ZOMBIES #1 La divine comédie

voir la série ZOMBIES
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Action

Anticipation

Drame

Horreur

Sortie :
ISBN : 9782302011151

Résumé de l'album La divine comédie


Depuis qu'une épidémie mutagène s'est propagée, le monde n'est plus qu'un vaste charnier sur lequel se repaissent les hordes de zombies. Sam fait parti de rares survivants qui ont pu sauver, pour l'instant, leur peau face aux assauts incessants de ces croqueurs de chairs. Hanté par le souvenir de sa fille Stacy qu'il a laissé pour compte dans cette mégapole dévastée qu'est Seattle, une seule chose l'importe, retrouver coûte que coûte sa trace, morte ou vive. C'est lors d'une opération de reconnaissance d'un quartier, qu'il croise le chemin de deux autres survivants qui l'amènent à rencontrer le jeune épileptique Joss. A partir de cet instant, Sam voit son existence s'illuminer au point de faire naître un faible espoir que les deux rescapés vont bientôt partager avec le canadien Serge Lapointe et son groupe armé.


 

Par Phibes, le 22/06/2010

Notre avis sur l'album La divine comédie


Après sa collaboration avec Jean-Luc Istin au scénario du tome 2 de Lancelot qui semble l’avoir quelque peu aiguisé, Olivier Péru se lance en solo dans l’écriture d’une nouvelle saga détonante et horrifique qui vaut son pesant de cadavres, Zombies. Optant pour une vision anticipée apocalyptique, ce dernier nous transporte sur le continent américain, sous le deuxième mandat d’Obama, touché par une contamination qui transforme les gens en morts-vivants.


Point n’est nécessaire de préciser que le thème du zombie est récurrent et inspire plus ou moins bien les auteurs qui s’y frottent. Aussi, l’on pourrait, en abordant l’album, se dire, encore une histoire de morts-vivants. Mais attention, bien qu’il emploie, certes avec punch, les stéréotypes des cadavres ambulants en putréfaction avides de chair humaine, Olivier Péru pousse plus loin son récit noir pour le transformer en quête idéaliste. C’est Sam, son personnage principal touché par la séparation avec sa fille Stacy, qui va porter la terrifiante histoire au gré de laquelle bien des péripéties vont se déclarer.


Hormis l’ambiance angoissante et dramatique inhérente à ce type de récit, similaire à celle de The Walking Dead de Robert Kirkman, le scénariste se meut avec une précision redoutable dans cet univers glauque à la George Andrew Romero, par le biais de rebondissements imparables. Pour preuve, le prologue, machiavéliquement monté, saura donné le ton de ce premier album de présentation qui perdurera dans une mixité d’espoirs et de désillusions inéluctables tout au long des 48 planches et qui sera confirmé par un final atterrant. Tout en façonnant la psychologie de son personnage central qui se rapproche du personnage incarné par Will Smith dans Je suis une légende, tout en comparant cette débauche épuratrice d’êtres humains contaminés à des jeux vidéo et en la banalisant quelque peu, il vient avec une certaine dureté évoquer l'âpre parcours de ces survivants à l’épidémie qui s’engagent sur une reconquête de l’espace très aléatoire.


Pour un premier album, Sophian Cholet tire l’épingle de son jeu graphique. Ayant totalement intégré l’univers sanglant de ces malheureux errants putréfiés en réalisant à profusion des plans bien morbides, il démontre déjà un potentiel et une qualité d’exécution graphique authentique et très énergique. Se révélant violent quand il le faut (très souvent compte tenu du contexte), il anime ses vignettes, dans une colorisation qui sied parfaitement à l’ambiance. Ses décors aux perspectives réalistes sont bien représentatifs et assurent un cadre parfait pour les nombreux protagonistes, bien charismatiques, qui y évoluent.


Un premier épisode plutôt sombre qui prend aux tripes et qui mettra en appétit bon nombre de lecteurs amateur de sensations fortes. Frissons garantis !


