ZIPANG #41 Volume 41

voir la série ZIPANG
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

KANA

Collection :

Big Kana

Genre :

Guerre

Manga

Uchronie

Sortie :
ISBN : 9782505019152

Résumé de l'album Volume 41

Le capitaine Kadomatsu est bloqué en cale, la jambe coincée par une caisse. Il implore Kusaka de mettre fin à ses souffrances. Mais ce dernier y voit une nouvelle manoeuvre pour que l’équipage du Mirai n’ait plus la moindre hésitation à couler le Yamato et ainsi entraîner par le fond la bombe atomique.

Pendant ce temps, les Américains approchent et espèrent pouvoir aborder le Yamato pour récupérer les secrets qu’il contient.

Par Legoffe, le 12/09/2014

Notre avis sur l'album Volume 41

Le décompte a vraiment commencé maintenant. Au 43e tome, la série sera terminée et, avec elle, la fin d’un long suspense. Zipang est, en effet, un manga uchronique particulièrement prenant qui nous aura fait revivre certains épisodes de la guerre du Pacifique de manière très originale.

Mais toutes les bonnes choses ont une fin ! On a donc hâte de découvrir de quelle manière Kaiji Kawaguchi va faire tomber le rideau sur l’aventure de ces soldats japonais du XXIe siècle propulsés en pleine Second Guerre Mondiale.

Pour l’heure, nous avons droit, dans ce volume, à un huis-clos empli de tension. Le duel entre Kusaka et Kadomatsu va prendre une nouvelle tournure. Tout l’épisode se passe à fond de cale ou presque, puisqu’on ne sort que pour voir l’avancée des Américains ou les interrogations de l’équipage du Mirai sur la marche à suivre face au risque atomique.

Pour tout dire, si j’ai toujours beaucoup de plaisir à lire Zipang, je trouve que l’auteur, depuis trois tomes, joue la montre. L’histoire avance au compte-goutte. Certes, cela donne beaucoup de tension à chacune des scènes, faisant monter la pression. Mais cela pourrait tout de même aller un peu plus vite...

Qu’importe, on sait que le spectacle final arrive. D’ailleurs, il suffit de lire les dernières pages de cet épisode pour comprendre que, cette fois, ça va plus que bouger !

Saluons aussi la qualité graphique de ce manga, toujours très plaisante et qui saura séduire le grand public français, le style étant assez proche de nos BD franco-belges.

Par , le

Les albums de la série ZIPANG