XIII #27 Mémoire rechargée

voir la série XIII
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DARGAUD

Genre :

Action

Aventure

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782505083320

Résumé de l'album Mémoire rechargée

Jason Mac Lane a réussi à s'infiltrer dans la Fondation Mayflower, cette organisation ultra-conservatrice. Ce groupuscule qui prépare un complot dont le but est de s'emparer de la présidence. Il n'a alors pas eu d'autre choix que d'obéir aux ordres de la Fondation et de réussir ce qu'on lui a demandé, à savoir tirer sur le Pape, qui est en visite officielle sur le sol américain, et ce tir doit se faire à 2132 mètres de distance.
Mac Lane appuie sur la détente et touche le Pape au bras ! C'est la panique parmi le public et les officiels... Ailleurs, un camion renverse la foule et des terroristes islamistes tirent sur la foule. Au Capitole, le Président des USA et son gouvernement ne se doutent pas de la terrible attaque qui se dirige vers eux...

Par Berthold, le 08/12/2020

Notre avis sur l'album Mémoire rechargée

Avec ce 27ème tome de la saga XIII, Sente n'y va pas de mains mortes. Le début de ce récit est violent et chaotique.

Jason Mac Lane a déclenché l'apocalypse, si je puis dire, en appuyant sur la gachette et blessant le Pape. Le reste des évènements montre la Fondation Mayflower aller vers son but. Mais XIII doit agir.
L'intrigue nous tient en haleine. L'action est très présente dans ce tome. Le scénariste ne nous laisse à peine reprendre notre souflle. Nous suivons XIII, de son côté, mais aussi Carrington et Jones qui tentent de s'enfuir pour rejoindre le Canada. Si Mac Lane agit pour sauver l'Amérique, Carrington et Jones eux, deviennent des fugitifs.
Le final est très surprenant, la suite nous promet de bons frissons.
Par contre, il ne faudrait pas que Sente pousse le bouchon trop loin et amène le récit à tourner en rond. Ce qui arrive à XIII peut donner de bonnes choses, mais cela peut aussi entrainer un peu de lassitude et tuer les surprises à venir. Neanmoins, la lecture de ce tome reste un bon moment.

Quand à Jigounov, son dessin est toujours parfait et nous retrouvons quelques "mimiques" du style Vance. C'est bien mené, bien rythmé et les personnages restent assez expressifs. Le dessinateur connait bien son boulot.
Un album qui plaira sans aucun doute aux amateurs de bon thriller. Les anciens lecteurs de la série auront peut-être un peu peur de trouver une redite dans les prochains épisodes, mais l'avenir nous le dira…

 

Par , le

Les albums de la série XIII