VOYAGEUR #9 Passé 1

voir la série VOYAGEUR
Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Genre :

Fantastique

Historique

Médiéval

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782723462365

Résumé de l'album Passé 1

Vedder est projeté dans le passé. Il se réveille en plein chantier de construction de la cathédrale Notre-Dame-de-Paris, en 1165. Il est recueillit par Elie, maître-sculpteur, qui lui donne du travail. Sa fille, Viviane, n’est pas insensible aux charmes du nouvel arrivant. Mais Vedder a autre chose en tête : retrouver son frère Fish avant que celui-ci ne tente encore de modifier le cours de l’Histoire. Il va trouver sur son chemin un mystérieux frère André, qui a justement annoncé à la population qu’un homme apparaîtrait, portant la marque V sur le front, la marque du Diable selon le prêtre. L’autre adversaire pourrait bien être le Roi Masque, qui dirige la Cour des Miracles. Il veut détruire la cathédrale, symbole d’une Eglise qui veut soumettre le peuple au lieu de le libérer.

Par Legoffe, le 27/03/2010

Notre avis sur l'album Passé 1

La série fleuve imaginée par Boisserie et Stalner se poursuit. Ainsi démarre ce mois-ci un nouveau cycle, celui du passé. On comprend que Vedder soit maintenant épuisé et qu’il ne parvienne plus, au moins temporairement, à se téléporter. Après de tels voyages, et ses décalages spatio-temporels, même un homme d’affaire aguerri serait mis à mal.

Nous retrouvons, en tout cas, avec plaisir les personnages de la série, avec un changement de décor appréciable. La cathédrale que nous avions quittée de nos jours est, maintenant, en pleine construction dans ce Paris moyenâgeux. Les scénaristes rebattent ainsi les cartes. D’une part, nous ne savons pas vraiment comment s’est achevé le cycle ”présent” puisque Vedder a quitté Clara alors que Fish tirait sur la jeune femme. D’autre part, nous ne savons pas non plus où peut bien se trouver Fish à l’heure actuelle (au passé actuel devrais-je dire !).

Cet ensemble permet d’inscrire une nouvelle intrigue et de nouvelles interrogations, redonnant encore de l’élan à cette série qui avait livré, croyait-on, ses principaux mystères au fil des précédents tomes. Ainsi, nous découvrons de nouveaux personnages, dont certains fort mystérieux car ils semblent en savoir beaucoup sur ces voyageurs temporels.
Ce nouvel opus est d’autant plus plaisant à lire qu’il s’apparente presque à une histoire complète. L’épisode “moyen-âge” se termine, en effet, avec cet album et nous annonce une autre époque dès le prochain livre, prévu pour juin.

Côté graphisme, le travail de Rollin n’est pas déplaisant, mais il n’est, selon moi, guère à la hauteur des beaux dessins auxquels il nous a habitués. Les planches ont perdu un peu de leur précision et de leurs détails. C’est vraiment flagrant sur les visages des personnages qui manquent de relief. Connaissant le talent de Rollin, il est indéniable qu’il aurait pu faire encore mieux que ces jolies planches. Je soupçonne les impératifs de temps. Le jeu consistant à faire paraître de façon très rapprochée l’ensemble des albums semble avoir atteint ici ses limites. Mais cela ne remet pas en question la qualité générale de la bande dessinée qui est très agréable à lire et qui fait preuve d’un rythme plus dynamique que dans les précédents opus. Tout se déroule très vite ici et nous permet un voyage express dans le temps. Alors, où nous mènerons nos auteurs lors du prochain volume ? Je suis impatient de le savoir !

Par , le

Les albums de la série VOYAGEUR

Nos interviews liées

Un entretien avec Lucien Rollin

Lucien Rollin, entre la mise en valeur du patrimoine et la défense des intérêts des auteurs évoque toujours un métier de passion


Interviewer : Yann
Images et Son : Mathieu
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Interview de Pierre Boisserie pour sa série Voyageur Oméga

Sceneario.com : 13ème album de cette série, Voyageur Oméga représente pour les lecteurs la fin de l'aventure de Vedder, est-ce qu'il est facile de laisser un personnage vivre sa vie en toute indépendance après 5 ans d'aventures passionnantes?

Pierre Boisserie : C’est un mélange étrange de soulagement que cette aventure ait été menée à son terme dans les meilleures conditions possibles et de regret de quitter ces personnages auxquels nous nous sommes attachés depuis sept ans en ce qui me concerne. Sceneario.com : Dès que l'on se lance dans les voyages dans le temps, l'histoire peut rapidement devenir fort complexe, comment avez-vous travaillé pour garder le fil et la cohérence à un scénario qui se développe dans l'espace et le temps?

Pierre Boisserie : Avec Eric, nous nous sommes fixé un modus operandi dès le début de l’écriture [...]

Lire la suite ›

Pierre Boisserie répond à nos questions sur Flor de Luna

Sceneario.com : Bonjour ! Et merci d'avoir accepté de répondre à nos questions ! Pourquoi avoir choisi une nouvelle collaboration avec Eric Stalner, qui, s’il est un artiste prolifique, n’en est pas moins très occupé ? 

Pierre Boisserie :
  En fait, les choses se sont faites un peu progressivement. Au départ de ce projet, il y avait le désir de Jacques Glénat de faire une saga autour des cigares, dont il est amateur, et Cuba, dans l'esprit des "Maîtres de l'Orge". Il m'a sollicité, mais étant à l'époque déjà engagé sur d'autres projets, et ne connaissant pas grand chose à l'univers de cigares, j'ai proposé à Eric d'écrire ensemble le scénario, lui-même étant aussi un amateur de cigares. A partir de là, Jacques a fait le forcing pour qu'Eric s'investisse aussi dans le dessin [...]

Lire la suite ›