YIU, PREMIERES MISSIONS #2 Les résurrections de l'impure

voir la série YIU, PREMIERES MISSIONS
Dessinateurs :



Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Action

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 284565877X

Résumé de l'album Les résurrections de l'impure


Maître Mamorii Oshii est persuadé que consommer la "poudre céleste" lui assurera de trôner pour l’éternité à la droite de Dieu. C’est pourquoi il s’est offert les services de la tueuse Yiu dont la mission allait consister à récupérer au centre de la très protégée citadelle de Djallikih l’urne dans laquelle se trouvait la tant convoitée poudre...
 

Par Sylvestre, le 03/09/2010

Notre avis sur l'album Les résurrections de l'impure


Pour le contexte, pour l’histoire, pour le suspense, la radioactivité en présence est à un moment donné réputée extrêmement dangereuse. Or elle ne l’est plus autant, semble-t-il, lorsqu’il s’agit pour l’héroïne Yiu d’évoluer dans une zone soumises aux mortelles radiations... C’est le genre d’incohérence qu’on trouve souvent en science-fiction où il faut bien que le terrain de jeu soit dangereux, très dangereux, mais où il faut bien aussi, pardi !, que le(s) héros - ou héroïne(s) - finisse(nt) par s’en sortir !

Ce n’est pas la seule facilité qu’on croisera dans cette aventure, vu que pour l’occasion, Yiu va mourir sous nos yeux et se voir offrir... une seconde vie ! Rien que ça ! Elle fera aussi montre, par exemple, d’une aisance toute particulière dans l’utilisation de ses atouts de femme-araignée ou de ses robots chirurgiens... Aisance ô combien salvatrice !

Mais allons-allons, tout cela est bien normal : on est dans de la SF ! Ne l’oublions pas ! Et ces visions d’artistes sur les difficultés dans lesquelles ils plongent leur personnage principal servent au final de bien belle manière une série très pêchue qui n’a d’autre ambition que divertir le lecteur au moyen d’un spectacle bien mis en scène et graphiquement superbe. Et c’est gagné : beaux dessins de décors, de personnages, de véhicules et autres objets SF en tous genres, belles couleurs sombres et contrastées...

La motivation de Yiu pour cette (seconde première) mission n’est pas ouvertement la recherche de son frère Ji-A et l’objectif avoué n’est pas franchement aussi philanthrope qu’il l’était dans le tome 1, mais une chose est sûre : avec Yiu, premières missions, ça décoiffe, et ça va continuer !

Alors comme moi, régalez-vous avec cette histoire, et branchez ensuite le turbo pour aller chercher la feuille de route de la mission d’après !
 

Par , le

Les albums de la série YIU, PREMIERES MISSIONS

Nos interviews liées

Yiu, Premières Missions Tome 5 : Exfiltration Geisha

Sceneario.com : Vax, le dessin ne se démarque pas trop de la série mère, était-ce pour ne pas blesser les fans de la première heure?
Vax :
Je n'ai pas vraiment eu à me forcer pour coller à l'univers graphique de la série mère, ce genre de décors, de persos, c'était exactement ce que j'aimais dessiner avant de faire de la bd, du coup c'est assez naturellement que je me suis mis dans le bain. Et oui, c'est certain que le but était de garder une certaine homogénéité entre les deux séries, même si en regardant bien on trouve beaucoup de différences au niveau dessin. Je dirais même que d'albums en albums, je me sens de plus en plus libre d'apporter des choses qui n'existaient pas forcement dans la série mère, comme ce coté japonisant qu'on retrouve dans les tomes 2 et 5.    


Sceneario.com : Vax, Souhaiterais-tu diversifier ton talent de dessinateur en t'attaquant à un ou d'autres genres que la science-fiction ? Si oui, lesquels ?
Vax :
J'aime beaucoup le médiéval fantastique, les series plus actuelles et réalistes m'intéressent également, et j'ai une envie d'album humour sur des ninjas que je traine depuis quelques temps [...]

Lire la suite ›

Interview de Téhy, auteur avec Lalie de L'ange et le dragon

Sceneario.com : Bonjour ! "Téhy"... Forcément, ce nom dit quelque chose aux amateurs de bandes dessinées, notamment à ceux qui connaissent tes réalisations et à ceux qui ont déjà lu une première interview que tu avais accordée à Sceneario.com en janvier 2003, mais pourrais- tu quand même te (re)présenter ?
Téhy : Je suis un modeste auteur BD, partagé en deux parties : une partie "Jim" multipliant les expériences BD humour, avec différents titres, différents formats, différents types d'humours, et une partie "Téhy" plus axée sur les scénarios "fantastiques", avec moins de morceaux d'humour à l'intérieur ^^ . Mais là aussi, avec une tendance à vouloir essayer des projets différents, décalés, comme avec le projet YIU (7 tomes de 72 planches) ou sa série parallèle Premières missions [...]

Lire la suite ›

TEHY

Sceneario.com: Bonjour et merci d'avoir accepté de répondre à mes questions. Tu portes deux noms de scène, tu as plusieurs métiers (dessinateur, réalisateur, scénariste.), alors finalement, comment te décrire ?

Téhy: Plutôt un scénariste, je suppose, en phase d'apprentissage perpétuel, mais content à chaque fois que j'ai l'impression - subjective, forcément - de faire des progrès, de savoir un peu mieux raconter. Je considère ces années comme une sorte de passage pour apprendre à raconter des histoires, à s'y frotter, tester, jouer à essayer de s'épater, et toutes ces choses là. A côté de ça, dessinateur ou réalisateur, ce n'est jamais que des façons de faire passer les idées.

Sceneario.com: Ton métier de scénariste t'a conduit vers différentes histoires, dont celle de « Fée et Tendres Automates » qui se conclut ce mois ci. Après des péripéties tumultueuses tant dans la fabrication de la série que dans son récit, le troisième et dernier tome arrive enfin [...]

Lire la suite ›