interview bande-dessinée, interview auteurs bande-dessinée, A l'occasion de la sortie du tome1 de l'integrale Amerikkka

A l'occasion de la sortie du tome1 de l'integrale Amerikkka

Entretien avec son dessinateur Nikkkolas Otero

CouvIntAmerikkka

Sceneario.com : Bonjour Nicolas. Ton actualité est la sortie du premier tome de l’integrale d’Amerikkka en ce mois de mars. Mais avant d’aborder autre chose, peux tu faire une présentation de Nicolas Otero et de son parcours pour en arriver à la BD ?


Nicolas Otero : Le truc horrible à faire, de base, histoire de bien commencer!!!^^

J'ai 34 ans, dans la BD depuis bientôt dix ans (rhaaa!), et mon parcours peut se résumer ainsi...chaotique!!!

Le dessin m'a gratté d'aussi loin que je me souvienne, apaisé autant qu'il me grattait aussi...J'ai compris assez tard qu'on pouvait réellement en faire un métier malgré que je l'ai toujours su...et après moultes aventures dantesques, j'ai atterri à Lyon et suis sorti diplômé de l'ecole Emile Cohl, un contrat BD déjà en poche malgré mon incapacité chronique à anticiper ou à gérer quoi que ce soit dans toute cette affaire!!!!!

Cours et confus, dessiner et apprendre à le faire le mieux possible pour pouvoir en vivre et continuer à le faire encore longtemps, tels étaient les objectifs, la BD étant juste le langage qui me sied le mieux, où je me sens bien...

Sceneario.com : Ta première œuvre est Amerikkka qui a aujourd’hui compte 6 tomes et l’editeur Emmanuel Proust en propose une version intégrale en ce mois de mars. Peux tu nous parler de ce projet, de cette série ? Pourquoi le thème du KKK ? L’Amerique te fascine t’elle ?


Nicolas Otero : Etudiant à l'ecole Emile Cohl à Lyon, projet de diplôme de fin d'études sur l'adaptation BD de Mississippi Burning d'Alan Parker, rencontre incongrue et fortuite avec Roger martin qui venait de proposer le projet d'Amerikkka à Emmanuel Proust, nez creux du dernier nommé de tenter d'associer les deux lascars ayant eu la même envie de traiter ce sujet sans se connaitre...La série était née...Essais, contrat, boulot boulot boulot boulot, et 6 tomes plus tard, je suis content de tout ce qui s'est passé et surtout de tout ce qui reste encore à faire!!! Le combat continue...

Le thème étant une façon de donner du sens au métier que je voulais faire, un sens suffisamment important pour accepter de saigner sang et eau pour donner vie à des personnages et des situations de papier...

 

Et je n'ai pas de fascination particulière pour l'Amérique, j'ai juste grandi sous l'influence implacable de ses images, de ses mythes, de son cinéma, de son ambiguïté paranoïaque!!!!


Amerikkka planche

Sceneario.com : Comment as-tu travaillé sur cette série ? Comment travailles tu avec ton scénariste Roger Martin ?


Nicolas Otero : Je serais tenté de te répondre 'avec mes mains'!!!...mais ça n'avancerait pas le schmilblick je crois!! Ca s'est fait naturellement, et pas différemment de pas mal d'autres auteurs, de l'envie, un travail documentaire, des ratages, plein d'imperfections, de la vie et le plaisir absolu de mettre en images ces histoires, réalistes, fouillées, impliquées...j'ai essayé de me mettre au niveau tout simplement!!! Avec Roger, on s'est apprivoisé assez facilement, on s'est compris tout pareil, et on murit au rythme de notre projet, c'est un mec bien et un scénariste hors pair (comme tous les mecs avec qui je travaille, pensa-t-il tout haut)!!

Sceneario.com : Le tome 2 de l’integrale est prévu en septembre 2010, si je ne me trompe. Mais est il prévu un tome 7 ??


