We stand on guard

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

IMAGE

Genre :

Anticipation

Comics

Guerre

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 9781632157027

Résumé de l'album We stand on guard

(We stand on guard 1 à 6)
Nous nous retrouvons 100 ans dans le futur. Le Canada et les USA se sont déclarés la guerre en 2112. Douze ans plus tard, la jeune Amber, qui a vu ses parents se faire tuer sous ses yeux, alors qu'elle était enfant, pendant la première attaque américaine à Otawa, est maintenant une belle jeune fille qui se débrouille seule. Elle rencontre les "42", un groupe de résistants canadiens qui lui propose de les rejoindre. Mais le gouvernement US est sur leurs traces... Commence alors une guérilla sans pitié contre ces envahisseurs ultra armés !

Par Fredgri, le 09/05/2016

Notre avis sur l'album We stand on guard

Steve Skrove, on pourrait se dire qu'il n'est plus besoin de le présenter, malgré tout, depuis qu'il a storyboardé Matrix il s'est fait de plus en plus rare dans le monde des comics à partir de 2000/2001, ne signant que quelques couvertures, une mini série Doc Frankenstein en 2005 et cette mini série en 2015 ! Toutefois, l'artiste n'est pas un inconnu, loin de là, on lui doit un magnifique run de Spider-man, de Gambit, X-Man, il a aussi, notamment, relancé avec Alan Moore les Youngblood en 98 !
Que son retour coïncide avec celui de Brian K. Vaughan, qui livre depuis quelques temps des projets particulièrement intéressants (Saga, Paper Girl, Private Eye...), n'est en soi pas une coïncidence ! Les deux artistes s’attèlent ainsi à brosser le portrait d'un conflit entre les États Unis et le Canada qui dégénère de façon complètement disproportionnée ! Les USA sont sur-armés et ils comptent bien abattre cet ennemi qui prône son indépendance pour pouvoir ensuite annexer tout les territoires conquis. Cet impérialisme dévoreur coute très cher pour le Canada qui tente tant bien que mal de résister !

On peut s'attendre à un ton quelque peu revendicateur dans ces planches, tant les méchants sont très vite identifiés, de par leur comportement, et par la violence et les méthodes qu'ils déploient. Les "42" n'ont pratiquement aucune chance et tout le charme de cette histoire va justement tenir dans la personnalité des "héros" qui ne veulent pas baisser les bras !

Le scénario de Vaughan est très sympathique, mais il reste malgré tout assez peu subtil. C'est extrêmement manichéen et ça se lit particulièrement vite. De plus, je trouve la fin trop rapidement bouclée, comme s'il avait fallu écourter l'intrigue !
Mais attention, cela reste une intéressante lecture, avec pas mal de bons rebondissements et une montée en tension qui vaut vraiment le détour.

De son côté, Steve Skroce a tout de même beaucoup évolué, et c'est assez surprenant, en fin de compte. Son trait a perdu de sa rondeur pour devenir plus froid et figé, même si je trouve l'ensemble très dynamique et efficace. Mais on regrette un peu le Skroce d'antan (même du temps de Doc Frankenstein d'ailleurs !) !

Un bon album, rondement mené, qui aurait certes pu aller bien plus loin, mais qui propose un bon moment de comics malgré tout !

Par , le