En parallèle du festival Bulles de Mantes-la-Jolie qui s’est déroulé du 14 au 16 juin 2019, le musée de l’Hôtel-Dieu consacre pour la première fois une exposition à un artiste de bande dessinée : François Boucq, Grand prix de la ville d’Angoulême en 1998.

Ce grand artiste rend hommage à son travail qui entre particulièrement en résonance avec ses collections. Comme Maximilien Luce en son temps, Boucq met aussi son talent de dessinateur au service de la presse et des revues en illustrant ou caricaturant ses contemporains et les faits d’actualité. La Première Guerre mondiale a enfin intéressé ces deux artistes qui ont créé chacun une série d’œuvres à 90 ans d’intervalle.

L’exposition, réalisée en partenariat avec Bulles de Mantes, évoque aussi les multiples facettes de son œuvre : de l’emblématique série western Bouncer, scénarisée par Alessandro Jodorowsky, à son personnage fétiche de Jérôme Moucherot, sans cesse pris dans des aventures absurdes et comiques. Réunissant près de 70 œuvres, l’exposition présente des planches inédites, des très grands formats et même des peintures sur toiles. Le parcours permet de révéler la richesse et la variété du travail de Boucq et fait découvrir au public non initié les techniques de création d’une bande dessinée.

Laissez un commentaire