WW2.2 #1 La bataille de Paris

voir la série WW2.2
Dessinateurs :



Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DARGAUD

Genre :

Guerre

Uchronie

Sortie :
ISBN : 9782205065145

Résumé de l'album La bataille de Paris

Le 8 novembre 1939. Adolf Hitler a été tué.
Les Français et les Anglais pensèrent que cela aller ramener la paix sur le sol européen. Malheureusement, Göring a pris sa place comme chancelier et en 1940, il ordonne le "Plan jaune", une grande offensive des armées du Reich sur la Hollande et la Belgique. Leur plan était d'amener les Français et leurs alliés à les combattre en Belgique et dans le nord de la France. Mais le temps vint contrecarrer ces plans.
Quelque part, Georges Mandel, ministre de l'Intérieur, les généraux Billote, Giraud, Blanchard et de Gaulle, représentants de la France ainsi que Lord Gort, Winston Churchill et Anthony Eden pour l'Angleterre, discutent et établissent un plan pour contrer l'avancée allemande. Ils décident de tendre un piège dans Paris, ville dont tous les habitants ont été évacuée. Seuls des soldats français restent pour patrouiller dans la capitale. Le sergent Ferdinand Meunier s'occupe d'un petit groupe, et attend avec ses hommes pour protéger Paris. Il écrit à sa fiancée ce qu'il vit à Paris...

 

Par Berthold, le 30/08/2012

Notre avis sur l'album La bataille de Paris

L'uchronie, ce genre littéraire qui permet de modifier un événement de l'Histoire pour en réécrire une autre version, semble avoir le vent en poupe ces temps-ci. Si l'on regarde, les séries Jour J. ou encore Block 109 entre autres, l'amateur a de quoi se faire plaisir.
Dargaud se lance dans l'aventure en vous proposant une nouvelle série intitulée WW2.2 : l'autre deuxième guerre mondiale.
Plusieurs auteurs vont vous conter en 7 tomes ce pan d'Histoire qui a pour point de départ la mort d'Adolf Hitler en septembre 1939.

Le premier tome est écrit par David Chauvel et illustré par Hervé Boivin.
La séquence d'ouverture qui est, ma foi, vraiment réussie, est dessinée par Eric Henninot. Elle nous conte l'histoire d'un homme, un certain Georg Elser et qui semble être la personne qui a abattu Hitler. Henninot nous le montre écrivant à la machine à écrire, pour nous emmener vers une pleine page stupéfiante qu'il a distillée par petite dose dans ses planches.
Le récit de Chauvel est fort crédible. Il fait preuve d'une grande efficacité dans la construction de son histoire pour nous montrer comment va naitre la bataille de Paris. Il commence par nous présenter les officiers et personnes qui concoctent le plan, puis, nous allons dans Paris. Un Paris vide, sans habitants, exceptées ces quelques patrouilles de soldats français qui attendent l'ennemi. Chauvel nous présente le groupe du sergent Ferdinand Meunier. Ces hommes viennent d'horizons différents. Ce sont de simples gens faisant leur devoir de défendre la France. Leur récit commence par l'arrivée des deux nouveaux dans la troupe. Les présentations faites, Chauvel va s'intéresser à leurs états d'âmes, à leurs vies, jusqu'à ce qu'il nous montre que l'un des leurs a un secret et qu'il doit retrouver certains papiers dans un appartement dans Paris. C'est là que la tension monte. L'ambiance est posée par le brouillard qui s'est installé dans la ville et qui va permettre au destin de se jouer.
Chauvel, qui nous a déjà montré ses talents de scénaristes dans des séries, comme Arthur entre autres, nous fait une nouvelle fois une grande démonstration de sa maitrise pour nous conter une histoire prenante. Il fait monter la pression en un rien de temps et arrive, une nouvelle fois, à nous présenter des personnages intéressants auxquels on s'attache.

Hervé Boivin fait lui aussi une belle démonstration de son art dans des pages servies par un trait clair, efficace et dynamique. Les scènes finales sont des modèles du genre, le tout étant servi par de belles couleurs signées Delf, tout comme les planches d'Henninot qui, avec peu d'effet, réussit à vous planter d'entrée,  l'atmosphère de ce tome.

La série WW2.2 commence fort ! J'ai déjà hâte de lire le prochain tome intitulé Opération Félix et qui sera réalisé par Toledano et Robledo. Réecrivez l'histoire et suivez WW2.2, une autre façon "d'apprendre la Seconde Guerre mondiale" !

