs métrages depuis des années, et j’ai réalisé une quinzaine de court métrages, dont mon dernier, Second Seuil, est diffusé sur Canal Plus et a reçu des prix en France et à l’étranger. C’est la rencontre avec Arleston en 2004 qui m’a permis de mettre un pied dans le monde de la BD : après avoir accepté plusieurs scénarios d’histoires courtes, il m’a proposé de travailler avec lui sur Léo Loden et c’est parti comme ça. J’ai eu beaucoup de mal à lancer ma première série… jusqu’à ma rencontre avec Xavier et le lancement de notre projet Dômes.

 

Sceneario.com : De votre rencontre est née « Dômes », série sur laquelle nous allons revenir. Justement cette rencontre, comment s’est-elle déroulée  et qu’est-ce qui vous a donné envie de travailler ensemble ?

 

LN : Nous nous sommes rencontrés grâce à un ami dessinateur à l’époque où je cherchais des collaborateurs pour des histoires courtes publiées dans Lanfeust Mag’. Nous avons travaillé sur une histoire courte en quatre planches, mais nous ne l’avons pas terminé, Xavier étant pris par d’autres boulots. Et c’est à ce moment là que nous avons commencé à parler de Dômes.
Xavier avait des envies très claires : les dômes et les véhicules insectoïdes, ainsi qu’une société confinée. A partir de là, j’ai développé tout le background, imaginé la technologie Zepto. Ce qui est difficile, ce n’est pas de trouver le contexte, mais de trouver l’histoire à raconter dedans, et le ton qui irait bien avec le dessin de Xavier. Je pense que nous sommes arrivés à un bon mélange.   
Et il y avait aussi un fond écolo qu’on voulait diffus, sans en faire une série militante, mais montrer qu’on pouvait vivre en rapport avec la nature en la respectant.

 

Sceneario.com : Votre collaboration a donc donné naissance, comme je le disais précédemment, à « Dômes », une histoire dans laquelle l’humanité, balayée par un cataclysme nucléaire majeur à la fin du  21ème siècle, a dû se réfugier dans une trentaine d’arches (si j’ai bien compté !) afin de se protéger de l’extérieur.  Loïc, comment t’es venu ce scénario post apocalyptique ? As-tu eu des influences tant en matière de filmographie que de bande-dessinées en la matière ?

 

LN : Amoureux des bouquins et des films de SF depuis que je suis môme, forcément j’ai eu des influences (l’Âge de cristal, Soleil Vert, , mais la principale influence fut la trilogie Fondation d’Isaac Asimov, principalement dans le projet global des Dômes. Asimov pose une vraie philosophie de l’avenir avec son personnage d’Hari Seldon et sa psychohistoire : il pose des bases dans le présent pour changer le futur… C’est un peu le même principe avec les Dômes.
Mais j’ai voulu m’éloigner de tout ce qui a pu se faire : éviter le cliché du milieu totalitaire qui écrase les personnalités et au contraire, montrer un véritable Eden où les gens vivent dans de bonnes conditions, et y trouver une histoire de pure aventure.
Petit à petit, sous l’influence des recherches et des dessins de Xavier, le choix d’une héroïne adolescente s’est imposé et toute l’histoire s’est basée autour d’elle. En terme de narration, tout est allé très vite une fois que c’était posé.

 

Sceneario.com : Xavier, de ton côté, comment as-tu fais pour avoir une telle maîtrise, une telle fluidité dans ton trait tout le long des  48 pages de l’album, après seulement une participation dans le milieu de la bd en 2008 (collectif 3Pirates des 1001 lunes » aux éditions Soleil) ? As-tu reçu des conseils d’autres auteurs quant à l’utilisation de certaines techniques par exemple ?

 

XRF : Merci du compliment, à vrai dire le collectif a été réellement un galop d’essai pour moi, j’ai cherché et cherche toujours à améliorer mon trait. Je n’ai pas reçu de conseil particulier si ce n’est qu’il n’y a pas réellement de technique particulière. J’ai beaucoup changé ma méthode de travail au fur et mesure de l’avancée de l’album, pour trouver la manière idéale de travailler… Mais ça pourra encore changer lors du prochain album.
En fait, une fois que Loïc a écrit une planche, nous avons beaucoup d’échanges sur le storyboard et la mise en place des plans. Il n’a pas été rare qu’on rajoute ou qu’on enlève des cases durant ce travail. Ensuite, il y a une étape de crayonné puis de clean, sachant que je n’encre pas vraiment mais je contraste mon trait au crayon par ordinateur. Je travaille souvent par case ou par strip.

 

Sceneario.com : « Dômes », c’est aussi l’histoire d’une jeune aventurière au caractère bien trempé, un peu casse-cou, et dont la curiosité va l’entraîner dans une aventure qui la dépasse un peu… On ne peut s’empêcher de faire un parallèle avec d’autres héroïnes imaginées sur le même concept comme Nävis dans « Sillage » aux éditions Delcourt, ou Tessa dans la série homonyme chez Soleil. La comparaison vous parait-elle déplacée ? Qu’est-ce qui va différencier Alyanne de ses grandes sœurs ?

