WAYNE SHELTON #11 Cent millions de pesos

voir la série WAYNE SHELTON
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DARGAUD

Genre :

Aventure

Sortie :
ISBN : 9782505016038

Résumé de l'album Cent millions de pesos

Argentine Centrale, Province de La Pampa, un 31 décembre.
La seule épicerie du coin rachète les légumes de la vieille Paquita, qui travaille pour le curé, contre trois tickets de tombola dont le tirage a lieu le soir même et la mise est de cent millions de pesos. Paquita accepte le deal et retourne à l'église. Elle s'installe devant la TV du padre Jacinto en attendant le tirage. Le curé lui fait la leçon et découvre que Paquita ne répond pas. Elle vient de mourir en découvrant que l'un de ses tickets était le gagnant. Jacinto est bien embêté et ne sait quoi faire jusqu'au moment où un aventurier rentre dans l'église et le menace de le tuer s'il ne lui remet pas le billet gagnant. Jacinto le frappe avec un crucifix !

Quelques semaines plus tard, un voilier arrive dans l'estuaire du Rio de la Plata. Il s'installe au port. A son bord, Wayne Shelton et son amie Honesty. Le soir même, des policiers viennent pour arrêter Shelton. Au poste de police, il découvre qu'il est accusé de viol ! Et cela remonte à plus de 40 ans lors de son premier voyage en Argentine. Shelton va apprendre que c'est la fille du patron d'une hacienda qu'il a aimé qui a porté plainte contre lui. Il veut tout de même faire la lumière sur cette affaire. Il paye la caution et tente de retrouver Pilar de Asuncion pour qu'elle dise la vérité. Mais cette dernière a d'autre plan le concernant...

 

Par Berthold, le 19/02/2013

Notre avis sur l'album Cent millions de pesos

Un peu de dépaysement ne fait pas de mal. Cette nouvelle aventure de Wayne Shelton va nous entrainer en Argentine, dans la pampa pour une aventure certes simple, mais quand même très entrainante et sympathique.

Van Hamme semble s'amuser avec son héros. Il le met ici dans des situations rocambolesques. Le voilà accusé d'un viol datant de 40 ans, il va peut être perdre sa fortune dans l'histoire, il doit donc s'armer de patience. Les ennuis de Shelton font le bonheur des lecteurs.
Van Hamme utilise les bons ingrédients des récits d'aventures et y mêle un peu de sauce western. Il y a quand même la chasse au trésor, qui est ici un simple ticket de loterie d'une valeur de cent millions de pesos. L'auteur nous montre la cupidité peut pousser certaines personnes qui veulent s'enrichir.

Là encore, je reste en admiration devant le travail de Christian Denayer. Depuis les Casseurs et les débuts de Wayne Shelton, je suis toujours fan de son trait. Ici, il nous enchante avec des planches d'une rare maitrise graphique. Les paysages sont superbes. Prenez page 23, première case, prenez page 24, case 3 : quelle vue ! Rendez vous page 21, première case, on entendrait presque le bruit des chutes ! Non, c'est du beau travail ! Il n'y a rien à redire.
Bertrand Denoulet donne de la couleur à ces planches. La lumière ressort dans ces cases. Il suffit de voir le fameux beechcraft rouge en vol dans un très beau ciel bleu.

Cent millions de pesos est une bonne aventure de Wayne Shelton qui atteint son but : nous divertir et nous changer les idées.
Alors, suivez sans problème Wayne Shelton sur la piste de ce ticket de tombola gagnant.

 

Par , le

Les albums de la série WAYNE SHELTON

Nos interviews liées

Christian DENAYER

SCENEARIO: Bonjour Christian. Pour ceux qui ne vous connaissent pas pouvez vous vous présenter en quelque mots.
Christian DENAYER
: Né à Ixelles (Bruxelles), le 28 septembre 1945, j'habite une petite ville du Brabant Wallon (à 30 Km au sud de Bxl) depuis 1975, où résident également quelques auteurs comme Bédu, Bob de Groot, Yvan Fernandez(Tanguy et Laverdure) ou encore Roger Leloup, à quelques encablures de Jacques Martin, Dany, TurK, Benoît Roels et encore beaucoup d'autres... sans oublier ce cher Dupa trop tôt disparu. Vous voyez, côté professionnel, il y a des rencontres pas tristes dans l'air, les restos du coin font de bonnes affaires !

SCENEARIO: Comment êtes vous arrivé à la BD?
Christian DENAYER
: Par hasard !
Ayant fait des études d'enseignant, le dessin me passionnait et j'avais envie de travailler comme graphiste dans une agence de pub [...]

Lire la suite ›