X-MEN EXTRA #39 Shadowcat: Mekanix

voir la série X-MEN EXTRA
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

PANINI

Sortie :

Résumé de l'album Shadowcat: Mekanix

Kitty Pride a quitté les X-Men pour tenter de mener une vie normale et peut-être oublier sa condition de mutante... Mais le génocide de Génosha, dans lequel a sans doute périt son père ne l'aide pas. Pas plus que les racistes de Pureté, organisation anti-mutante. Alors, elle se concentre sur son boulot de serveuse et ses études en astrophysique. Mais quand une expérience tourne au drame par la faute d'un sabotage, il lui faut tous ses pouvoirs et son intelligence pour se tirer d'affaire.

Par Mac, le NC

Notre avis sur l'album Shadowcat: Mekanix

Du grand Claremont. Kitty Pride n'est pas forcément la X-Woman la plus connue mais c'est sans doute l'une des plus intéressante, et Claremnot met bien cet aspect du personnage en avant dans la première partie de la saga Mekanix (2e partie en Septembre 2003). Le dessin de Larocca est toujours juste, précis et somptueux, dans la plus droite ligne des comics, et c'est tant mieux.
L'histoire est intéressante, car pas uniquement basée sur l'action, la psychologie de Kitty est très mise en avant par les auteurs, et ajoute une dimension supplémentaire à l'intrigue.
A noter la reproduction d'un faux site Internet, le fameux site "Pureté" en fin d'album.
Très bonne lecture, vraiment.

Par , le

Les albums de la série X-MEN EXTRA