formulabula2011

FORMULA BULA
Bande dessinée & Arts associés
Du 12 au 15 mai 2011 à Saint-Ouen

Événement unique en Ile-de-France, FORMULA BULA explore du 12 au 15 mai 2011, la multiplicité des langages issus de la bande dessinée indépendante. Vitrine de la création d’aujourd’hui, Formula Bula propose de nombreuses interactions avec le public. Elle s’adresse ainsi aux connaisseurs mais aussi à l’éventail beaucoup plus large des amateurs de cet art populaire.

Sept expositions, de nombreux ateliers et rencontres, une soirée-concert, des lectures ainsi que diverses projections offriront aux publics audoniens et à celui de la région l’occasion de découvrir ou de redécouvrir des oeuvres rares et peu connues du grand public mais également des grands classiques, piliers fondateurs de la bande dessinée contemporaine. Aux côtés des artistes invités, seront présents tous les acteurs de la chaîne du livre : éditeurs, galeristes, libraires, distributeurs et bibliothécaires. La présence de 3 éditeurs étrangers sera également l’occasion d’ouvrir un espace professionnel.

Formula Bula, bande dessinée et art associés est un événement produit par la Ville de Saint-Ouen dont la direction artistique est confiée à Ferraille. La manifestation investira les espaces culturels et l’espace public audonien (Médiathèques Persépolis, Aubrac et Glarner, Le Château, l’Atlas), ainsi que ceux de ses partenaires (L’Espace 1789, Mains-d’oeuvres, l’Office du Tourisme, le Red Star) qui se sont tous pleinement associés à l’évènement en participant activement à l’élaboration d’un programme commun.

Avec ce coup de projecteur, la ville de Saint-Ouen soutient et renforce le dynamisme du secteur des arts visuels, et accentue sa politique de « démocratisation culturelle », en proposant un événement populaire alliant qualité artistique, création, sensibilisation et découverte. Tous les ateliers, rencontres et expositions sont gratuits.

Lire l'article

Série Braise

A l’occasion du festival d’Angoulême 2011, les auteurs de Braise (Dargaud – Poisson Pilote) ont accepté de répondre à nos questions. Enregistrée au Latitude Pub autour d’une petite bière par Placido et Melville, on espère que cette interview vous plaira, et surtout qu’elle donnera envie à tous ceux qui ne connaissent pas la encore série de la découvrir…

Bouton & Fortier

Bertrand Bouton (gauche) Cédric Fortier (droite)

Lire l'article

coeurdeglace

EXPOSITION / VENTE

Patrick Pion

DU JEUDI 24 FÉVRIER AU MARDI 8 MARS 2011

VERNISSAGE LE JEUDI 24 FÉVRIER À PARTIR DE 18H00
EN PRÉSENCE DE L’AUTEUR

mise en ligne de l’exposition le jour du vernissage à 18h
réservez directement vos originaux sur le site

9emeart

Lire l'article

blackbutterBlack Butler est la nouvelle série événement de Square-Enix. 5 tomes sont déjà parus en France chez Kana et le 6e tome paraîtra le vendredi 4 mars 2011.

Avec un univers original et accrocheur et un graphisme somptueux, ce shoˉnen manga de Yana Toboso allie à merveille action et humour, mystère et suspens. Cette série récente, puisque publiée au Japon seulement depuis 2006, a connu un succès phénoménal qui lui a valu d’être déjà adapté en animé. Huit premiers épisodes (en deux volumes) sont déjà parus chez Kana Home Vidéo.

La série a pour cadre l’Angleterre du xixe siècle. Le comte Ciel Phantomhive est l’héritier d’une grande famille de la noblesse anglaise. C’est sur les épaules de ce jeune garçon d’une grande beauté, très intelligent et mature pour son âge, que repose l’empire familial commercialisant entre autres des jouets et des friandises. Ciel fait également partie des « chiens de garde de la reine », ces membres de la gentry travaillant pour le gouvernement en vue d’éradiquer le crime du pays. Ce qui ne manquera pas de le placer dans des situations plutôt périlleuses…

Pour fêter la parution du tome 6 de Black Butler, les éditions Kana et le Virgin Megastore Champs-Élysées invitent tous les fans de la série (et tous leurs amis) à participer à un cosplay manga géant.

À gagner : 1 week-end à Londres pour 2 personnes et de nombreux autres cadeaux !

