YS LA LEGENDE #1 Trahison

voir la série YS LA LEGENDE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Collection :

Celtic

Genre :

Aventure

Fantastique

Légendes

Sortie :
ISBN : 9782302011168

Résumé de l'album Trahison


En ce 5ème siècle après JC, au plus profond de la sinistre forêt bretonne de Létavia, une escouade de romains brave les intempéries. Cette dernière accompagne Antonius Avea, un prélat est à la recherche d'un sanctuaire énigmatique. Après l'avoir trouvé et avoir franchi son immense porte, celui-ci se retrouve propulsé dans une autre contrée, à l'orée de laquelle il rencontre un vieil homme massif trônant au pied d'un gros arbre. Le moine lui fait état de sa quête qui se rapporte à la légende de la fameuse cité d'Ys et interroge l'impassible personnage sur son identité. Il se présente comme étant le Roi Gradlon, le célèbre chef de guerre picte qui fut à l'origine de la construction de la légendaire cité bretonne, et dont la destinée fut des plus tourmentées. Voici le récit de ses douloureuses aventures qui commencent dans les Highlands…


 

Par Phibes, le 01/05/2011

Notre avis sur l'album Trahison


Totalement imprégné des légendes celtiques (il est d'ailleurs le directeur de la volumineuse collection Celtic chez Soleil qui regroupe pas moins d'une trentaine d'ouvrages tels Merlin, Lancelot, Le Sang du dragon, Les druides…), Jean-Luc Istin signe une nouvelle saga qui prend pour base la légendaire cité engloutie bretonne, Ys.


A partir d'une rencontre fantastique qui se veut être le point de départ de la mise en place de la légende, le scénariste influe sur son récit de manière à ce que celui-ci fasse un saut en arrière dans le temps et parte dans une évocation "biographique" d'un personnage clé, à savoir Gradlon. Par ce biais, alors que la narration prend souvent le dessus sur les dialogues, le récit nous rend témoin de la dure initiation picte du futur chef de guerre, au contact de ses pairs et plus particulièrement de son père et de son frère, de Cuthbenn la druidesse de son clan, de la magicienne Scathach. Les épreuves qui doivent le transformer en un véritable guerrier, un Berzerker sont inévitablement ardues et témoignent comme il se doit d'une violence barbare.


Aussi, ce premier épisode captivant se veut d'une puissance évocatrice excellente, liée aux âpres péripéties initiatiques du futur monarque et les nombreux faits de guerre dans lesquels il est impliqué. Jean-Luc Istin manœuvre subtilement sa narration en égrainant les noms qui ont forgé la légende d'Ys et en distillant pesamment les étapes marquantes de la destinée de Gardlon. Peu à peu, ce dernier explicite la grande amertume dont est habité le robuste personnage, accumulée au fil d'une existence sans réel cadeau, d'un enseignement des plus ardus et au prix d'une trahison assassine.


Dejan Nenadov use d'un trait que l'on connaît bien pour l'avoir apprécié dans la série Arcanes. Oeuvrant sous la forme d'une représentation hachurée réaliste assez conventionnelle et d'un découpage moderne, ce dernier parvient donner corps à la légende dont il est question dans des effets vigoureusement restitués et agréablement colorisés. La robustesse des personnages (à la Conan le Barbare), la dureté des expressions, les faits d'armes sanglants, la rudesse climatique des arrière-plans, contribuent à camper une atmosphère de dureté, de violence vengeresse judicieusement caractérisée, de rage meurtrière permanente.


La légende d'Ys est en marche, adaptée remarquablement et puissamment en bande dessinée par deux auteurs aux potentiels avérés et dont on attendra avec impatience la suite des péripéties fabuleuses.


