WW2.2 #3 Secret Service

voir la série WW2.2
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DARGAUD

Genre :

Espionnage

Guerre

Uchronie

Sortie :
ISBN : 9782205068023

Résumé de l'album Secret Service

Fin 1941. La Seconde Guerre Mondiale se poursuit. En Allemagne, le 8 novembre, Goering, qui dirigeait le pays depuis la mort d'Hitler, est arrêté, suite au putsch organisé par Himmler, le ministre de l'intérieur. Ce dernier prend les rênes du pays avec la forte intention d'imposer la suprématie allemande.
Churchill sait que si cela continue comme cela, le Reich risque bien de gagner la guerre. Il faudrait pour cela que l'Amérique entre en guerre. Mais leur demander cela ferait que Roosevelt agirait en vainqueur et cela serait aussi la fin du colonialisme. Pourtant, il y aurait bien une possibilité : faire assassiner Roosevelt, et faire porter le chapeau aux agents communistes !
Mais en attendant, en Angleterre, la ville de Coventry est bombardée par la Lutwafe. Il y a de nombreux dégâts, de nombreuses pertes. Pourtant, cela semble étonnant puisque les anglais ont Enigma avec eux, cette machine qui permet de décrypter les codes allemands. Churchill a d'autres projets pour le moment, il fait appel à l'agent X, un de ses amis proches, dont la fille vient de mourir à Coventry. Il lui demande d'aller en Russie et de trouver un moyen de faire assassiner Roosevelt par des agents russes. Ce que Churchill ne pouvait pas se douter, c'est qu'Henry, l'agent X, risque aussi de se retourner contre son pays en apprenant la vérité sur Coventry...

 

Par Berthold, le 06/01/2013

Notre avis sur l'album Secret Service

Lorsque je lis des séries "concepts" comme ce WW2.2 concernant une uchronie et dont chaque tome est confié à une équipe artistique différente, j'ai toujours peur d'être déçu par la nouveauté en me disant qu'ils n'arriveront pas à faire mieux que le tome précédent. Cela m'est arrivé lors de la lecture de quelques tomes de Jour J (chez Delcourt).

La série WW2.2, conçue par David "Sept" Chauvel, voit son troisième tome se profiler chez vos libraires. Il s'intitule Secret Service. Le deuxième tome avait fait mieux que le premier tome, à mon avis, plaçant la barre assez haut. C'est donc avec une certaine crainte que j'ai attaqué ce Secret Service. Et ma foi, mes craintes n'étaient pas fondées. Ce nouveau tome est fort réussi et aussi bon que l'Opération Félix.

Avec Secret Service, Mathieu Gabella, le scénariste de La Licorne, nous offre une excellent récit d'espionnage. En fait, Gabella joue sur les faux semblants et nous balade, nous surprend avec son récit. Il y a là un excellent suspense qu'il serait fort dommage de dévoiler. L'écriture est parfaite pour ce genre d'histoire où le lecteur se fait manipuler.
Outre de croiser le chemin de Churchill, de Gaulle, Tojo et Roosevelt, on rencontre aussi un certain Kim Philby, puis on découvre la vérité sur la mort de Lawrence d'Arabie ! Là, je ne m'attendais pas à cela. Mais cela aurait pu être plausible si... Oui, si...
Je n'en dis pas plus ! Gabella le fait très bien.

Le dessin de Vincent Cara, un dessinateur dont vous avez pu voir le talent dans Yiu, premières missions ou encore dans le tome 13 de La geste des Chevaliers Dragons, fait dans ce tome de l'excellent ouvrage. Son dessin est efficace, rythmé. Pour ce genre d'histoire, il fallait un bon rythme pour captiver le lecteur et ne pas le laisser sur le bord de la route. Cara réussit haut la main sa mission. Là aussi, nous avons droit à des scènes d'anthologie et à quelques audaces dans la mise en page. Ces personnages sont vraiment expressifs. Cet artiste mérite toute notre attention.

Alors, n'hésitez pas, plongez vous dans le Service Secret, aux côtés de l'agent X et d'autres espions, agents doubles, pour un formidable récit mené par un Mathieu Gabella en grande forme.
Un tome 3 à ne pas rater !

 

Par , le

Les albums de la série WW2.2

Nos interviews liées

Mathieu GABELLA pour la série LA LICORNE chez Delcourt

Sceneario.com : Bonjour Mathieu. Ton actualité est la sortie du quatrième et dernier tome de la série La Licorne. Qu’as-tu ressenti lorsque tu as mis le mot fin à la fin de cette saga ?
Mathieu GABELLA : Un certain soulagement, comme Anthony, mais pas forcément pour les mêmes raisons. La Licorne, comme Anthony le dit souvent, ça représente huit ans de sa vie. Moi, ça fait dix ans que j'ai commencé à travailler dessus, à avoir les premières idées, l'envie de faire une bd parlant d'Histoire de la Médecine d'un côté, de parler de la Tapisserie de la Licorne, de l'autre. Un jour, les deux idées se sont mélangées.
Mais ce processus de développement, puis de rédaction s'est fait sur un délai assez long et surtout, en parallèle avec beaucoup d'autres écritures, d'autres projets. Et pour la fin, c'est pareil : je suivais d'autres livres, je finissais d'en écrire d'autres en même temps et je commençais d'autres projets aussi [...]

Lire la suite ›

Mathieu Gabella

Interviewer:  Matt et Eric pour l'Equipe de Sceneario.com. Caméra et son Mathieu Langlois, mixage Aubert Bonneau. [...]

Lire la suite ›

Rockabilly Zombie Superstar

Lou et Nikopek pour Rockabilly Zombie Superstar réalisée durant le festival Normandiebulle de Darnétal (Rouen) en septembre 2009. Interviewer Aubert BONNEAU pour l'Equipe de Sceneario.com
Cette interview a été diffusée en direct sur Sceneario.com le samedi 26 septembre 2009.Les internautes pouvaient par le biais d'un Chat poser des questions à Lou et Nikopek les auteurs.. [...]

Lire la suite ›

Interview de Matthieu Gabella : découvrez le secret de la Licorne !

Sceneario.com : Bonjour Mathieu. Peux tu nous faire une présentation sommaire de Mathieu Gabella avant son entrée dans le monde de la Bande Dessinée ? Et pour quoi, t’es tu lancé la dedans ?

Matthieu Gabella : Avant mon entrée dans le monde de la BD, je faisais des études d’ingénieur. Ce métier m’intéressait pour le côté scientifique, mais aussi créatif : je voulais bosser en bureau d’études, ou en recherche et développement. Les aperçus que j’ai eus de l’industrie au cours de mes quelques stages m’ont un peu effrayé… Or, un camarade qui dessinait me proposait au même moment de lui écrire un scénario de bd. C’était la Chute, avec cet ami, Poulos, et c’est comme ça, chez Petit-à-petit, que ça a démarré…

Sceneario [...]

Lire la suite ›