XIII MYSTERY #4 Colonel Amos

voir la série XIII MYSTERY
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

DARGAUD

Genre :

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782505011552

Résumé de l'album Colonel Amos

Le colonel Amos travaille et dirige le département antiterrorisme aux Etats-Unis, après avoir quitté il y a quelques années son poste aux services-secrets israéliens.
Lors d'une mission, il rate l'arrestation d'un espion qui a tenté de mettre sur écoute les bureaux du FBI. Cet espion est rapidement identifié comme appartenant au Mossad.
Alors que le colonel Amos rend visite au directeur Giordino à la CIA pour parler de cette affaire, il croise une femme qu'il a aimée. Elle se nomme Kira, aujourd'hui veuve et vit avec sa fille, Isqah. Kira dine avec Amos et lui annonce que son enfant est aussi le sien.
En attendant, le Président des USA confie, personnellement, au colonel Amos l'enquête sur cet espion du Mossad...

 

Par Berthold, le 17/09/2011

Notre avis sur l'album Colonel Amos

En attendant la sortie du nouveau cycle de XIII, la série XIII Mystery lève le voile sur l'un des personnages les plus intéressants de la saga : le colonel Amos.
C'est Didier Alcante qui se colle à ce tome 4 pour nous conter l'histoire de cet ancien agent du Mossad devenu l'un des personnages importants de la section antiterroriste du FBI.
Ce tome est une vrai bombe !

En effet, Alcante va nous surprendre plus d'une fois avec quelques révélations qui risquent de vous renverser de votre fauteuil. Je ne vous dirai rien là dessus pour ne pas gâcher la lecture. Le récit d'Alcante est bien prenant pour le reste : il nous convie à une excellente intrigue mâtinée d'un bon suspense qui tient le lecteur en haleine de bout en bout. Le scénariste de Re Mind a su placer la barre très haute pour cette intrigue et a su utiliser à bon escient les codes du récit d'espionnage.
Il n'oublie pas non plus de nous donner quelques scènes d'action qui vont nous en donner pour notre argent.

Pour mettre en images son récit, Alcante fait équipe avec un spécialiste des manchots : Boucq, le dessinateur de Bouncer, mais aussi, spécialiste des thrillers musclés comme Le Janitor. Là encore, Boucq s'avère très efficace et son style fait mouche à chaque case. Il n'y a rien à redire sur son excellent travail : il suffit de le regarder, de l'admirer pour s'en rendre compte et s'en faire son propre commentaire.

Ce Colonel Amos s'avère être un tome de haut niveau et montre que l'on peut amener aussi de nouvelles idées à l'univers de XIII. Alcante confirme son statut de scénariste à suivre de près et quant à Boucq, ma foi, n'est-il pas déjà un maître dans son art ?

 

Par , le

Les albums de la série XIII MYSTERY

Nos interviews liées

Rencontre avec François Boucq pour XIII mystery

Sceneario.com : Pourquoi le choix du Colonel Amos ?
François Boucq : Le scénario était bien, le personnage intéressant graphiquement et au niveau du contenu, psychologiquement. Il est complexe et manipulateur. Il est bourré d’ambigüités, il a une apparence très froide, c’est quelqu’un qui a eu une vie émotionnelle chaotique.
Il a une profondeur et une ambigüité sur différents plans. C’est un homme qui cherche à ourdir des complots et qui est lui-même perturbé par le complot de la vie.  
Sceneario.com : A-t-il été difficile pour vous de vous approprier le personnage ?
François Boucq : Non, c’est comme faire une histoire avec un acteur, il a sa physionomie, on prend le personnage avec ses codes vestimentaires, sa morphologie, sa psychologie, on le fait jouer [...]

Lire la suite ›

Bollée et Alcante, deux scénaristes dans l'univers de XIII

Sceneario.com : Bonjour, merci de nous accorder cette interview à l’occasion de la 5è édition du Comic Con où pour la première fois une bande dessinée franco-belge est mise à l'honneur.
Sceneario.com : Comment avez-vous été castés pour la série dérivée XIII Mystery ?

