XIII #20 Le jour du Mayflower

voir la série XIII
Dessinateurs :



Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DARGAUD

Genre :

Suspense

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782505012948

Résumé de l'album Le jour du Mayflower

Jason MacLane a découvert qui il était. Mais il va falloir qu'il fouille pour trouver le mystère de sa mémoire et de son passé. Il voit le docteur Suzanne Levinson, une psychiatre du Maine où il s'est installé. Elle lui conseille de faire une stimulation cérébrale et lui donne le nom d'un confrère.
MacLane, après avoir subi cette opération, apprend qu'il a eu un bon ami dans sa jeunesse nommé Tim Drake. Après quelques recherches, il arrive à prendre contact avec lui. Drake est heureux de ces retrouvailles et lui propose de venir chez lui. Mais lorsque XIII arrive, il apprend que son ami est tombé du toit, un accident semble-t-il. Jason le rejoint à l'hôpital où son ami a juste le temps de lui dire qu'un homme l'a attaqué et qu'il avait trouvé quelque chose qui concerne le passé de MacLane.
En effet, d'autres personnes s'intéressent aussi à Jason MacLane et ils ne voudraient pas que celui que le monde a connu sous le nom de XIII découvre quelques secrets de son passé.
Un nouveau complot semble se mettre en place et utilise XIII comme bouc émissaire !

 

Par Berthold, le 24/11/2011

Notre avis sur l'album Le jour du Mayflower

19 tomes après avoir couru après le nom de XIII, de l'avoir sorti de plusieurs complots, Jean Van Hamme a conclu en beauté les aventures de Jason MacLane. Par contre, le dessinateur William Vance aurait voulu continuer les aventures de l'amnésique le plus célèbre de la bande dessinée. Avec le concours d'Yves Sente (Thorgal, Le Janitor), un nouveau départ pour XIII est prévu. Las, Vance doit passer la main aussi et c'est le dessinateur d'Alpha, Jigounov, qui reprend la mise en image du nouveau XIII.

On pourrait dire qu'Yves Sente est un spécialiste de la reprise des œuvres de Van Hamme, puisqu'après Thorgal, il s'occupe de XIII. On pourrait aussi craindre le pire et se se dire que ces nouvelles aventures de XIII ne soient pas à la hauteur.
Que nenni ! Au vu de ce tome 20 intitulé Le jour du Mayflower, le scénariste nous met d'entrée dans une nouvelle intrigue, un nouveau complot où XIII est encore au centre de l'affaire.
Sente nous montre que MacLane se soigne pour tenter de retrouver son passé, en apprendre un peu plus et que de là, vont naître de nouveaux ennuis. Ces soucis semblent liés aussi aux mythes des pères fondateurs des USA, ceux qui sont venus à bord du Mayflower.
Je n'en dis pas plus pour ne pas vous gâcher cet excellent suspense.


Jigounov s'en sort très bien dans sa reprise graphique de XIII. Son personnage est dans la lignée de celui de Vance et son style s'approche fort de son travail. Depuis Alpha, nous savions que son style était efficace mais là, nous découvrons une autre facette de son talent, je trouve.
Les fans de Vance ne seront pas déçus de retrouver le maestro sur quelques pages de ce livre concernant l'histoire du Mayflower. Ces cases sont vraiment superbes. De plus, la couverture est, elle aussi, signée Vance.

Le jour du Mayflower annonce une belle reprise des aventures de XIII qui ne décevra pas les fans.

 

Par , le

J'avoue que j'ai mis du temps à simplement me convaincre qu'il pouvait avoir ne serait-ce qu'un semblant d'intérêt dans cette reprise en main de XIII Par Sente et Jigounov. Après tout, Van Hamme et Vance avaient déjà tiré la corde bien au delà du raisonnable, usant jusqu'à rupture de la formule de l'amnésique qui voulait absolument trouver sa vraie identité...
Comment rebondir sur ce personnage en gardant le même angle d'approche ?

Et finalement, je me suis laissé tenter, découvrant ce nouvel album qui propose de repartir sur de nouvelles bases. Dès les premières pages on se rend bien compte que le personnage garde son envie de briser le secret de son passé et grâce à une récente percée dans la recherche médicale il arrive même à lever le voile de quelques pans de son enfance !

Évidemment, le prétexte est grossier, mais qu'importe, car il permet surtout de lancer XIII sur une nouvelle piste, sur d'anciens amis d'enfance qui pourraient l'éclairer...
On finit juste par se dire que, décidément, le sort s'acharne avec la même régularité sur le héros, au point ou c'est même étonnant qu'il n'ai pas la présence d'esprit de sentir les divers pièges se fermer sur lui...

Yves Sente s'installe donc avec "talent" dans les chaussures de son ainé. Le ton y est, les tics scénaristiques aussi, on retrouve le XIII des débuts et jusqu'à un certain point c'est même très agréable, mais l'ensemble reste très prévisible et convenu. Ça reste du XIII qui se cantonne dans sa zone de confort. Mais si on est fan cela fonctionne très bien !

Graphiquement, là aussi le flambeau est maintenu avec brio. Jigounov adopte le style de Vance, allant presque, tout du moins sur les premières planches, jusqu'à garder le "petit" défaut de son prédécesseur, les personnages qui se limitent aux profils et aux plans de face... Toutefois, assez rapidement, il enrichit ses planches, nous proposant une version plus fraîche et moderne, même si je la trouve assez inexpressive et lisse !

En conclusion, pour peu qu'on ai aimé cette série à un moment donné, cette reprise renoue avec le charme des débuts de XIII. Les tournures scénaristiques peuvent peut-être paraitre énormes, mais personnellement je trouve aussi qu'elles restent complètement dans le timbre de ce que proposait auparavant Van Hamme !
Donc au final, je tenterais la suite avec curiosité, histoire de voir si les auteurs arrivent, à un moment donné, à s'affranchir... !

Par , le

Les albums de la série XIII