 

Par , le

L’uchronie est à la mode et donne lieu à de nombreuses ré interprétations de l’Histoire, notamment de la Seconde Guerre Mondiale. Il faut dire que ce conflit a été maintes fois l’objet d’interrogations. Et si nous étions intervenus dès que les Allemands ont occupé la Rhur ? Et si nous avions attaqué Hitler lorsqu’il se focalisait sur la Pologne au lieu de rester chez nous les bras croisés ? Et des questions, il y en a des centaines comme celles ci.

Cette fois, les auteurs imaginent la mort de Hitler dès 1939. Mais cela ne va pas empêcher la guerre, selon eux. Juste en modifier le cours. Nous voici donc en pleine bataille de Paris. Enfin, un peu. Car la bataille n’a lieu que dans les vingt dernières pages. Auparavant, nous suivons les préparatifs, les réflexions géostratégiques, puis leurs répercussions sur la vie d’un petit peloton de soldats parisiens. 

Nous aurions pu supposer que c’était une forme de monter en pression de l’événement. Malheureusement, c’est surtout une bonne phase d’attente... et d’ennui ! Il ne se passe pas grand chose d’intéressant et le traitement des personnages reste bien trop en surface pour pallier au problème. Le ton lui même, ces voix off régulièrement utilisées, ajoutent encore à ce sentiment de lassitude. Que dire aussi des pages d’introduction, monotones au possible et, finalement, peu utiles au récit ? Bref, malgré tout l’intérêt du traitement “historique” (on sent que les auteurs se sont bien documentés), on s’ennuie ferme. Espérons que les auteurs mobilisés sur le tome 2 s’en sortiront mieux.

Par , le

Les albums de la série WW2.2

Nos interviews liées

La Horde du Contrevent

Un entretien avec Eric Henninot.


Interviewer : Olivier
Image & Son Mathieu & Raphael
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Rencontre avec Eric Henninot et Richard Guerineau

SCENEARIO : Pourquoi le choix de Rowland et Little Jones ?

HENNINOT : On m’a proposé le scénario de Little Jones, je n’ai pas vraiment choisi.

GUERINEAU : J’ai pu choisir. J’ai choisi Rowland car tant qu’à faire un hommage, autant remonter aux sources.

SCENEARIO : Est-il difficile de s’approprier les personnages ?

GUERINEAU : c’est difficile de s’approprier le personnage, ce n’est pas facile de dessiner la gueule de XIII. Il y a trois détails à comprendre mais c’est difficile. J’ai même fait du recopiage face/profil pour pouvoir maîtriser la phase profonde.

SCENEARIO : Van Hamme est-il intervenu ?

GUERINEAU : Ni Van Hamme ni Vance ne sont intervenus. Les scénaristes ont été plus drivés, ils validaient les étapes, mais nous étions assez libres pour le dessin.

SCENEARIO : Est-ce frustrant de ne pas pouvoir créer ?

GUERINEAU : C’est un exercice dès le départ, il faut jouer le jeu, et ce n’est que pour un album [...]

Lire la suite ›

David Chauvel pour LE CASSE

Sceneario.com: David, fidèle auteur des Editions Delcourt, vous voilà à la tête de la série collection LE CASSE. D’où vient cette idée ?   David CHAUVEL: De Guy Delcourt. J’étais très frustré, après avoir terminé la série 7, de ne pas avoir pu travailler, pour diverses raisons, avec tous les gens avec qui j’aimerais travailler (et ils sont nombreux, que ce soit en France ou à l’étranger…). Guy avait envie qu’on relance une mini-série « à thème », mais encore fallait-il trouver le thème en question, et le bon. Nous avons tourné en rond autour de l’idée, jusqu’au moment où il s’est souvenu que « 7 Voleurs » était une histoire de « casse », mais dans un univers inhabituel : celui du médiéval fantastique. Il m’a proposé l’idée, que j’ai trouvé excellente [...]

Lire la suite ›

Rentrée chargée pour le scénariste David Chauvel !

Scénario.com  : Bonjour David Chauvel. Vous êtes un scénariste de bandes dessinées qui a déjà à son actif un bon nombre de séries. En ce mois de septembre, vous avez une actualité chargée : chez l´éditeur Guy Delcourt sortent 3 nouveautés : Le Sabre et l´Épée tome 3, un nouveau tome de la collection Sept avec 7 voleurs et l´adaptation en bandes dessinées de l´oeuvre de R.L.Stevenson : L´île au trésor (pour la collection ex-Libris) ainsi que chez Glénat, le troisième tome de Black Mary. Commençons donc par vous présenter aux lecteurs... Comment avez-vous débuté dans ce métier ?
 

David Chauvel : En lisant "V pour Vendetta" de David Lloyd et Alan Moore et en me disant "je veux faire ça, moi aussi" [...]

Lire la suite ›