Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

TONKAM

Genre :

Public Averti

Science Fiction

Seinen

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782845806085

Résumé de l'album Tome 2

Ce deuxième tome (acte 1) débute avec Konoha, cette jeune fille qui participait avec sa mère à la distribution de repas aux SDF. A l’époque, celle-ci semblait complètement amoureuse de Jin et parlait de lui comme son « ange ».
Konoha a maintenant bien grandi : elle est devenue une jeune adolescente, avec uniforme d’écolière de rigueur. C’est dans cette tenue qu’elle va s’égarer dans un quartier qu’on constate vite mal fréquenté. Les ennuis ne tardent donc pas à arriver, et Konoha se retrouve face à une bande de délinquants peu enclins aux bonnes manières. C’est alors qu’apparait Jin : le garçon est devenu un jeune homme à l’allure fière et sombre. Il semble ami avec les délinquants mais il permet à la jeune fille de partir sans encombre, bien qu’il ne semble pas l’avoir reconnue. A l’inverse, celle-ci a reconnu d’emblée le garçon à l’anneau d’ange, réveillant une fascination pour lui toujours vivace.
Il est temps pour Konoha de rejoindre sa famille à l’occasion de la célébration des champions de la ligue nationale junior de football : Koga, son frère, est capitaine de l’équipe victorieuse. Ce sont la famille de Koga et de Konoha elle-même qui organisent cette fête dans un de leurs hôtels particuliers. En effet la famille Amagi est riche, très riche : elle est à la tête d’une multinationale tentaculaire dirigée par le père de Koga. Son grand-père aussi semble jouer un rôle important dans la société. Or on reconnait rapidement le vieil homme : c’est lui qui recherche Jin, le « ZET ».
Au cours de la cérémonie organisée pour Koga, celui-ci déclare publiquement son souhait de devenir super justicier. La stupeur est générale et les moqueries, bien que discrètes, se font ressentir. Mais Koga sait ce qu’il veut et il souhaite commencer par arrêter le pyromane qui sévit en ce moment dans les rues de la ville. Après la cérémonie, Koga se met d’ailleurs directement au travail et met sa sœur, Konoha, dans la confidence. Elle découvre alors, avec une certaine honte, que son frère a déjà réuni une équipe très motivée d’ingénieurs de la société Amagi pour l’aider dans son rêve un peu fou. C’est donc bien équipé que Koga se lance dans sa première mission de super justicier.
Pendant ce temps, Jin se met lui aussi à la recherche du pyromane, et on comprend vite pourquoi : il s’agit d’un player. La bataille s’annonce d’ores et déjà inévitable et d’une violence rare, avec pour « décor » un quartier en flamme. Koga ne tarde pas à entrer en scène à son tour au milieu des flammes. Nos deux protagonistes finissent par se rencontrer et une collaboration s’annonce indispensable pour sauver les prisonniers de l’incendie.
Les deux jeunes hommes vont-ils parvenir à s’entendre ? Qu’en est-il de la société Amagi ? Elle n’a jamais été aussi proche du « ZET »… Jin va-t-il leur échapper ?
Vous voulez les réponses ? Alors lisez Zetman, tome 2.

Par Braider, le 11/04/2010

Notre avis sur l'album Tome 2

Après un premier tome très habilement mené qui installait la plupart des éléments du scénario dans un prologue efficace, ce tome 2 lance véritablement l’histoire avec un premier acte qui se déroule quelques années plus tard. Les personnages ont grandi, notamment Jin qui voit sa naïveté du premier tome remplacée par une noirceur plus en phase avec son vécu et l’univers du manga.

Un nouveau protagoniste fait ici son apparition : Koga. Personnage très intéressant, il est sur de nombreux points l’exact opposé de Jin (famille riche, vision idéaliste du super héro) mais sur d’autres aspects, les deux jeunes hommes ne sont pas si différents. La naïveté s’empare en effet de Koga dans ce tome, protégé des réalités de la vie lors de son enfance très aisée. Par ailleurs, on sent Koga plutôt détaché des intérêts de son père et de son grand père, c'est-à-dire de la société Amagi.
La rencontre entre Jin et Koga semble inévitable, et lorsqu’elle se produit, on ressent bien toute la tension et l’importance que l’auteur a voulu donner à cet évènement. On comprend qu’on n'a plus affaire à un, mais à deux héros dont la relation va prendre une importance capitale dans le récit. Cette rencontre va d’ailleurs malmener Koga dans ses convictions, déjà mises à mal plus tôt dans l’opinion qu’en a sa sœur (et donc le lecteur). Là où le prologue construisait l’univers de Zetman et le personnage de Jin, ce premier acte insiste sur les premiers pas du maladroit Koga qui contrastent particulièrement avec la maturité déjà très présente de Jin.

Ce tome continue d’introduire tous les éléments de l’histoire, étoffant au passage une intrigue qui s’avère de plus en plus complexe et fascinante. Cependant, si cette intrigue se complexifie, on ne peut pas dire qu’elle s’éclaircit puisqu’elle ne répond à quasiment aucune des questions soulevées dans le prologue. Ce choix se montre particulièrement judicieux, car il n’empêche en rien d’adhérer à cette ambiance si particulière et porteuse d’interrogations. On n’attend qu’une chose : en savoir davantage sur l’histoire de Jin, sur l’avenir de Koga, sur la société Amagi, sur les players… En clair Masakazu Katsura sait faire grimper le suspense, mais pas seulement : car avec les quelques scènes de combat dantesques mais pas envahissantes entre Jin et le player, et une fin tout en puissance, le sens du rythme de ce seinen n’est décidemment pas en reste.

D’une efficacité redoutable, ce deuxième tome de Zetman confirme avec une facilité déconcertante l’impression laissée par son prédécesseur. La série parait plus que jamais prometteuse et le potentiel de celle-ci ne laisse vraiment plus aucun doute. En deux tomes, Zetman convainc déjà et met beaucoup d’espoirs et d’attentes sur les tomes suivants. Bizarrement, on ne se fait pas beaucoup de soucis pour la suite…

Par , le

Les albums de la série ZETMAN