WALKING DEAD #2 Cette vie derrière nous

voir la série WALKING DEAD
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

DELCOURT

Collection :

Contrebande

Genre :

Aventure

Drame

Fantastique

Noir et Blanc

Sortie :
ISBN : 9782756009728

Résumé de l'album Cette vie derrière nous

Rick a retrouvé sa femme Lori et son fils Carl parmi un groupe de rescapés. Il y a retrouvé aussi son ami et collègue Shane. C'est ce dernier qui s'est occupé de Lori et Carl pendant le coma de Rick. Mais Shane est tombé amoureux de Lori et son comportement change.
Rick propose au groupe de prendre la route et de se trouver un endroit plus sûr car les attaques de morts-vivants risquent d'être plus nombreuses et mortelles. Déjà, Amy et Jim ont perdu la vie suite à un assaut de ces créatures. Shane pète les plombs et manque de tuer Rick, qui ne doit la vie sauve qu'à Carl son fils, qui abat Shane.
Rick prend le groupe en mains et à bord du camping-car de Dale, ils prennent la route cherchant un endroit sûr...

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album Cette vie derrière nous

Deuxième volume de cette excellente série signée Robert Kirkman et Charlie Adlard,  qui comprend les épisodes US # 7 à 12 de la série the Walking Dead.

Nous suivons donc Rick Grimes, le policier, et le groupe dont il prend la charge. Nous allons découvrir d'autres personnages lors de leur périple. Les auteurs vont s'intéresser à la psychologie de Rick et des autres membres du groupe. Nous allons découvrir des réactions différentes face à la mort et à la "résurrection" des décédés. Comme ce père de famille qui enferme les zombies dans une grange, dont un de ces fils, pensant qu'il puisse exister un remède pour les faire redevenir normal. Cela nous vaut des scènes de querelles entre ce père et Rick, dont le fils vient d'être blessé par accident par un tireur amateur croyant voir un animal. 

Certaines scènes sont assez difficiles, assez dures dans la façon d'être contées ou dans la mise en image. Comme je l'ai déjà dit, ce ne sont pas les scènes gores qui sont les plus marquantes mais ce sont ces conflits, ces drames entre les vivants qui font que le lecteur est touché, qu'il réfléchit à la situation. 

Kirkman signe des dialogues et situations d'une grande qualité. Adlard s'en sort vraiment bien côté dessin. Ce n'est pas toujours évident de rendre crédible ces morts-vivants, ces situations, et de faire passer l' émotion par les personnages.  J'apprécie vraiment son style. D'ailleurs, vous serez comblés car nous avons droit à un petit carnet de croquis suivi de la postface écrite par Kirkman himself !

J'ai hâte de lire la suite. 
Et je ne peux que vous encourager à lire cette série.

Par , le

L'intérêt de cette série et je m'en rend bien compte en lisant ce deuxième tome c'est réellement l'inter-connexion entre les protagonistes, et beaucoup moins les mort-vivants eux même qui ne sont, encore une fois, qu'éléments dans le décor. Kirkman continue donc de suivre ses héros qui tentent de survivre absolument. ils s'organisent, Rick demeurant l'élément fort et stable de la troupe, il en devient le chef idéal. Tout est donc, avant tout, humain dans cette série. Tous réagissent comme n'importe qui le ferait dans leur situation, ils peuvent être courageux, avoir les tripes pour tenir ou simplement vouloir être aimés.
Aux antipodes de ses autres séries, Kirkman montre ici qu'il est aussi capable d'écrire une série adulte, sans coup d'esbroufe, sans facilité. On a l'impression de retrouver ce genre d'intrigue évidente comme dans Y, le dernier homme, par exemple. En effet, tout découle avec une logique implacable. Le scénario permet aussi d'aborder tout le thèmes qui peuvent découler de ce genre de situation. La famille, la survie, la sécurité, l'entraide, l'espoir etc. Et le tout avec beaucoup de finesse et de justesse. De la très grande BD.
Le seul bémol c'est le graphisme. Adlard remplace Moore et du coup les personnage perdent en expressivité et en personnalité. le trait est bien plus fade et c'est réellement dommage, d'autant que Moore avait réellement imposé son empreinte à la série. Gageons qu'Adlard saura aussi faire sa place...
Une excellente découverte.

Par , le

Les albums de la série WALKING DEAD