Deadly Genesis

Dessinateurs :





Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

Marvel Comics Group

Genre :

Action

Super Heros

Sortie :
ISBN : 9780785118305

Résumé de l'album Deadly Genesis

(X-Men : Deadly Genesis 1 à 6)
A peine sortis de l'évènement House of M, les X-Men se demandent ce que leur réserve l'avenir, d'autant que le nombre de mutant sur Terre a sérieusement réduit. Ils apprennent alors qu'une navette spatiale est en train de se crasher dans l'état de New York, pressentant une très forte entité mutante (de niveau Omega, ce qui est l'équivalent du niveau de Xavier, du Phénix...), ils envoient sur place, Cyclop, Woilverine et Rachel afin de voir si il ne s'agirait pas de Xavier, introuvable depuis plusieurs semaines. Sur place ils rencontrent un étrange mutant super puissant, qui se fait appelé Vulcain, qui affirme avoir fait parti jadis, des X-Men. Commence alors une confrontation qui va amener quelques secrets incroyables sur l'équipe, sur certains membres et surtout sur Xavier...

Par Fredgri, le NC

Notre avis sur l'album Deadly Genesis

J'ai depuis quelques temps envie de découvrir ce que vaut le travail de Brubaker sur les X-Men, je me suis donc lancé dans la lecture de sa première mini-série sur les perso. Pour le coup son écriture est assez linéaire, loin de cette virtuosité q'on lui connait habituellement sur des titres plus on-the-street comme Daredevil ou Gotham Central, malgré tout c'est très bien mené et il sait aussi entretenir son suspence. Et quel suspence !!!! Car cette mini série nous donne notre lot de surprise, que ce soit l'identité de Vulcain, comme de l'implication de Xavier, Brubaker arrive et chamboule pas mal de chose avec lui ! J'aurais tendance aussi à trouver que ça manque un chouilla de cohérence... Je m'explique, le fond du projet "Deadly Genesis" concerne la création d'une petite équipe de X-Men avec des jeunes recrues confiés par Moira McTagger, alors que la première équipe de X-Men sont en train de se battre contre l'île de Krakoa. Cette jeune équipe va se ramamser la tête contre l'île vivante et du coup Xavier va devoir former une autre équipe, celle que nous connaissons depuis (ce qui correspond au X-Men Giant Size # 1 paru en 75). Ainsi, de cette équipe décimée, personne n'a jamais eu d'écho, aucun sous-entendu entre Xavier et Moira, alors que cette dernière est sensée être traumatisée par ce massacre, tellement traumatisée qu'elle va ensuite lui confier la formation des New Mutants !!! De plus (allez, c'est un gros spoiler mais qu'importe), ce troisième fils Summer sort de nulle part et basta, là aussi aucune interrogation ! Il y a eu un temps des soupsons sur Gambit qui pourrait être lui aussi un Summers, mais non, cette trnité a donc beaucoup inspiré les scénaristes de X-Men sans vraiment qu'on puisse trouver des solutions, Brubaker se pointe donc et zou, pas de chichis ! De plus je trouve l'argument du scénario un peu léger "vous n'en savez rien car dès le début on a fait exprès de vous oter ces souvenirs !!!" on se croirait dans Sentry !
Bref, si on chipote on peut trouver matière à redire tant l'évènement est énorme et révisionniste à souhait !
Mais c'est du Brubaker et c'est agréable à lire !
Par contre les dessins de Hairsine ne sont vraiment pas top, dès le début on a du mal à reconnaître les perso, si ce n'est pas leur costume et la couleur de leur peau, mais c'est bien tout. Puis progressivement Hairsine se conte de faire juste des layouts, et Scott Hana arrive à mieux identifier les personnages, ce qui relève le niveau global de la mini-série !
Alors !
Un bon coup d'essai, pas de la grande maestria mais du bon comics mainstream qui bouge, qui remet des choses en question, ça fonctionne très bien.

Par , le