X-MEN #82 La Bombe Humaine

voir la série X-MEN
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

PANINI

Sortie :

Résumé de l'album La Bombe Humaine

Jumbo Carnation est mort. Dans l'école de Xavier, peuplée d'adolescents qui outre leurs super pouvoirs, doivent surtout gérer leurs crises existentielles et leurs problèmes d'image, la nouvelle fait grand bruit car il était un créatif adulé. Les tensions sont nombreuses entre les élèves, elles semblent parfois en rapport avec leurs pouvoirs.
Dans une seconde histoire, Jean-Paul alias Véga, puissant mutant que Xavier veut recruter en tant que professeur, part aider une équipe de X-men à la recherche d'un étrange mutant "explosif". Mais Véga n'est pas convaincu de l'intérêt qu'il aurait à enseigner à de jeunes mutants.
La seconde partie est constituée de trois histoires, "les patriotes" où un jeune homme a de gros problème avec ses dangereux pouvoirs, un épisode de "soldier X" et une histoire de "sentinelle" et d'une réactivation dangereuse...

Par Tito, le NC

Notre avis sur l'album La Bombe Humaine

Vous avez devant vous une critique expérimentale. Elle part d'une question existentielle : peut-on se plonger à 30 berges dans l'univers du comics quand on y connaît rien (disons que j'ai quelques restes de mon adolescence et que j'ai vu les derniers films de l'univers Marvel) ? Je me suis donc rendu chez mon marchand de journaux préféré, ai choisi un tome qui avait l'air joli et me voilà parti pour une découverte tardive.
Tout d'abord la revue en elle-même. Comme dans mon souvenir, plusieurs histoires sans autre point commun que l'univers des mutants et des supers héros, un courrier des lecteurs incompréhensible pour le profane, quelques pubs, un édito pas très clair et une interrogation : comment sait-on le nom des auteurs ? Ceux-ci apparaissent un peu partout sauf là où on les attend (i.e. dans le sommaire). En survolant la BD, les couleurs font envie et la mise en page est très propre, rien à voir avec le papier recyclé de mon souvenir.
Les histoires ensuite. Elles sont dans l'ensemble vraiment plaisantes. Bien entendu je suis loin de tout saisir (dans la première histoire, je vois bien que le jeune homme dont les pouvoirs perturbent les hormones est un futur personnage important, mais peut-être a-t-il une "existence" dans le monde des comics, et je pense que je profiterais mieux de l'histoire en ayant pas cette désagréable impression qu'il me manque des clés. Idem pour Véga : qui est-ce ?) et cette impression de ne pas pouvoir faire une lecture en profondeur est assez gênant (un peu comme la lecture de "La ligue des Gentlemen" de Moore). Cependant les histoires de X-men sont très agréables à lire. Le thème de l'adolescence, puis l'aventure héroïque de Véga tentant de sauver un enfant victime de sa mutation sont prenants. La suite est plus inégale, mais si j'ai trouvé Soldier X incompréhensible, j'ai beaucoup apprécié la vision décalée de l'univers des super-héros des deux autres histoires.
Le trait semble quant à lui très formaté pour mon regard naïf, mais en même temps très pro et très agréable. Les couleurs ne font pas vraiment dans la dentelle (ce qui dans un premier temps a attiré mon regard a ensuite tendance à m'agresser) mais le but est, je pense, de donner envie d'acheter entre deux avions, et pas de faire une oeuvre tout en nuances.

En conclusion, cette plongée de néophyte dans l'univers X-men m'a vraiment séduit, et je songe sérieusement à acheter la suite le mois prochain (un début d'accoutumance ?). Une fois le côté "j'ai tellement de retard c'est trop tard pour m'y raccrocher" surmonté, (je l'avais ressenti fut un temps avec les Donjon), c'est plutôt agréable de se plonger dans cet univers abordable et fouillé à la fois. Je vous recommande donc cette expérience... (et merci aux pros du comics de bien vouloir faire une vrai critique, car j'ai peur d'avoir déçu quelques connaisseurs...)

Par , le

Et bien moi, cela fait plusieurs annees que je suis les X MEN et consorts.
Bien sur, il y a des jours ou je suis déçu par les histoires , les dessins, et d'autres qui m'emballent pleinement...
C'est toujours un plaisir de suivre ces mutants.
Bien sur ils ont changé de look (because the movie), d'ambiances : ceux qui meurent sont morts et ne reviennent pas avec une explication abracadantesque....
et la, c'est quand meme des auteurs qui ont fait leurs preuves chez DC vertigo (Morrisson, Milligan, Bachalo, ...)
Donc je n'abandonne pas mes vieux potes mutants.

Par , le

Les albums de la série X-MEN