VUES INTERIEURES Vues intérieures

voir la série VUES INTERIEURES

Résumé de l'album Vues intérieures


Vues intérieures est un recueil de petites histoires en BD, en noir et blanc. Il a été réalisé par un collectif d’élèves de l’Ecole des Beaux-Arts de Tournai, en 1999.

Cet ouvrage est l’occasion de lire des planches très différentes les unes des autres, tant dans le style de narration que dans le graphisme. Mais c’est surtout un document exceptionnel qui permet de voir ce que faisaient certains auteurs avant d’être plus connus, qui dans l’humour, qui dans l’intimiste, etc...
 

Par Sbuoro, le NC

Notre avis sur l'album Vues intérieures


Collector ! Une poignée de jeunes talents, avant de participer au projet Porophore (Bom-Bom Prod, La Boîte à Bulles), avaient vu rassemblés dans ce recueil certains de leurs tout premiers travaux effectués dans le cadre de leur école : les Beaux-Arts de Tournai, en Belgique.

D’un tirage forcément très très confidentiel, cet ouvrage en noir et blanc d’une soixantaine de pages offre la chance (à qui peut y jeter un coup d’œil !) de remonter le temps et d’aller fouiller dans le passé artistique de certains auteurs désormais connus. François Duprat, Yigaël, Vanyda... Ils avaient respectivement 21, 19 et 18 ans ! Et d’autres, encore : ils sont en tout 12 à avoir participé.

Le plus sympa, c’est de comparer ce qu’ils faisaient alors à l’époque avec ce qu’ils font maintenant et de comprendre l’importance que ça a pris dans leur vie, dans l’affirmation de leurs styles. Ainsi, Yigaël proposait une histoire très "potache" pleine d’un humour qu’on lui connaît maintenant ; François Duprat et Vanyda entremêlaient déjà leurs talents pour nous composer un univers (que l’on retrouve dans plusieurs des histoires de ce livre) qui fait clairement penser à L’immeuble d’en face...

On trouve aussi de très belles planches de Yohannes Tricot, une originale histoire d’Amaury Bouillez, des planches de David Bolvin... Et d’autres encore, plus ou moins belles, intéressantes ou compréhensibles...

Un chouette document d’archive, donc. Rare !

La liste des 12 auteurs : Vanyda, François Duprat, Laurent Massif, David Bolvin, Christophe Dufour, Muriel Charlot, Flavien Van den Neucker, Yohannes Tricot, Louisa Boubziz, Nicolas Delestret, Amaury Bouillez et Yigaël.
 

Par , le

Les albums de la série VUES INTERIEURES

Nos interviews liées

Interview de HANT1S3 à l'occasion de la sortie du T2 d'EGOVOX

Sceneario.com : Bonjour ! Pourriez-vous vous présenter et nous dire qu'est et comment est né le projet Hynnner vs Hant1s3 ?

HANT1S3 : Bonjour. Je me nomme HANT1S3, je suis le concepteur du Projet. "HYNNNER Vs HANT1S3" (prononcer Inner Versus Hantise), est l’aboutissement de 19 ans de projets musicaux.

L’origine est un projet de 1989 à l’origine duquel on était, Yigaël (NDR : le dessinateur de la série Egovox) et moi-même… Nous nous sommes rencontrés au collège. Il était déjà dessinateur et moi musicien. Nous étions de véritables passionnés, je me suis même mis au dessin à cette époque ! Yigaël, quant à lui, s’est mis au clavier puis à la basse. Pour ma part, j’écrivais et composais avec un synthétiseur [...]

Lire la suite ›

Leo Cassebonbons

Sceneario.com: Comment avez-vous été contacté par la production du film ?
François Duprat: Le hasard des dates et beaucoup de chance. Avant de débuter son tournage, Eric Civanyan cherchait une BD jeunesse que son personnage Francis (joué par Pascal Légitimus) était censé dessiner pendant le déroulement du film.
Le tome « Mon Trésor » de « LéoCassebonbons » sortait à ce moment là, et c'est cette BD qu'il a choisie.

 
Sceneario.com: Pourquoi la série Léo Cassebonbons et pas Titeuf ou Cédric ou Toto qui représentent beaucoup plus de ventes ?
François Duprat: Pour deux raisons.
La première c'est que ces autres personnages sont plus lourd en matière de droits et de finance à utiliser que "Léo Cassebonbons" [...]

Lire la suite ›

Rencontre avec Vanyda

Sceneario.com : Bonjour Vanyda. Ma première question va concerner tes débuts, puisque le fait d’avoir fréquenté l’Ecole des Beaux-Arts de Tournai t’a fait rencontrer des gens, en particulier François Duprat avec lequel tu as pas mal travaillé et avec qui tu as sorti ta première BD : L’année du dragon. Est-ce que ça te paraissait plus facile de réaliser une première BD avec quelqu’un d’autre plutôt que toute seule ?

Vanyda :
Non, ça s’est fait un peu par hasard. En fait, avec François, on avait remarqué qu’on avait des univers assez proches avec pour chacun, pourtant, une influence différente : lui était plutôt "Franco-Belge" et moi j’étais plutôt "Manga". Puis il y a eu ce concours organisé par les éditions Tonkam dont le thème était les dragons et c’est sur ce projet-là qu’on a décidé de travailler ensemble [...]

Lire la suite ›

Interview de Yigaël et Céka, les auteurs de la série EGOVOX

Sceneario.com : Bonjour Céka, bonjour Yigaël.

Avant de faire de la bande dessinée, Céka, tu travaillais dans la publicité : tu nous l’as déjà dit lors de notre récente interview pour la sortie du Procès. Et puis un jour, après avoir pris tes repères dans le monde de la BD, tu as décidé de te lancer.

Yigaël, toi, tu sors par contre d’une école de dessin. Parle-nous un peu de toi, avant tout, histoire que l’on te connaisse un peu mieux, et de ton cursus.

Yigaël :
Je suis né à Arras, dans le Pas de Calais. Comme beaucoup de dessinateurs, j’ai commencé à faire mes premières BD vers l’âge de 7 ou 8 ans. Des histoires où je mettais en scène mes jouets, essentiellement, ou encore des adaptations de films que j’aimais bien (Star Wars, E.T., etc...). Ensuite, je me suis mis à dessiner mes propres histoires avec des personnages que j’inventais [...]

Lire la suite ›