Nicolas Otero : Le tome 2 est calé sur Mai 2010, quant au tome 7, je travaille actuellement dessus, il devrait sortir cette fin d'année 2010 et s'intitulera "Objectif Obama", le scénario est diabolique et on ne peut plus d'actualité, hélas!!!!


Sceneario.com : Pour ces 2 tomes de l’integrale, tu as demandé a d’autres dessinateurs de faire un dessin sur le sujet. Comment les as-tu choisi ? Quel a été le mot d’ordre ?


Nicolas Otero : Simple, des potes, des gens que j'estime autant humainement qu'artistiquement, et à titre personnel, je te dis d'avance que je suis plus que touché et ravi des participations de tous (et toute^^)!!


Amerikkka planche 2

Sceneario.com : Mais ton actualité c’est aussi la sortie imminente du tome 3 de Troisième Soleil. Peux tu nous parler de cette série avec Laurent Moënard au scénario ?


Nicolas Otero : Autre style, autres lieux, un western historique se déroulant en 1917 au Mexique, dont le point de départ est l'accostage d'espions allemands sur le sol mexicain, chargés de transmettre le fameux télégramme Zimmermann qui contenait des propositions secrètes de négociations entre l' Allemagne et le Mexique, dans le but de s'allier en cas d'entrée en guerre des usa sur le front européen...Nos héros se retrouvent embarqués en pleine révolution mexicaine dans un pays encore imprégné de coutumes aztèques ancestrales, l'histoire se teintant d'ésotérisme, rebondissements assurés entre espionnage et mysticisme!!

Le tome 3 est aussi en cours de réalisation, sortie programmée pour la fin d'année également...

Sceneario.com : Il y a aussi le tome 1 de Bonecreek. Où en est cette série ?


Nicolas Otero : Bonecreek va continuer son chemin en dehors de chez Emmanuel Proust Editions, le tome 2 sortira fin Mars chez Idées +, je suis ravi de ce dénouement et de l'avenir qui en résulte pour le projet, qui est le plus fun et personnel des trois, pour faire simple, ce tome 2 est fini depuis près de deux ans en terme de dessin, mais récupérer les droits n'est pas évident et encore moins rapide, donc c'est une nouvelle vie pour cette histoire un peu déjantée aux personnages fouillés, Bat ayant une science du rythme dans le découpage assez incroyable, ce qui du coup, me permet de tenter des trucs, d'oser plus...On réfléchit à organiser la conception d'un tome 3, faut accorder les plannings de chacun, mais ça devrait le faire;..


CouvSixème soleil Couv Amerikkka

Sceneario.com : Travailles tu de la même façon avec tes divers scénaristes ? Et avec tes coloristes ??


Nicolas Otero : Non, je m'adapte à eux, tout en essayant de garde à chaque fois ma patte et surtout le fun dans le boulot!!!
Pour les coloristes, j'aime les laisser un maximum libres de s'exprimer, de s'éclater, j'adore découvrir mes dessins avec l'œil coloré d'un autre, à chaque fois c'est une relecture intéressante...le but étant que tout le monde s'éclate en y trouvant son compte!!!


Amerikkka planche 2

Pas simple, mais ça se gère bien!!!^^

Sceneario.com : As-tu d’autres projets par la suite ?


Nicolas Otero : Ho oui!!!!! Mais chut.^^

Sceneario.com : Avant de nous quitter, quel a été ton dernier coup de cœur pour une BD ?


Nicolas Otero : J'en lis très peu hélas, mais j'ai eu le Happy Sex entre les mains (!!!), et franchement j'ai kiffé!!!

Sceneario.com : Pour un film ?


Nicolas Otero : There Will Be Blood ...mais y'en aurait beaucoup d'autres!!

Sceneario.com : pour une musique ?


Nicolas Otero : Je ne me lasse jamais d'écouter les Beastie Boys...mais y'en aurait beaucoup d'autres!!!!

Sceneario.com : merci pour ce temps passé avec nous.


Nicolas Otero : Merci à toi, mec!!!