 

Par , le

Les albums de la série YS LA LEGENDE

Nos interviews liées

ELFES tome 1 chez Soleil

Sceneario.com : Sous le couvert de la maison Soleil, sort ce mois-ci le premier opus d'une saga intitulée Elfes qui introduit, pour la première fois chez cet éditeur, la notion de série-concept. Qu'est-ce qui a motivé cette initiative éditoriale qui rejoint celle déjà utilisée chez d'autres éditeurs et en quoi se veut-elle, éventuellement, différente ?
Jean-Luc ISTIN A tort ou à raison, j’ai l’impression que les lecteurs, notamment ceux de ma génération en ont assez d’attendre un an minimum pour lire la suite d’un album lu en 30 minutes. Nous sommes depuis notre enfance baignés par des comics américains et des mangas qui ont un rythme de parution mensuel. J’ai donc l’impression que les séries concept sont une réponse à cette demande et c’est ce qui a motivé ma démarche. Le fait d’être une plus grosse équipe de créateurs nous permet de sortir des albums dans une période réduite [...]

Lire la suite ›

Interview de la team Lancelot au complet !

Sceneario.com : Bonjour ! Le tome 2 de la série Lancelot vient de paraître, un an et demi après le premier. C’est une bonne occasion pour vous poser quelques petites questions ! Bien des choses s’y passent, dans ce tome 2, et on y voit notamment grandir le héros Galaad qui va, durant l’album, changer non seulement de nom mais surtout découvrir sa vraie nature. Vous vous êtes donc réapproprié un personnage légendaire pour le changer sur le fond mais sans finalement que cela ne joue trop sur l’action en tant que telle, en tout cas jusque là. Comment est née cette idée que Lancelot put avant tout être une femme ?
Jean-Luc Istin : Une idée comme ça, qui m'est venue je ne sais plus trop comment. En fait, je voulais écrire l'histoire de Lancelot mais le personnage tel quel m'ennuyait ! Je me suis dit "Et si...", vous savez comme dans les comics : "et si Spiderman n'avait pas été piqué par une araignée [...]

Lire la suite ›

Istin et Jigourel, druides du 9ème art

Sceneario.com : Jean-Luc, Le succès des Druides ne se dément pas puisque le quatrième opus est classé dès sa sortie 15ème au TOP 15 BD Livres Hebdo / Ipsos, comment expliquez vous cela ?

Jean-Luc ISTIN : Peut être par l’adéquation du titre, du scénario et du dessin. Lorsque ces 3 choses sont au rendez vous, vous pouvez être quasiment sur que vous tenez un succès. L’aspect graphique est indéniablement séduisant et qualitatif et jacques assure également la fluidité du récit. Il n’en faut pas moins. 

Ensuite, le scénario que nous écrivons est basé sur un mystère et, qui plonge dans un mystère désire l’élucider.
Vous y ajoutez un peu de chance et vous secouez le tout. 

Sceneario.com : On voit se multiplier dans la littérature les Thriller ésotériques, pensez vous qu’il s’agisse d’un simple phénomène de mode, ou d’un malaise plus profond vis-à-vis de la religion ?

Jean-Luc ISTIN : Il faut se poser 2 questions :

1/ pourquoi autant de romanciers se mettent au thriller ésotérique ?

2/ Pourquoi autant de lecteurs pour ce genre ?

- Concernant l’abondance de roman de ce genre, on ne peut écarter l’effet da vinci code [...]

Lire la suite ›

DIM D & ISTIN

Sceneario.com: Comment vous êtes vous rencontrés?
Istin :
: C'est Guy Michel, le dessinateur d'Aquilon et des Contes du korrigan qui nous a présenté. Il nous connaissait tous les deux. Je travaillais déjà avec lui et il connaissait Dim D. On n'a pas bossé le jour même ensemble. Ça s'est fait petit a petit. On a participé à un fanzine municipal à peu près au bout d’un an après notre rencontre. On a d'abord eu une relation d'amitié avant d'avoir une relation de travail. Sceneario.com: J'ai vu dans tes influences que tu parles beaucoup des peintres ambulants, tu peux nous donner plus d'explications ?
Dim D :
Ce sont des peintres hyper réalistes russes du début du XIXieme siècle, Kramskoi, Repin, . Il y a un site sur Internet qui parle de cette école de peinture [...]

Lire la suite ›