interview bande-dessinée, interview auteurs bande-dessinée, Bastien VIVES avec amour et amitié

Bastien VIVES avec amour et amitié

Bastien VIVES avec amour et amitié

Sceneario.com : Bastien, voici Amitié étroite ton nouvel album chez KSTR. Qu'est ce qui fait que tu te lances sur une histoire comme celle que tu as écris?
Bastien Vives : tout d’abord j’avais envie de parler du mythe de la relation amicale fille-garçon. Puis de retourner à une ambiance plus proche de elle(s) avec des personnages qui existent, qui ont une identité.


Sceneario.com : ce sont des évènements de ta vie qui te font écrire ?
Bastien Vives :
non pas forcément, on va dire que les sentiments, et les choses dans lesquels j’ai envie de me plonger sont liés à l’esprit du moment, par exemple actuellement je raconte une histoire avec des armées romaines, car l’épique me passionne au plus au point en ce moment.


Sceneario.com : alors fiction ou réalité ? Quelle est la part de réalité dans tes histoires ?
Bastien Vives :
certaines situations sont inspirées de moments vécus, ensuite tout est romancé, au niveau des attitudes et des réactions, des regards. Là pour le coup, je travaille beaucoup au souvenir.


Sceneario.com : pour ma part, je trouve que tu fais souvent le même genre d'histoire, même si elles sont toutes quand même différentes. N'as-tu pas peur d'être "catalogué"?
Bastien Vives :
j’ai écrit et dessiné amitié étroite avant que le goût du chlore ne sorte, j’etais encore dans le même état d’esprit. Pour l’instant j’affectionne particulièrement ce genre d’ambiance et ces thèmes.
Mais ça évolue, c’est ce qui compte.


Sceneario.com : tu es aujourd'hui un pilier des éditions KSTR, est-ce que cela te donne une "surpuissance"?
Bastien Vives :
je suis ravi du travail que KSTR fait pour soutenir mes livres. Je garde pas mal de liberté, j’apprécie.


Sceneario.com : Ton éditeur t'influenc- t-il dans tes choix, ou es-tu totalement libre?
Bastien Vives :
au début on discute du projet, il me dit si ça le botte ou pas, puis une fois qu’il m’a donné son accord, je peux attaquer. Il y a toujours sur les couvs où l'on se chamaille un peu, mais pour l’instant je n’ai jamais eu à regretter.


Sceneario.com : as-tu déjà été approché par un autre éditeur?
Bastien Vives :
oui, j’ai fait la boucherie chez Warum, Juju mimi féfé chacha chez Ankama, et là je vais faire 3 Poissons Pilote chez Dargaud.


Sceneario.com : que préfères-tu : dessiner ou écrire?
Bastien Vives :
dessiner les femmes, et écrire de grands destins.


Sceneario.com : aurais-tu un auteur avec lequel tu aimerais vraiment travailler?
Bastien Vives :
j’ai fait un album avec Michaël Sanlaville, un autre avec Alexis de Raphelis, et bientôt 3 albums avec Merwan Chabane. Je suis très fier de ces albums, et j’espère en faire d’autres avec eux ou d’autres amis.


Sceneario.com : penses-tu qu'un jour l'une de tes histoires pourrait inspirer un cinéaste?
Bastien Vives :
Il y a eu une tentative de passer le goût du chlore en court metrage, mais bon ça n’a pas donné suite.
Par contre plus ça avance, plus je repense au cinema d’animation. Suffit que je rematte un Miyazaki ...


Sceneario.com : un album sort... d'autres sont-ils en préparation?
Bastien Vives : et bien 3 tomes chez Dargaud avec Merwan Chabane pour l’empire une odyssée avec des armées romaines, et un album chez KSTR le maître de danse sur la relation professeur-élève autour de la danse .


Sceneario.com : quelles ont été tes derniers coups de coeur BD?
Bastien Vives :
j’ai lu les 2 premiers tomes de Ken Games et je trouve ça assez cool, le dessin est solide, et la mise en scène s’améliore de page en page. J’ai pris beaucoup de plaisir à le lire, et je suis ravi de voir des bd de cette qualité là. Bref, hâte de lire le troisième.


Sceneario.com : lorsque tu es en dédicace, quel est le lecteur type que tu rencontres ? As-tu un public particulier?
Bastien Vives :
ça varie. Le public en dédicace n’est pas forcément représentatif du lectorat.


Sceneario.com : t'es-tu fait draguer par des admiratrices?
Bastien Vives :
héhé, vue la tête que j’ai quand je dessine, je ne pense pas.


Sceneario.com : as-tu trouvé l'âme soeur?
Bastien Vives :
oh là ! voilà encore un mythe à abattre …héhé