WIND FIGHTERS #1 Les enfants de la montagne

voir la série WIND FIGHTERS
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

GLENAT

Genre :

Action

Fantastique

Manga

Shonen

Sortie :
ISBN : 9782344040775

Résumé de l'album Les enfants de la montagne

Le Régime fait régner l’ordre d’une main de fer. Le peuple est brimé, mais impuissant. Les seuls à se rebeller sont les ennemis de toujours de la dictature, les Aventuriers. Mais ils sont bien peu nombreux. L’espoir réside dans l’éventuel retour d’un groupe légendaire d’Aventuriers, les Wind Fighters.

Une rencontre pourrait précipiter les choses. Ce jour là, Hélio et sa soeur Hope se rendent pour la première fois en ville. Ils vivaient, jusque-là, isolés avec leurs parents dans les montagnes.

Ils sont pris à partie par le terrible chef local de la milice, Bud, et sa bande. En colère, Hélio dégage soudain une puissance phénoménale, le fameux « wind ». Mais il n’en maîtrise pas les secrets et, malgré ses efforts, il est en mauvaise posture… jusqu’à l’arrivée d’une étrange cavalerie : un binôme d’Aventuriers composé d’un baroudeur et d’un panda roux bipolaire qui parle. Tout un programme !

Par Legoffe, le 12/08/2020

Notre avis sur l'album Les enfants de la montagne

Les mangas ne sont décidément plus l’apanage des Japonais. L’auteur tricolore Christophe Cointault lance déjà sa deuxième série chez Glénat, après Tinta Run !

Il invente un nouvel univers imaginaire, dans un pays soumis à la dictature et dont certains habitants recèlent de grands pouvoirs, pour peu qu’ils soient en contact avec la pierre qui les révèle, une roche colorée appelée « fragment ». Ces fragments sont disséminés dans le sol, en différents endroits du Monde. Selon leur couleur, ils apportent un type de pouvoir spécifique.

Ce nouveau shonen, qui mêle aventure fantastique et baston, n’est pas sans rappeler quelques classiques du genre (comme Dragon Ball), de par la base de son scénario comme par son style graphique. On y trouve, de plus, des personnages atypiques, qui n’ont peur de rien, et un humour omniprésent. L’esprit rebelle des héros appuie ce ton léger. Sérieux s’abstenir.

Certes, la série ne révolutionne pas le genre, mais on sent que l’auteur a la volonté de développer son univers, créant un contexte riche en potentiel et doté de personnages secondaires intéressants.

Pour ne rien gâcher, Christophe Cointault livre des planches d’excellente qualité. Le trait est dynamique et parfaitement maîtrisé. Il y a un souci permanent du travail bien fait, même dans les scènes d’action, ce qui n’est pas toujours le cas dans ce type de manga.

Voilà donc un nouveau shonen prometteur, qui démarre sur les chapeaux de roue alors qu’il n’a, c’est certain, pas encore dévoilé tous ses secrets et ses possibilités aux lecteurs. Le prochain épisode devrait le confirmer. Il est annoncé pour octobre.

Par , le

Les albums de la série WIND FIGHTERS