ZODIAC KILLER Zodiac killer

voir la série ZODIAC KILLER
Dessinateurs :





Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Collection :

Dossier Serial Killer

Genre :

Drame

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782849467763

Résumé de l'album Zodiac killer

La petite ville américaine de Vallejo et ses environs sont le théâtre de meurtres dont la fréquence sème la psychose parmi la population. Non content de jouer avec les nerfs de ses concitoyens et de ridiculiser une police impuissante, le tueur en série pousse même le vice jusqu’à laisser des messages codés pour signer ses actes. Ces messages, il les signe "Zodiac", dans les gazettes locales dans lesquelles ses messages sont rendus publics... Assurément, il joue. Mais quelles sont ses réelles motivations ? Des dizaines de meurtres en plusieurs années, c’est le score qu’il affiche. Et il court toujours... 

Par Sylvestre, le NC

Notre avis sur l'album Zodiac killer

Les éditeurs de bande dessinée ont décidé de nous faire peur... Après la parution des Véritables légendes urbaines chez Dargaud en février 2007, Soleil offre une alternative avec Dossier tueurs en série dont la formule est différente : on n’a pas là des sketchs mais bien une histoire longue au programme de cet album. Si le rythme des légendes urbaines de Dargaud jouait sur l’impact de l’épouvante, "Zodiac Killer" use lui plutôt du suspense pour faire tourner notre imagination. Et ce suspense est maîtrisé tant par le dessin (avec ses cadrages et ses ombres ne permettant pas l’identification du tueur) qu’avec les textes qui eux aussi mettent sur des voies sans issue...

Cet album dresse une galerie de portraits parmi lesquels le lecteur a tendance à vouloir trouver un suspect, mais à l’image de Mickey Warden qui a cru faire avancer l’enquête grâce à sa découverte, on a du soucis à se faire quant au dénouement de l’affaire : en effet, cette histoire est tirée d'une affaire réelle... jamais élucidée !

A l’image de la série Corpus Hermeticum qui sera composée de plusieurs one-shots, Dossier tueurs en série promet aussi des tomes indépendants.

Pas moins de cinq artistes ont conjugué leurs talents pour signer les dessins : quatre dessinateurs et un coloriste ! Alors ok, certaines voitures sont trop cubiques à mon goût, certaines vignettes ont du mal à masquer que des photos ont servi de support, mais au-delà de cela, et ceci grâce aux couleurs bien faites, le résultat est d’une très grande qualité. Pourquoi un tel effectif pour mener à bien ce travail ? Un calendrier de sorties d’albums à respecter ? Une expérience d’atelier ? A la rigueur, le savoir ne changerait pas grand-chose : cet album m’a plu, et c’est bien l’essentiel !

Et vous, aurez-vous le courage de "partir" pour Vallejo ?

Un petit complément de lecture ?
http://www.apprendre-en-ligne.net/crypto/homophone/zodiaque/index.html
 

Par , le

Les albums de la série ZODIAC KILLER

Nos interviews liées

Servitude

Sceneario.com:  Peux-tu te présenter en quelques mots pour ceux qui ne te connaissent pas ?
Fabrice DAVID: C'est jamais évident de causer de soi Disons un gars comme un autre, à croiser lors d'un festival, qui sait Pour les détails techniques j'ai 30 ans, je mesure près d'1,80m pour 75kg, voir 80 quand l'hiver approche (comment ça c'est bientôt l'été ?!), je n'ai plus un poil sur le caillou et souvent quelques uns sous le menton Quoi la BD..?! ah ,oui, j'y viens Et bien "Servitude" n'est que la seconde. Avant ça on a fait "Live War Heroes" avec Eric Bourgier , déjà chez Soleil ; non sans avoir eu un parcours un peu chaotique dans le milieu de l'édition BD avant cela Mais c'est une autre histoire.

Sceneario.com: Je sais qu'Eric fait des illustrations pour des jeux, Et toi, comment "occupes" tu tes journées en dehors de la bande dessinée ?
Fabrice DAVID: Professionnellement : des jobs alimentaires, mon rythme en BD n'étant que peu soutenu, je ne vis pas de ma plume [...]

Lire la suite ›