ZOWIE #1 Aux portes de Magisterra

voir la série ZOWIE
Dessinateurs :



Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DARGAUD

Genre :

Aventure

Fantastique

Jeunesse

Sortie :
ISBN : 2871298866

Résumé de l'album Aux portes de Magisterra

Parce qu’il a sans arrêt la tête dans les nuages plutôt que dans ses cahiers, Zowie va continuer sa scolarité dans un internat. C’est sa mère qui l’y conduit et, vite, le jeune garçon va faire connaissance avec le surveillant général, M. Latasse. Ce dernier n’est pas commode, et à la première altercation qu’a Zowie avec un certain Loulou, c’est punition immédiate pour les deux : ranger la bibliothèque de l’internat ! (Et y’a du boulot !)

Là, Zowie trouvera un livre qui s’avérera être une des portes qui existent dans notre monde vers Avalo, un royaume où existent toujours fées, magiciens, elfes, ogres et autres créatures de contes.

C’est de manière bien involontaire que Zowie et trois camarades vont partir pour Avalon : Sumo passera le premier et sera pris pour l’ "Alpha", celui par qui la paix peu revenir au royaume. Les trois autres le suivront mais arriveront dans un endroit bien moins recommandable : Formoiré, la partie occulte de ce monde parallèle...

Par Sylvestre, le NC

Notre avis sur l'album Aux portes de Magisterra

Ce ne devrait pas être un tome 1 à proprement parler puisqu’un album de Zowie a déjà vu le jour en 1983 : "Le pinceau de cristal", la seule des différentes aventures de ce sympathique héros a avoir fait l’objet d’une édition "album", les autres n’ayant pas eu droit à plus que leur parution dans la revue Spirou.

Pas la naissance d’un héros, donc, mais en tout cas une sacrée résurrection ! Et réussie, avec ça : reprenant les grandes lignes du Zowie qu’on connaissait alors, les auteurs Bosse (Serge Bosmans) et Christian Darasse ont remis au goût du jour leur univers en n’hésitant pas à faire des références à la Star’Ac ou encore à l’inévitable Harry Potter pour que les lecteurs du troisième millénaire s’y retrouvent...

Il ne devrait pas y avoir de problème, d’ailleurs, pour que les jeunes lecteurs accrochent : le dessin n’a pas vieilli et donne à la série tous les atouts d’une BD moderne. De plus, les dialogues sont bons et souvent pleins d’humour, et l’aventure ne faisant que commencer, on arrive en fin de lecture en se demandant bien ce que va devenir notre quatuor de jeunes héros dans ce monde dans lequel on retrouvera des airs de Narnia, d’Arthur et les Minimoys ou d’autres mondes que les enfants connaissent et aiment.

A lire sans plus tarder, donc. Par vous, les enfants, et par vous autres, trentenaires nostalgiques de vos jeunes années Spirou !!!

Par , le

Les albums de la série ZOWIE