Intégrale

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SANDAWE

Genre :

Action

Anticipation

Intégrale

Sortie :
ISBN : 9782930623276

Résumé de l'album Intégrale

Dans un monde post-cataclysme dystopique à souhait, une élite s’accapare toutes les richesses et ressources et règne depuis les hauts niveaux, au détriment des niveaux inférieurs dans lesquels grouillent les “despe-rats ». Tallulah est une de ces « despe-rats », une voleuse de bas-étage au caractère bien trempé. Après un casse chez l’un des plus hauts dignitaires de la City, Tallulah se retrouve en possession d’une étrange boîte noire. Cette boîte fait l’objet de toutes les convoitises, et Tallulah doit fuir la milice, ses propres camarades « despe-rats », et un chasseur de prime, tous lancés à ses trousses. C’est durant cette folle poursuite que Tallulah perce le mystère de la boîte noire, et en libère SLK, une petite femme-luciole verte aux origines et aux pouvoirs des plus énigmatiques.

Par Clémence, le 30/11/2014

Notre avis sur l'album Intégrale

Un univers post-apocalyptique, une société atrophiée, et une héroïne aux courbes généreuses, voila la recette réussie de W4, qui embarque le lecteur dans un périple riche en rebondissements.

Garänon, l’un des douze « lucides », haut dignitaire de la City, s’est procuré la fameuse boîte noire, dérobée au nez et à la barbe du gouvernement. Ce politicien véreux aux intentions plus qu’obscures aurait pu s’en tirer ainsi, mais c’était sans compter sur le cambriolage de sa résidence personnelle. La boîte noire, contenant SLK, passe alors entre les mains de la plantureuse Tallulah, qui bien vite va découvrir ses pouvoirs, et son potentiel. Seulement maintenant, Tallulah est marquée d’un « death-tot », et son corps implosera d’ici 48 heures.

Dans une course-poursuite haletante, Tallulah court contre la montre, tandis que tous - ennemis comme anciens alliés - la recherchent pour faire main basse sur le trésor pandorique. Bien malgré elle, Tallulah devient actrice d’un complot de grande envergure, et risque sa vie pour protéger la boîte et SLK.

La série rassemble les traceurs forts de la science-fiction, entre une course emblématique de « rafthunters », des humains mutants dégénérés ou bien dotés de pouvoirs, c’est un cocktail explosif, pour notre plus grand plaisir.

En filigrane, c’est toute une critique de notre société que l’on retrouve, et un avertissement toujours d’actualité : le progrès pour l’amour du pouvoir ne peut mener qu’à notre perte.

Les très belles planches et couleurs de cet univers si sombre et corrompu participent à cette atmosphère étouffante, alors que l’étau se resserre autour de notre héroïne. Le trait est fin, précis, et met en valeur cette oeuvre de science-fiction pure et dure.

W4 refait donc surface chez Sandawe dans cette édition intégrale complète, qui regroupe les trois tomes déjà publiés. Après une longue attente, les auteurs ont pu proposer ici à leurs lecteurs 12 pages inédites, un beau cadeau qui vient donner une conclusion plus que satisfaisante à ce cycle de W4. A découvrir ou redécouvrir d’urgence donc, afin de ne pas rester sur sa faim !

En outre, cette édition regroupe plusieurs pages bonus qui retracent la genèse de W4, sa résurrection réussie, et son futur.

Les auteurs ont à coeur le projet de poursuivre les aventures de Tallulah dans un nouveau cycle, on ne peut qu’attendre et souhaiter leur réussite, car la SLK est loin d’avoir révélé tous ses secrets…

Par , le

Nos interviews liées

POKER FACE T1

Sceneario.com : En ce mois de juin, sort chez Jungle le premier épisode de Poker Face, série pour le moins torride réalisée à huit mains. Comment est né ce projet devenu maintenant réalité ? Qui en a été l’initiateur et comment s’est opérée votre association ?
Erik ARNOUX : Alors pour ma part, j’ai reçu la proposition par l’intermédiaire de mon ami Olivier TaDuc, lequel a suggéré mon nom, d’autant plus facilement que pris par ses autres travaux BD en cours, il était incapable de pouvoir se lancer sur un projet supplémentaire. Mais ayant trouvé le scénario habile il m’a conseillé de me mettre sur l’affaire. Du coup, libre, j’ai pris contact avec le staff éditorial le jour même et réalisé dans la foulée une page d’essai qui a bien plu [...]

Lire la suite ›