Y, LE DERNIER HOMME #8 Monnaie de singe

voir la série Y, LE DERNIER HOMME
Dessinateurs :



Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

PANINI

Collection :

Panini Comics

Genre :

Anticipation

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782809406849

Résumé de l'album Monnaie de singe

Quatre ans après que le mystérieux virus ait éradiqué tous les mammifères mâles de la planète, Yorick, seul rescapé avec son singe Esperluette, est au Japon. En compagnie de l’agent 355, du Dr Mann et de Rose, il tente justement de retrouver le singe, qui a été enlevé par une mercenaire ninja. Le docteur trouve troublant que la piste du kidnappeur les mène dans la région où vit sa mère. L’équipe se scinde en deux pour suivre la piste de Tokyo et celle du laboratoire de Mama Mann.

Par Legoffe, le NC

Notre avis sur l'album Monnaie de singe

Cette série n’est pas sans rappeler l’ambiance de thrillers d’anticipation comme L’Armée des 12 Singes. Le surprenant point de départ du livre (la disparition de tous les mammifères mâles de la Terre) est traité d’une manière aussi intéressante qu’efficace.

En premier lieu, bien sûr, les auteurs jouent sur le suspense avec la quête de vérité des personnages qui espèrent trouver un remède au mal. Une course poursuite qui les amène à de multiples rencontres, dans un périple long et dangereux autours du Monde. L’intrigue est bien entretenue et l’action permanente grâce à un rythme bien maîtrisé, le comics allant d’une scène à l’autre toutes les trois ou quatre pages.

Mais l’autre intérêt du livre réside dans la capacité des auteurs à traiter de sujets variés. Il y a une vraie réflexion sociologique au cœur des pages, avec ce monde qui apprend à vivre sans les hommes. La place des femmes prend une dimension nouvelle et interpelle le lecteur. Beaucoup de thèmes d’actualité sont abordés à cette occasion, comme la guerre israélo-palestinienne, l’homosexualité, la génétique, etc. Je ne parle pas aussi, bien sûr, du sujet brûlant de notre actualité qu’est la menace d’un virus en lui-même ! Avec le nouveau A/H1N1, nous sommes en effet servis ces temps-ci.

Cette bande dessinée est donc une excellente distraction qui dissimule quelques sujets de fond, ce qui ne gâche rien !

Par , le

Les albums de la série Y, LE DERNIER HOMME