Y, THE LAST MAN #4 Safeword

voir la série Y, THE LAST MAN
Dessinateurs :



Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DC Comics

Collection :

Vertigo

Genre :

Anticipation

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 1401202322

Résumé de l'album Safeword

Yorick, toujours accompagné par l'agent 355 et le docteur Mann, continue sa route dans cette Amérique qui se meurt, uniquement peuplée de femmes !
Yorick est le dernier homme sur Terre, tous les autres sont mystéreiseuemnt mort et il semblerait qu'il soit le seul avec qui il soit possible de trouver une solution !
Sur leur route ils vont d'abord croiser un autre agent, amie de 355, l'agent 711 ! Alors que Yorick se retrouve seul avec cette dernière il va très rapidement comprendre que l'entretien va tournéer à la torture psychologique, histoire de lui faire comprendre deux ou trois trucs sur lui et sur ses motivations dans cette aventure.
Une fois séparé de cette femme il va continuer sa route et rencontrer une milice extrémiste et violente...

Par Fredgri, le NC

Notre avis sur l'album Safeword

Un quatrième tome qui n'apporte rien en tant que tel dans l'histoire si ce n'est que ces deux histoires contenues dans cet album servent surtout de déclencheurs psychologiques pour Yorick ! En effet le jeune homme va à la fois se rendre compte que certaines de ses motivations suicidaires ne le mènent à rien et surtout qu'une fois débarassée de tout ça l'aventure peut être encore plus enrichissante. Puis surtout il se rend compte, aussi, qu'il peut tuer de sang froid !
Ca n'a pas l'air comme ça mais cette série est certainement l'une des plus agréables lectures que j'ai régulièrement, c'est facile à lire, intelligent et la solution de la suivre en recueil est probablement la plus sympa !
Le scénario n'est pas compliqué mais il est futé, plein de bonnes idées très bien vues, de bons dialogues, de situations assez bien trouvées. De même que les dessins sont vraiment parfaits, ni trop réalistes, ni trop mous et baclés, c'est parfait ! Le changement entre Guerra et Parlov est assez logique, Parlov est plutot habitué à des séries violentes (Outlaw Nation, Hellblazer) et du coup il trouve là une sorte de tranquillité qui lui va très bien !
En bref, une série fortement conseillée, en espérant que Sémic continuera la traduction !!!

Par , le

Les albums de la série Y, THE LAST MAN