 

LN : Eh eh… Honnêtement, j’ai lu les premiers albums de ces séries, mais je ne m’y suis pas retrouvé. Je pense que l’univers de Dômes est beaucoup plus sérieux et la direction qu’on emprunte va nous amener vers un peu plus de gravité.

XRF :
 On ne peut nier qu’il y ait quelques similitudes entre « notre » Alyanne et Nävis, qui est peut-être plus caractérielle. Mais niveau influences, je lis de tout et je ne peux pointer un dessinateur en particulier. J’aime beaucoup le travail de Buchet, Louis ou Mitric. 

 

Sceneario.com : Qui de vous deux est fasciné voir obsédé par les insectes  en tout genre?? En effet, le titre « Chrysalide » n’est pas du tout innocent car tous (ou presque) les vaisseaux et exosquelettes ramènent au domaine de la faune finalement ?

 

LN : Les insectes, c’était l’obsession de Xavier… et il les dessine avec talent.

XRF : Oui la vie à l’intérieur des dômes étant inspirée de la nature, il me semblait intéressant de proposer un mélange graphique entre le biologique et la mécanique. J’ai toujours eu une fascination pour les insectes, il existe différents genres aux designs et couleurs les plus improbables. J’adore l’idée de s’inspirer du tout petit pour le plus grand, je suis aussi un fan de biomécanique en général.

 

Sceneario.com : Vous vous êtes tous les deux prêtés depuis la sortie de l’album en mai au jeu de la rencontre avec le lectorat via des séances de dédicaces. Comment abordez-vous cet exercice ? Est-ce important pour vous de rencontrer vos lecteurs et si oui, quelle place occupe leurs remarques dans votre réflexion pour le prochain album ?

 

LN : Comme c’est le premier tome, on se retrouve avec la majorité des gens qui viennent qui n’ont pas encore lu l’album. C’est tout à fait normal : on dit souvent « on achète le premier tome pour le dessin, et le second pour le scénario ». Donc, les vrais échanges sont rares… mais plutôt positifs. Je crois que le meilleur compliment pour moi, c’est que les lecteurs ne se sont pas ennuyés dans ce premier tome qui est un album d’exposition où il faut présenter un tout nouveau monde. C’était mon obsession à l’écriture et tant mieux si ça marche.

XRF : Pour ma part je suis sensible aux remarques en tous genres. Certains personnages ont plu plus que d’autres,  sachant que je travail vraiment à donner de la vie et un comportement particulier à chacun, j’aime a entendre qu’on se soit attaché certains à la lecture.

 

Sceneario.com : J’ai cru comprendre que vous aviez dû faire face à un changement de coloriste en cours d’album. Comment s’est passée la rencontre avec  Cyrille Bertin ?

 

XRF : A vrai dire j’avais déjà remarqué le travail de Cyrille depuis un moment, je lui avais même proposé de faire un essai au tout début de l’aventure Dômes, bien qu’il n’était pas disponible à l’époque, il avait pris le temps de coloriser une case. C’est donc tout naturellement que je l’ai recontacté lors de notre seconde recherche de coloriste au cours de l’album. Pour moi c’est une vraie rencontre, c’est très agréable de bosser avec lui… ah oui et il est très talentueux !!

 

Sceneario.com :  Outre la promotion de ce premier tome, avez-vous des projets dont vous aimeriez nous parler ? Un tome deux de « Dômes » déjà en production ?

 

LN : Nous attendons le feu vert de Soleil. C’est une période très difficile pour les premiers tomes en ce moment parce que beaucoup se plantent vraiment. Mais nous sommes dans les starting-blocks : le tome 2 finira les premiers arcs dramatiques ouverts dans le tome 1, en attendant de pouvoir développer l’univers.

 

Sceneario.com : Que peut-on vous souhaiter, à tous les deux, dans un futur plus ou moins proche ?

 

LN : Un tome 2 !!!

XRF : Je fais exclusivement ce métier pour l’argent et les femmes donc… j’en souhaite !!
Plus sérieusement c’est un univers que nous avons voulu très riche, si les lecteurs sont aux rdv, et j’espère qu’ils nous lisent en ce moment, Dômes a vraiment de la ressource, tant sur le scénario que graphiquement, nous l’avons réellement pensé comme une série (avec une vraie fin), on vous promet de donner le maximum pour la/les suite(s) !
Mais pour ce faire, c’est vraiment maintenant qu’il faut nous soutenir !!!

 

Sceneario.com : Petite question subsidiaire: Que vous inspire l'actualité concernant la vente des éditions Soleils à leur principal concurrent, les éditions Delcourt, en tant qu'auteurs travaillant chez Soleil?

 

LN : Honnêtement, c'est une énorme surprise ! Il y avait des rumeurs depuis quelques mois, mais il y en a toujours dans ce milieu. 

 
Le seul commentaire qui me vient à l'esprit, c'est que c'est un vrai séisme mais personne ne peut savoir quelles en seront les conséquences. Il va y avoir certainement du changement chez Soleil... mais lesquels ? Bien malin pourra nous le dire...
La seule question qui nous inquiète : est-ce que Dômes va continuer ? Forcément, la question se pose. Suspense...

Xavier, Loïc, merci à vous deux d’avoir bien voulu répondre à ces quelques questions. Nous vous souhaitons une bonne et longue route !