Alcante : Moi ça remonte à fin 2006, j’avais fait la connaissance de Jean Van Hamme suite à la parution de mon premier livre. En fait l’attachée de presse de Dupuis savait que j’étais un grand fan et elle s’était arrangée pour qu’on puisse aller manger ensemble un midi pendant une journée presse. Donc nous avons fait connaissance, le courant est bien passé. Lui à l’époque avait annoncé qu’il allait arrêter Thorgal et j’étais intéressé par reprendre éventuellement cette série et c’était très ambitieux de ma part parce que…
Bollée : (en riant) : Oui, tu t’es dit « oh bah oui, carrément, allons-y ! » [...]

Lire la suite ›

Didier Alcante et Fracis Valles pour le tome 3 de RANI aux Editions du Lombard

Interviews de Didier Alcante et Francis Valles pour le tome 3 de RANI aux Editions du Lombard. (Interview de l'Editeur)
[...]

Lire la suite ›

Didier Alcante Pour Re-Mind chez Dargaud

SCENEARIO.COM : Bonjour Monsieur Alcante. Nous vous retrouvons sur une nouvelle série chez Dargaud : Re-Mind ; comment est né ce projet ?
Didier Alcante:Honnêtement, je ne m’en souviens plus trop. Je me rappelle juste que quand j’ai trouvé cette idée de technologie - permettant d’enregistrer ce fameux film de sa vie qu’on voit défiler devant nos yeux juste avant de mourir -, je me suis dit que je tenais quelque chose d’intéressant avec ça. J’ai ensuite développé une histoire partant de là, et elle a immédiatement attiré l’attention de Yves Schlirff, le directeur éditorial de Dargaud. Et voilà. SCENEARIO.COM :Re Mind est un thriller d’anticipation ? Qu’elles ont été vos influences ?
Didier Alcante:C’est effectivement un thriller à la « 24 heures chrono », mais avec un petit piment qui est apporté par une technologie fictive [...]

Lire la suite ›

Didier Alcante

Interview pour sceneario.com 14/03/2006


Sceneario.com: Didier Alcante, voilà que les deux derniers tomes de ta série Pandora Box viennent de sortir, quelles sensations ressens tu aujourd’hui que tu es arrivé au bout du travail ?
Didier Alcante:
Il y a plusieurs sentiments qui s’emmêlent. Tout d’abord, sans fausse modestie, quand même une certaine fierté d’avoir réalisé ces 8 albums. Je crois qu’il s’agit d’un beau début J. Mais je suis également un peu triste de devoir tourner cette page, car j’ai pris beaucoup de plaisir à travailler avec toute l’équipe de Pandora Box : dessinateurs, coloristes, sans oublier l’équipe de Dupuis, avec qui j’ai eu de très bons contacts. Et puis il y avait une certaine effervescence puisqu’on a sorti ces 8 albums en à peine un peu plus d’un an. Maintenant, ça va redevenir plus calme… Mais pas trop j’espère ;-)


Sceneario [...]

Lire la suite ›

Didier ALCANTE, Pandora Box la suite...

Sceneario.com: Didier, nous vous retrouvons avec les tomes 3 et 4 de Pandora Box... La sortie de 2 nouveaux tomes vous a-t- elle procurée les même sensations que pour les 2 premiers?
Didier Alcante: Globalement oui. Disons que j’étais un peu moins impatient que la première fois, mais peut-être un peu plus nerveux, car comme la critique a quand même été très positive (globalement) pour les deux premiers tomes, j’avais un peu peur que les gens soient déçus par les tomes 3 et 4. Heureusement, ce n’est apparemment pas le cas ;-)

Sceneario.com: Avec un peu de recul, êtes vous satisfait du travail réalisé?
Didier Alcante: Oui, globalement je suis très satisfait. Comme je suis plutôt perfectionniste, il y a certaines choses que j’essayerais peut-être d’améliorer si je devais recommencer, mais globalement je suis très content.

Sceneario.com: Le public a-t-il bien suivi cette série? L’accueil a-t-il été bon?
Didier Alcante: Je n’ai pas encore des chiffres de vente, mais Dupuis a déjà réimprimé les deux premiers tomes et a quasi doublé les tirages pour les tomes 3 et 4, c’est un excellent signe [...]

Lire la suite ›