Yêu yêu Saïgon

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

LES ENFANTS ROUGES

Collection :

Isturiale

Genre :

Autobiographie

Humour

Noir et Blanc

Récit de voyage

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782354190279

Résumé de l'album Yêu yêu Saïgon


Eco, auteur belge de bandes dessinées, a mis à profit un temps pendant lequel il attendait des nouvelles de projets qu’il avait envoyés à des éditeurs pour retourner au Viêt-Nam et y retrouver sa copine An dans le quartier Thu Duc, à Saïgon. C’était en juillet 2007.

Sur place, Eco est resté très longtemps. Assez pour qu’il se décide à aller démarcher les éditeurs viêt-namiens. Il a commencé par proposer des dessins humoristiques qui, pour certains, furent publiés. Mais son vrai gros boulot fut un comics en cinq tomes mettant en scène les aventures d’un super-héros 100% viêt-namien : le "Super-Héros Rouge", un héros en face duquel les méchants avaient du souci à se faire, mais avant tout un héros... "politiquement correct" !

Yêu yêu Saïgon !
 

Par Sbuoro, le 07/11/2009

Notre avis sur l'album Yêu yêu Saïgon


Il y a les planches réalistes qui nous font visiter Saïgon, qui nous montrent la ville et le Viêt-Nam comme l’auteur belge Eco les voit et se les fait expliquer sur place. Et il y a les autres. Celles plus purement autobiographiques, par lesquelles l’étranger qu’il est nous fait part de ses observations, non sans humour. Et celles qui reproduisent les dessins qu’il a faits là-bas pour des éditeurs...

Car Eco n’est pas simplement allé au Viêt-Nam pour le visiter comme d’autres touristes le font. Non. Il est retourné là-bas pour y retrouver sa copine, An, et pour y vivre plusieurs mois. Donc pour y exercer son art, également ; car un dessinateur sans crayon... est un homme malheureux !

Ce sont donc des planches de styles différents qui composent cet ouvrage en noir et blanc. Au fur et à mesure qu’on le parcourt, on comprend d’ailleurs au premier coup d’œil à quoi s’attendre : là, on va avoir une explication historique... Là, on va avoir droit à une anecdote sur la vie quotidienne... Là, on va sûrement recroiser Sam, un personnage récurrent en galère financière au Viêt-Nam mais toujours sûr d’avoir trouvé un nouveau bon plan pour faire enfin rentrer de l’argent... Ou là, on va se régaler des aventures de Super-Héros Rouge !

Plein de petites choses qu’on apprend dans ce livre sur les habitudes et sur les carcans du Viêt-Nam d’aujourd’hui, et ce dans de nombreux domaines, font de cet ouvrage un témoignage à la fois intéressant et amusant. En lecteurs passionnés de bandes dessinées, on a en outre la chance de pouvoir profiter du best of de l’expérience que ça a été pour Eco de vivre de son art, en free-lance, là-bas. Et d’une sélection (best of ?!) des planches de sa BD Super-Héros Rouge ! Trop fun ! 

Une fois de plus, le genre "bande dessinée autobiographique / carnet de voyage" apporte au 9ème art un ouvrage à part. Car même si d’autres auteurs l’ont fait, c’est à chaque fois une expérience spécifique qu’on est invité à découvrir. Et c’est cela qu’on aime. Car on voyage par les yeux et le vécu d’un auteur qu’on ne connaît pas forcément (ou pas forcément bien), mais duquel on se rapproche automatiquement ; un auteur dont on sera ensuite curieux de voir ce qu’il a bien pu déjà faire d’autre, et curieux d’observer si son séjour à l’étranger aura eu un impact sur ses futures publications...

A découvrir sans tarder. Bon voyage !
 

Par , le