Pour connaître les modalités de participation : http://www.sohei.fr/index.php?mod=cosplay »>

Lire l'article

Stephen King est un auteur de romans fantastiques qui s’est fait une réputation dans le monde littéraire. La plus grande partie de ses livres a été des best-sellers et ils ont souvent connu des adaptations cinématographiques. Qui n’a pas lu The Shining, Salem, Cujo, La ligne verte, Simetierre, Le fléau ? Et n’a pas vu les adaptations faites par des metteurs en scènes tels que Stanley Kubrick, Tobe Hooper, Frank Darabont, Mary Lambert… ?
Mais les œuvres de King ont aussi connu des adaptations en BD comme Le Fléau ou La tour sombre, et même en jeux vidéos.
De plus, Stephen King a réalisé lui-même un film d’après une de ses œuvres (Maximum Overdrive) et a écrit un récit spécialement pour la collection Vertigo : American Vampire.

Tant d’œuvres, tant d’adaptations que le lecteur, l’amateur et le fan commencent à en être perdus et à ne plus suivre.
Pour vous aider à vous y retrouver, Jérémy Guérineau vous propose son livre intitulé Les Adaptations de Stepen King, disponible en impression à la demande sur le site : TheBookEdition .
L’auteur recense toutes les adaptations de Stephen King qui ont été faites pour le cinéma, la bande dessinée ou autres médias, mais revient aussi sur les adaptations des romans en français. Tout cela est bien présenté et proposé en chapitres.
En voilà le sommaire, pour vous en faire une idée :

SOMMAIRE :

1)LES ADAPTATIONS CINEMA, TV
longs métrages, projets, courts métrages, dollars babies et épisodes de séries, les projets
adaptations du web
séries
les apparitions de Stephen King
Interviews
Pièces de théâtre
Documentaires
Parodies & références

2)LES ADAPTATIONS EN JEUX VIDEOS
commercialisés, promotionnels, divers, jeu se rapprochant de l’univers de Stephen King

3) LES ADAPTATIONS EN BD
les adaptations, les pastiches et parodies, autres et fanmade.

4) LES ILLUSTRATIONS

5) LES ADAPTATIONS MUSICALES
chansons, compositions instrumentales, Stephen King chanteur, écrits dans des albums

6) LES ADAPTATIONS EN LANGUE FRANCAISE
Ouvrages (romans, recueils et essais)
Nouvelles
Introductions
Essais et articles
Livres audios

REMERCIEMENTS & RECOMMANDATIONS
INDEX.

Cette œuvre a donc sa place chez tout bon aficionado de l’œuvre de Stephen King.
Stephen KING en Bande Dessinée sur Sceneario.com: http://www.sceneario.com/auteur_4676__Stephen%20KING.html

Site sur Stephen King :
http://club-stephenking.fr/

Plus d’informations :
http://club-stephenking.fr/2027-les-adaptations-de-stephen-king-livre

Le livre est disponible via :
http://www.thebookedition.com/les-adaptations-de-stephen-king-jeremy-guerineau-p-53651.html

Les adaptations de Stephen King - Couverture

Lire l'article

Rencontre avec Marylou Dufournet du Lycée Ampère Bourse à Lyon (69 – Rhône), grande gagnante du PRIX D’ANGOULEME DE LA BANDE DESSINEE SCOLAIRE Pour son œuvre « L’ORYCTEROPE » (2 planches). Lauréate de la Caisse d’Epargne Rhône Alpes

Dotation 2011 : Une palette graphique Cintiq 12WX Wacom d’une valeur 1 000€ assortie d’une dotation financière d’une valeur de 1000€ destinée à couvrir des frais de formation ou de réalisation de tout autre projet dans le domaine de la Bande Dessinée ou conseils d’un dessinateur.

Sceneario.com : Bonjour, peux-tu te présenter ?
Marylou Dufournet: Je suis originaire de Lyon, j’ai 16 ans et demi, je suis en 1°S au Lycée Ampère à Lyon. Je fais de l’art plastique en plus de mes études.

Sceneario.com : Est-ce ta première participation ?
Marylou Dufournet: J’avais déjà participé au concours l’année dernière et j’avais été présélectionnée, mais je n’étais pas venue à Angoulême.

