Watchmen Companion

Dessinateur :


Scénaristes :




Coloriste :


Éditions :

DC Comics

Genre :

Aventure

Comics

Polar

Sortie :
ISBN : 9781779502391

Résumé de l'album Watchmen Companion

("Watchmen: Who Watches the Watchmen", "Watchmen: Taking out the trash", "Watchmen sourcebook", "Amazing Heroes 97", Who''s Who 4, The Question 17)
Alors que Watchmen commence à être publié, doucement, DC s'associe avec Mayfair pour lancer deux modules de jeux de rôle qui s'inscriraient dans l'univers de Moore. En étroite collaboration avec les auteurs, Dan Greenberg (qui a initié le premier jeu, en 85) et Ray Winninger (un jeune créateur qui venait alors d'écrire son premier jeu pour Mayfair) imaginent alors des situations qui mettent en scène d'une part les jeunes membres des Minutemen qui collaborent avec Captain Metropolis et le Dr Manhattan pour résoudre d'étranges disparitions, et d'autre part les membres des Watchmen qui patrouillent en ville alors que les divers gangs en place envahissent les rues… !

Par Fredgri, le 08/01/2021

Notre avis sur l'album Watchmen Companion

Si ces deux modules de jeu, plus le sourcebook sont important c'est que d'une part ils étendent la vision de ce monde, mais surtout qu'ils bénéficient de l'apport de Moore lui même, alors que la série ne faisait que de commencer ! Dan Greenberg a même débuté son scénario alors que juste quelques lignes du comics avaient fuité !
Il n'y a donc pas cette notion d'univers fermé, et c'est écrit dans une période ou Moore envisageait d'exploiter lui même ce monde dans une hypothétique suite, d’où son enthousiasme à aider les deux créateurs de jeu !

Et je dois bien avouer que même si je ne suis pas amateur de RPG, parcourir ce volume, en lisant les divers développements, les détails, les idées qui viennent compléter le fond de la mini-série, c'est passionnant ! On a vraiment le sentiment d'entrer dans les décors, de redécouvrir ces personnages dans une histoire qui n'est pas inscrite dans ce que l'on connaissait jusque là, c'est incroyable !

Alors bien sur, ça garde un cachet assez particulier, il ne s'agit pas de raconter une histoire très précise, avec une montée en puissance, mais plutôt de constituer une base extrêmement solide pour pouvoir permettre ensuite à d'hypothétiques joueurs de s'y immerger !
On est fasciné par cette redécouverte !

Il faut préciser que les deux jeux ont vraiment très bien fonctionné (nombreux sont ceux qui ont reconnu la qualité de leur conception, des pistes qui s'y dessinent, de la cohérence avec l'œuvre de Moore et Gibbons), à tel point qu'ils sont très rapidement devenus très durs à trouver !
C'est donc une vraie aubaine de les voir rassemblés ici, avec le sourcebook et des croquis de développement, par Gibbons lui même ! On trouve aussi une longue interview parue dans le Amazing Heroes 97 (encore une fois, réalisée à un moment ou les deux auteurs étaient encore dans leur phase de réalisation, très enthousiastes !), les fiches de perso parues dans les Who's Who, le matériel de promo jusque là jamais réédité et l'intégralité du The Question 17 ou le héros croise Rorschach en rêve, la première apparition des perso de Watchmen en dehors de leurs pages !!!

Un volume très intéressant qui nous permet d'aborder Watchmen sous un nouvel angle. Tous les fans devraient l'avoir dans leur collection !

Par , le

Nos interviews liées

Rencontre avec José Villarrubia, auteur avec Alan Moore du Miroir de l'Amour

Le Miroir de l'amour est un poème d'Alan Moore qui retrace l'histoire de l'homosexualité, de la préhistoire à nos jours. La première version date de la fin des années 80. A cette époque, Moore fait parti d' AARGH ! (Artists Against Rampant Governement Homophobia) une association d'artistes qui protège les droits des homosexuels contre la politique du gouvernement Tatcher, qui avait voté la Clause 28. Cette loi considérait comme illégale la valorisation de l'homosexualité. Le poème a ensuite été adapté au théâtre avant d'être publié dans cette nouvelle édition avec les photos de José Villarrubia. C'est à l'occasion de la sortie de la version française que Sceneario a été invité à l'inauguration de l'exposition des photos qui illustrent le livre. Cette exposition a lieu à la galerie Peter's Friend, 25 gallerie Montpensier du 9 au 25 novembre 2006 [...]

Lire la suite ›

Erik Svane & Dan Greenberg

Sceneario.com : Vous êtes les auteurs de Général Léonardo
Erik Svane : L’origine de l’histoire est que Léonard de Vinci a inventé plein de machines militaires qui n’ont été réalisées que 400 ans après sa mort. J’avais imaginé une histoire où l’on invente son char, son delta-plane, son arbalète géante… pour en faire une armée invincible qui va être formée par le Vatican pour prendre Jérusalem.

Sceneario.com : Dan, tu t’es retrouvé comment sur cette aventure ?
Dan Greenberg : J’ai rencontré Erik par le biais d’ami en commun. Il cherchait un dessinateur, je cherchais un scénariste, nous nous sommes rencontrés, il m’a présenté le scénario, et nous avons commencé à travailler ensemble. La mayonnaise à bien pris, on a travaillé sans avoir vraiment d’éditeur [...]

Lire la suite ›