Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

PANINI

Collection :

100% Marvel

Genre :

Comics

Super Heros

Sortie :
ISBN : 2809410976

Résumé de l'album X-Infernus

Depuis que Magie a anéanti Belasco (X-Men 137) et est devenue maîtresse des limbes, elle parcourt ces dernières à la recherche des artefacts qui lui rendront son âme: L'épée magique et l'amulette sertie de pierres de sang. Quiconque lui barrera le passage verra sa tête tomber, l'Enfer tout entier est désormais prévenu! Pendant ce temps à San Francisco, dans le complexe des X-Men, Diablo teste les nouveaux pouvoirs de Pixie. Cette dernière reste marquée physiquement et mentalement par sa rencontre avec Illyana au plus profond des limbes, cette dernière lui ayant arraché une partie de son âme. C'est justement lors d'une perte de contrôle de ses nouveaux pouvoirs que Pixie va poignarder Diablo et en ressortir l'impensable: L'épée magique. Magie le sent immédiatement et se téléporte afin de la récupérer, laissant le champ libre à Witchfire (La fille de Belasco) qui entend bien prendre de force le contrôle des limbes! Les X-Men pourront-ils sauver Illyana des limbes une fois pour toute? Pixie récupérera t-elle son intégrité?

 

Par Matt, le 21/04/2010

Notre avis sur l'album X-Infernus

Bien le bonjour lecteur de comics en version française!
Comme quelques lecteurs, j'ai découvert l'existence du présent récit lors de la lecture du mensuel X-Men 158 qui signe le retour d'Illyana parmi les X-Men, sachant que nous l'avions laissée dans les limbes (Cf X-Men 137) et qu'a aucun moment, elle n'avait croisé les X-Men entre les deux...
C'est donc en creusant un peu que j'ai découvert l'existence d'X-Infernus, cette mini-série qui finalement permet aux scénaristes de refaire surgir le personnage d'Illyana Raspoutine, qui a occupé une place très importante dans l'univers X pour toute une génération de lecteurs! Commençons par le chois du format. PaniniComics choisit ici de rassembler les 4 chapitres de cette histoire dans un 100% Marvel, format assez adapté puisque l'éditeur y fourre bien volontiers les mini-séries qu'il ne souhaite pas publier dans les revues mensuelles. Ca ne serait pas gênant si ce même éditeur prévenait de ce qu'il faisait par des asterisques dans le récit par exemple, histoire que le lecteur ne soit pas perdu... Une fois dépassée cette petite « pique », entrons dans le vif du sujet, c'est quand même ce qui nous importe le plus.

Côté dessin, c'est Giuseppe Camuncoli qui s'y colle avec une certaine réussite, sans toutefois les félicitations du jury.
En effet, je trouve son trait assez inégal selon les planches, On sera parfois gratifié de cases très vides, de mâchoires un peu carrées et de personnages parfois très statiques, mais souvent aussi de cases mieux réussies qui permettent de ne pas décrocher du récit. On échappe ainsi au style fouilli qui fait fureur en ce moment et qui rend la moindre page illisible. Du côté du scenario, c'est C.B. Cebulski qui s'illustre avec une histoire qui tient la route du début à la fin, une histoire que j'ai eu plaisir à lire figurez-vous, ce qui est assez rare pour être souligné! On y (re)découvre Illyana Raspoutine, personnage emblématique que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître comme dirait la chanson, et qui a longtemps été au centre de toutes les attentions.
Magie dans sa lutte acharnée pour retrouver son âme, va être opposée à la fille de l'ancien tôlier des limbes, Belasco en personne. Nul doute que ce combat laissera des marques. Cette histoire va d'ailleurs servir de rampe de lancement efficace pour le retour des nouveaux mutants dans le numéro 158 d'X-Men, pour, du moins je l'espère, notre plus grand plaisir!! Vous l'aurez compris, même si je pinaille sur des détails, et quand bien même ce récit comme bien d'autres n'est pas indispensable, il a les qualités indispensables à l'achat, sinon au moins à la lecture.

 

Par , le

Les albums de la série X-MEN