L’École supérieure des arts graphiques et narratifs (CESAN) communique :

Quand la bande dessinée interprète le théâtre

Dans le cadre du concours organisé par le Théâtre de l’Aquarium et les éditions Sarbacane, les auteurs‑illustrateurs du Cesan exposent leurs adaptations BD de Richard III – Loyaulté me lie durant toute la durée de la représentation de la pièce au Théâtre de l’Aquarium, du 8 novembre au 9 décembre 2016.

Richard III , du texte au dessin
La collaboration de l’école Cesan avec le théâtre s’inscrit dans la continuité du travail de Jean-Lambert-wild qui allie déjà bande dessinée et théâtre en travaillant avec Stéphane Blanquet pour la mise en scène du spectacle.

Dessinateur, plasticien et auteur de bande dessinée, Blanquet oscille avec une justesse désarmante entre les différents médiums. Le théâtre est omniprésent dans ses albums, notamment La Vénéneuse aux deux éperons et La Nouvelle aux pis, deux livres pensés comme de petits théâtres d’ombres chinoises. Le décor imaginé par Stéphane Blanquet pour ce spectacle est conçu comme une véritable machine à jouer, permettant une très grande variété de possibilités de jeu, de placement, d’amusement et de surprises.

À l’occasion de la représentation au théâtre de l’Aquarium de la pièce de théâtre Richard III – Loyaulté me lie, adaptation de Richard III de William Shakespeare par Jean Lambert-wild, Élodie Bordas, Lorenzo Malaguerra, Gérald Garutti, Jean-Luc Therminarias & Stéphane Blanquet, treize étudiants du Cesan ont réinterprété une scène – parmi les sept proposées – en images.

richard1pf

Dans la peau du metteur en scène
Les étudiants livrent une interprétation sensible et personnelle en trois planches d’une des scènes de la pièce. L’exposition propose une grande diversité graphique et narrative ; les thématiques abordées sont multiples et souvent inattendues.

Ce travail pose la question de l’adaptation du théâtre en bande dessinée : à la manière d’un metteur en scène, les étudiants s’imprègnent de la pièce pour mieux se l’approprier et prendre de la distance par rapport à l’œuvre originale.

Un jury composé du metteur en scène Jean Lambert-wild, de François Rancillac, directeur du théâtre et de Xavier Vaidis, directeur artistique des Éditions Sarbacane a sélectionné les productions de trois étudiants du Cesan qui seront exposées sur toute la durée de l’exploitation de la pièce au théâtre de l’Aquarium.

richard2

Laissez un commentaire