Road to Rebirth

Dessinateurs :





Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DC Comics

Genre :

Action

Comics

Super Heros

Sortie :
ISBN : 9781401262495

Résumé de l'album Road to Rebirth

(Superman: Lois & Clark 1 à 8)
Après les évènements de Convergence ou leur réalité a tout simplement disparu, Clark et Lois se sont réfugiés sur la Terre de l'univers 52 ou se trouve une autre version de leur univers, avec un autre Superman, une autre Lois Lane, d'autres héros... Décidant donc de changer d'identité, de vivre dans une ferme isolée... Mais Clark reste néanmoins un héros, il continue, dans l'ombre, de sauver les innocents, tout en se construisant une nouvelle forteresse de la solitude.
Avec Lois ils ont eu un petit garçon, Jonathan. Ce dernier grandit donc dans ce cadre familial plus équilibré, jusqu'au moment ou Lois décide d'écrire un livre sous le nom de plume de X, afin de dénoncer les malversations d'Intergang, mettant ainsi, sans le vouloir, en danger la fragile sécurité de sa famille...

Par Fredgri, le 16/05/2017

Notre avis sur l'album Road to Rebirth

DC réorganise donc son univers pour la énième fois, se rendant certainement compte que le projet 52 n'a pas eu le succès escompté, que les personnages peinent à gagner la même popularité qu'avant Flashpoint. L'objectif est donc, avec cette mini série, mais aussi "Titans Hunt" par exemple, de réintroduire les personnages pré-52, afin de renouer avec des caractérisations plus charismatiques !

Et le procédé manque tout de même de subtilité, dans la forme. On se débarrasse de ce Superman 52 encombrant, on sort le concept Convergeance sensé recoller tout les petits bouts ensemble (même Crisis In Infinite Earths était moins tiré par les cheveux, c'est dire !) et on ramène le bon vieux Clark Kent avec sa femme Lois Lane et un Superboy nouvellement inventé.
Et je dois bien dire qu'en effet ça fonctionne bien, malgré ces grosses ficelles éditoriales. On se plait à suivre les efforts du couple pour garder ses secrets, même à Jon, on retrouve ces personnages dans leur naturel, tel qu'on les a connu durant près de 30 ans (ils étaient tout de même, eux aussi, une version remodelée de leur homonyme pré-Crisis, ne l'oublions pas !) et, d'une façon plus globale, le concept reste très intéressant par ce qu'il sous-tend pour la suite (Rebirth), à savoir un remplacement plus frontal du héros plus classique après la disparition du jeune plus polémique ! Ça rappelle l'arrivée du Old Man Logan chez Marvel qui remplace le Wolverine mort...

Puis ça n'est peut-être pas non plus un hasard de retrouver au scénario Dan Jurgens qui dirigea la destinée de l'homme d'acier pendant des lustres, ni même Lee Weeks au style moins tape à l’œil et plus classique !

Ce qui donne un volume très accessible pour les lecteurs qui pourraient avoir lâché prise depuis un bout de temps et qui souhaiteraient trouver leur marque avant d'aborder Rebirth !

Par , le