Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DUPUIS

Genre :

Aventure

Humour

Jeunesse

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 9791034736942

Résumé de l'album Lady Z

Kroutchov, un oligarque russe, a fait une belle affaire avec Zorglub en achetant LE clone de la célèbre star Pelvis Bisley, crée par le plus grand génie du Mal. Mais l'acheteur a oublié qu'en face de lui c'est Zorglub, et il n'a pas vraiment mis au point sa machine à cloner... Le Pelvis, en plein morceau musical, commence à se liquefier. L'homme d'affaires, en colère, veut se venger et met un contrat sur la tête du Zorglub.
Chez lui, Zorglub doit s'occuper de Zendra et surtout, régler ce souci de clonage. Pour l'aider, Zorglub peut compter sur l'aide de ses propres clones ! Par contre, chaque clone a une caractéristique particulière et le vingtième clone est une femme. Une redoutable contrepartie féminine qui se fait nommer Lady Z… !

Par Berthold, le 17/09/2019

Notre avis sur l'album Lady Z

Le plus grand génie du Mal est de retour ! Et il n'est pas tout seul, il y a désormais Lady Z qui s'avère plus coriace et dangereuse que le grand Bulgroz, pardon, Zorglub.

Il y a pas à dire, ce troisième volet est très bon. L'aventure est bien au rendez vous, l'humour aussi et surtout de belles surprises. On s'amuse avec les dernières faceties de Zorglub.
Munuera parle donc de clonage dans ce récit qui par moment rappelle un peu certains films, comme "Mes doubles, ma femme et moi". Munuera imagine une histoire originale bourrée de quiproquos et d'humour, sans oublier de bonnes scènes d'action. Nous retrouvons Zandra qui essaie de venir en aide à son père, et il en aurait bien besoin, au vu du pétrin dans lequel il s'est mis et surtout à cause du choix que va faire la diabolique Lady Z.
Ce récit est déjanté, on s'amuse et Munuera s'impose, après Les Campbell, comme un auteur majeur du catalogue Dupuis.

Graphiquement, c'est toujours aussi parfait. Le dessin est très riche. On joue à observer de près chaque case qui révèle quelques belles surprises. Le trait est efficace, pleines d'humour, quand il le faut, juste par la force du dessin. Il met en scène de bons moments dans ces pages avec une grosse surprise dans la dernière page.

Une bonne lecture que je vous invite à découvrir. Zorglub s'affirme comme une série très intéressante de l'univers Spirou. Munuera crée de nouveaux personnages que nous retrouverons avec plaisir dans de prochaines aventures.

Par , le

Les albums de la série ZORGLUB

Nos interviews liées

Interview de José-Luis Munuera pour le T2 de Sortilèges

Sceneario.com: José-Luis tout d’abord bienvenu sur Sceneario.com et merci à toi d’avoir accepté de répondre à nos questions !

José-Luis, tu es donc le dessinateur de « Sortilèges ». Comment votre « team » fonctionne au jour le jour avec le scénariste Jean Dufaux, quelle est votre recette secrète ? Qui est le plus perfectionniste des deux ? José-Luis Munuera :Le team fonctionne avec deux éléments clé: le respect et la bonne humeur! Le respect pour le travail et les choix de l’autre, la bonne humeur parce qu’on essaye toujours de se surprendre l’un et l’autre. 
Une BD peut être pleine de choses, un manifeste idéologique,  un “slice of life”, un cri de l'intérieur de l’auteur... mais une BD peut être aussi un jeu! Un jeu infini, vivant, adulte, plein de possibilités, très élaboré, complexe, dur [...]

Lire la suite ›

Interview de José Luis Munuera sur l'univers Sillage

Sceneario.com: José Luis Munuera bonjour ! Je vous remercie dès à présent de bien vouloir répondre à cette interview et ainsi éclairer les passionnés de la bd ! Premièrement, pourriez- vous vous présenter afin que certaines personnes puissent mieux cerner votre personnage ? JLM: Je m'appelle Jose Luis Munuera Minarro, né le 21 avril de 1972 en un coin perdu d'Espagne. Grand lecteur, cinéphile et bédéphile depuis mon enfance, une surabondance de Spielberg, Harryhausen, Tolkien et Uderzo à fini par pourrir mon cerveau et me faire devenir de façon assez naturelle dessinateur de bd. Sceneario.com: Vous vous êtes distingué dans la série « Les Potamoks » aux éditions Delcourt mais aussi dans la série « Merlin » aux éditions Dargaud. Comment peut-on débarquer du fin fond de l'Espagne et s'imposer ainsi dans le monde de la bd française ? Vos débuts furent difficiles ? JLM: Je n'ai jamais eu la sensation que les choses étaient « difficiles » pour ma part [...]

Lire la suite ›