exposition bande-dessinée, Exposition Dominique Bertail - Pavillon SNCF - Angoulême 2022

Exposition Dominique Bertail - Pavillon SNCF - Angoulême 2022

Du 17 au 20 mars 2022

Nous traversons une ére nouvelle. L'humanité vit sous la menace de dérèglement climatique qu'elle a elle même provoqué.

Face à l'urgence, une multitude d'hommes et de femmes de bonne volonté se démène pour trouver des solutions.

     

Parmi eux, les salariès de la SNCF s'engagent et se mobilisent au quotidien.

Chacun à son échelle œuvre à la protection de l'environnement, à la sécurité et au bien-être des Voyageurs.

     

Le réseau ferroviaire s'étend sur 30 000 km de lignes. Il englobe 100 000 hectares de terrain, compte 3000 gares et plus de 10 millions de m² de bâtiments.

La SNCF a placé sa responsabilité à l'échelle de sa taille.

     

Et pourtant je perçois tout autre chose, le visage collé aux grands fenêtres de nos trains ... mon regard vagabonde dans le paysage qui défile ... ou encore dans les cabines des trains de nuits, quand l'aube apparaît d'entre les rideaux, tel un générique Hollywoodien.

     

Le glissement furtif dans le paysage, sans le heurter, me procure une harmonieuse sensation.

Tel un esprit planant dans les plus belles régions de France.

     

Des payages qui jusqu'à présent me parraissaient immuables

     

.Pour préserver cette harmonie, les équipes de le SNCF redoublent d'inventivité et d'initiatives.

Dont l'éco-pâturage afin d'entretenir les abords des voies en limitant les herbicides, des ruminants sont sollicités pour le desherbage

     

.Des passes sont construites pour favoriser le déplacements des poissons.

Les blaireaux dont les terriers fragilisent les voies sont relogés dans des terriers 5 étoiles.

Des apiculteurs entretiennent des ruches sur les voies désafectées ... et sur les toits de certaines gares.

     

Des panneaux solaires sont même installés sur les toits de nombreuses gares.

Des partenariats sont engagés pour réaliser des fermes solaires.

L'objectif est que les gares soient des lieux de production d'énergie renouvelable à hauteur de leur consommations.
Par exemple, la gare de Nimes-Pont-du-Gard, avec ses 7700m² de panneaux solaires, permet de produire 5 fois sa consommation annuelle d'électricité.

     

Depuis de nombreuses décennies, la SNCF électrifie son réseau. Ces efforts font du chemin de fer le moyen de transport de masse le moin polluant.

Il reste cependant 26% des TER qui roulent au diesel. Avec les Regions, la SNCF invente de nouvelles solutions.
2022 trains hybrides
2023 trains à batteries
2025 trains à hydrogène

Déjà le Paris-Granville roule au colza.

     

Dans un soucis d'économie et d'écoresponsabilité, les locomotives et les trains en fin de vie, le ballast, les rails, les traverses et le matériel informatique sont recyclés.
Le tout représente 3 millions de tonnes de matériaux chaque année ...soit l'équivalent de 300 Tours Eiffel !

     

Une dernière petite salve de chiffres pour la route, et non des moindres ...

1 voyageur en TGV émet 50 fois moins de gaz à effet de serre ... qu'un voyageur en voiture.
80 voyageurs en TGV en consomment autant ... qu'un voyageur en avion.
Une tonne de marchandises transportée par Fret SNCF produit 14 fois de moins d'émissions poluantes que si elle était transportée par la route.
Les trains de marchandises permettent d'éviter 1,4 million de camions sur les routes.

     

Si chacun à son échelle prend sa part de responsabilité.
On peut rêver de la restauration d'une harmonie avec cette nature que l'on traverse le long en large.
Dans ce voyage, le train est notre allié.