 

Par , le

Les albums de la série ZOMBIES

Nos interviews liées

Entretien avec un Nosferatu ou interview d'un sénariste qui a du mordant

Sceneario.com : Bonjour, Olivier. Olivier Peru : Salut, M'sieur Sceneario !
Sceneario.com Ce mois-ci voit donc la sortie de Nosferatu chez Soleil dont tu signes le scénario. Qu’est-ce qui t’a donné envie de te lancer dans une histoire de vampires ? Voulais-tu donner ta propre version du mythe ?
Olivier Peru : J'ai toujours eu envie de travailler sur une histoire de vampires aussi quand le staff de Soleilm'a présenté les travaux de Stefano Martino, je n'ai pas hésité longtemps. On nous a proposé de développer une histoire sur Nosferatu et on s'est immédiatement bien entendu sur les directions à donner au récit : amour, éternité, pouvoir.
Sceneario.com : Quels ont été tes influences pour ce sujet ? Pourquoi as-tu choisi de faire remonter l’origine de ce Nosferatu à l’époque romaine ?
Olivier Peru : J'ai envie de répondre des tas et aucune [...]

Lire la suite ›

Interview Olivier PERU, Sophian CHOLET et Simon CHAMPELOVIER.

Sceneario.com: Bonjour Olivier, Sophian et Simon. En ce mois de juin, est sorti chez tous les libraires de France et de Navarre Zombies, premier tome d’une série dont vous êtes à l'origine avec Sophian Cholet (au dessin) et Simon Champelovier (à la couleur). Cet album, de plus, inaugure la toute nouvelle collection "Anticipation" de chez Soleil. Comment avez-vous conçu ce projet ? Qu'est-ce qui vous a poussé à franchir le seuil du monde des morts-vivants?
Olivier : A la question comment, je répondrais avec amour ! À la question qu'est-ce qui nous a poussé, je dirais aussi l'amour. L'amour des zombies ! On les aime vraiment depuis notre plus tendre enfance. Maintenant pour le côté un peu plus concret de notre projet, je crois que c'est une foule de détails qui ont coïncidé et nous ont tous poussé dans les bras les uns des autres. De mon côté je travaillais avec Jean-Luc sur des choses plus fantasy au moment ou il développait une collection anticipation et de l'autre Sophian s'est montré chez Soleil avec un carton à dessin plein de zombies [...]

Lire la suite ›

Interview de la team Lancelot au complet !

Sceneario.com : Bonjour ! Le tome 2 de la série Lancelot vient de paraître, un an et demi après le premier. C’est une bonne occasion pour vous poser quelques petites questions ! Bien des choses s’y passent, dans ce tome 2, et on y voit notamment grandir le héros Galaad qui va, durant l’album, changer non seulement de nom mais surtout découvrir sa vraie nature. Vous vous êtes donc réapproprié un personnage légendaire pour le changer sur le fond mais sans finalement que cela ne joue trop sur l’action en tant que telle, en tout cas jusque là. Comment est née cette idée que Lancelot put avant tout être une femme ?
Jean-Luc Istin : Une idée comme ça, qui m'est venue je ne sais plus trop comment. En fait, je voulais écrire l'histoire de Lancelot mais le personnage tel quel m'ennuyait ! Je me suis dit "Et si...", vous savez comme dans les comics : "et si Spiderman n'avait pas été piqué par une araignée [...]

Lire la suite ›

des frères PERU auteurs de SHAMAN

SCENEARIO.COM: Pouvez vous vous présenter?
On est deux frangins, Olivier et Stéphane Peru, travaillant ensemble dans la bd et on signe, avec Shaman, notre 1er album aux éditions Nuclea_.

SCENEARIO.COM: Comment êtes vous arrivé à la BD?
On a pas fait d’école de bd, ni de graphisme, mais on a énormément travaillé dans notre coin. Depuis toujours, on a bossé l’écriture et le dessin et on a su, très tôt qu’on voulait faire de la bd. Nos premiers boulots furent publiés chez Semic, dans la gamme pocket. C’est la qu’on a fait nos premières armes encadrées par des personnes de qualité telles que Thierry Mornet, Jean-Marc Lofficier et Jean Marc Lainé… On s’est professionnalisé en participant au développement du Semicverse, qui atteint son apogée aujourd’hui avec le comics Strangers [...]

Lire la suite ›