Sceneario.com : Comment as-tu appris l’existence de ce concours ?
Marylou Dufournet: Sur un forum, où un internaute avait posté l’info. J’ai trouvé l’idée intéressante et je me suis inscrite.

Sceneario.com : Connaissais-tu Angoulême.
Marylou Dufournet: Oui j’y suis déjà venue il y a 2 ans avec mon père.

Sceneario.com : Une histoire de famille la Bande Dessinée donc ?
Marylou Dufournet: Oui. Mon père lit des BDs parce que son papa en lisait. Et, naturellement j’en ai lu, et j’en lis, car nous en avons vraiment plein à la maison.

Sceneario.com : Quel type de BD lis-tu ?
Marylou Dufournet: Pas du tout les mêmes que mon papa ! (Rires). J’aime bien Blutch, Sfar, beaucoup des albums parus chez l’Association. Sans oublier quelques manga, même si j’en lis un peu moins depuis quelques temps.

Sceneario.com : Comment t’es-tu lancée dans l’histoire, lorsque tu as décidé de faire ce concours ?
Marylou Dufournet: J’avais une idée de scénario que je n’avais jamais illustré. J’ai donc utilisé cette idée…

Sceneario.com : Et lorsque tu as été devant ta feuille blanche, comment as-tu procédé ?
Marylou Dufournet: J’ai commencé à compresser mon histoire, car je ne devais faire que 2 pages, et mon histoire était prévue sur 3. J’ai mis pas mal de temps pour trouver une formule afin que cela fonctionne bien. C’est ce qui m’a demandé le plus de travail. Entre la suppression de cases, le découpage à changer… Le dessin ne m’a pas pris énormément de temps.

Sceneario.com : Comment as-tu appréhendé le découpage de ton histoire. As-tu appris des techniques de découpage ?
Marylou Dufournet: Pas vraiment. J’ai énormément soumis à ma famille et à des amis, leur demandant pour eux ce qui semblait le mieux fonctionner.

Sceneario.com : T’es-tu inspirée de BDs, d’un style de dessin ?
Marylou Dufournet: Je ne pense pas. Souvent je trouve que j’ai fait quelque chose de sympa… et quelques temps plus tard, je me dis qu’en fait, ça ressemble au style d’un dessinateur…

Sceneario.com : Tu n’as donc pas encore un style bien à toi ?
Marylou Dufournet: En effet. J’en ai plusieurs successivement, mais pas forcément mélangés. Du coup je ne me lance pas dans de grand projet, car je n’arrive pas à me stabiliser pour le moment.

Sceneario.com : As-tu envie de poursuivre dans la Bande Dessinée ?
Marylou Dufournet: Le jour où j’aurai un style… oui. (Rires). Je ne sais pas si la vie de dessinatrice de BD me plairait, mais j’aimerais bien.

Sceneario.com : Comment as-tu appris que tu avais le prix ?
Marylou Dufournet: J’ai été très surprise car je ne m’y attendais pas. Nous étions tous réunis pour la remise des prix. Lorsque l’on m’a appelée, je me suis frayé un chemin jusqu’à la scène… J’étais au bord de l’évanouissement.

Sceneario.com : Fière, contente ?
Marylou Dufournet: Oui, les deux…(timidement)

Sceneario.com : Et d’être à Angoulême de l’autre côté de la barrière ça fait quel effet ? Côtoyer des auteurs, tel que Franck Margerin, être interviewée…
Marylou Dufournet: J’avoue ne pas avoir reconnu beaucoup d’auteurs. J’ai serré beaucoup de mains, mais je ne me souviens pas de toutes les personnes que j’ai rencontrées. Je suis désolée pour eux…

Sceneario.com : Que vas-tu faire de ce prix ?
Marylou Dufournet: Je ne pense pas que ce prix m’ouvre beaucoup de portes. Mais c’est très motivant.

Sceneario.com : Que vas-tu en faire, des planches ?
Marylou Dufournet: Les offrir à une association caritative (Rires…). Je ne sais pas…

Sceneario.com : Elles vont finir dans un carton, ou être encadrées au dessus de la cheminée ?
Marylou Dufournet: Je ne sais pas. Encadrées je ne suis pas certaine, car je n’en suis pas si fière que ça…

Sceneario.com : Merci à toi, encore félicitations et à bientôt.
Marylou Dufournet: Merci à vous.

CE3
CE4

Lire l'article