WOLVERINE #178 L'homme dans la fosse

voir la série WOLVERINE
Dessinateurs :



Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

PANINI

Genre :

Comics

Super Heros

Sortie :

Résumé de l'album L'homme dans la fosse

Il s'appelle J.Patrick Smitty. De sa vie, il n'a rien fait, à part vivre de différents larcins depuis son plus jeune âge. Aujourd'hui, il fait partie du gang des bandits masqués.
Aujourd'hui, le hold-up de la banque a mal tourné. Il y a eu des morts. Beaucoup dont une vieille dame qui a été renversé par les gangsters lorsqu'ils sont rentrés dans la banque. et cette vieille dame venait juste de croiser le chemin d'une autre personne a qui elle avait sur redonner le sourire et de voir la vie en bleu. Manque de bol pour els malfrats, cet homme est un tueur. C'est un héros certes, il fait partie des X-Men ou des Vengeurs mais c'est un tueur. On le connait sous le nom de Logan et il a juré de faire payer à ceux qui ont fait cela.
J.Patrick Smitty sait qu'il n'est plus qu'un mort en sursis...

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album L'homme dans la fosse

Ce numéro de Wolverine reprend :

- Wolverine Annual #1
- Wolverine #56

Commençons par la suite de Wolverine #56 avec le récit de l'homme dans la fosse. Pas mal du tout comme histoire et avec une bonne fin. Ce récit a permis de découvrir le scénariste Jason Aaron. On sent bien que cet auteur ne va pas en rester là. Chaykin est toujours aussi bon au dessin. ici, Logan est plus un second rôle vu que l'on s'intéresse plus à cet homme qui est déprimé, qui se sent seul et qui voudrait mourir. Un homme dont le boulot est de surveiller le mutant qans une fosse et de lui tirer dessus pour ne pas qu'il s'en échappe.

L'autre histoire est donc un annual. Il nous permet de découvrir un récit complet sur Logan. Il est écrit par l'auteur Gregg Hurwitz qui fait ses premiers pas dans le comics. Et quel pas ! cette histoire de vengeance, cette histoire bien noire, cette histoire où Logan se prend pour Paul Kersey qui cherche à venger la mort d'une vieille dame est assez violent (même parfois très violente : il y a des scènes un peu "gores" vu comment le X-man utilise ses griffes !). Une des réussites de cette histoire est que le lecteur suit Smitty qui nous raconte sa vie (et sa mort). Hurwitz a su nous concocter un très bon récit. Grâce à cela, on découvre un nouvel auteur (qui vient du roman) qui va poursuivre son aventure dans le monde du comics.
Le dessin est signé par un Marcello Frusin, auteur bien connu des lecteurs de Hellblazer ou de Loveless. Sa prestation sur ce récit de Wolverine est vraiment stupéfiante et impressionnante (il suffit aussi de voir la couverture pour s'en faire une idée).
Donc, un excellent numéro de Wolverine pour ce mois de novembre.

Par , le

Les albums de la série WOLVERINE