VO SEVEN TO ETERNITY #1 The god of Whispers

voir la série VO SEVEN TO ETERNITY
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

IMAGE

Genre :

Action

Aventure

Comics

Fantastique

Sortie :
ISBN : 9781534300613

Résumé de l'album The god of Whispers

(Seven to eternity 1 à 4)
Depuis des décennies, Garlis, le dieu des chuchotements contrôle le pays... Il réalise un souhait contre la promesse de pouvoir observer le monde à travers les yeux de ceux qui acceptent ce contrat. Cependant, ceux qui refusent se voient rejeter de tous, tandis que le dieu manipule les uns et les autres contre ces renégats ! Et c'est ce qui arrive à la famille Osidis depuis que le père, Zeb a un jour désobéit à la volonté du dieu, faisant ainsi planer une malédiction sur sa famille et plus particulièrement son fils Adam. Mais ce dernier, une fois son père mort, décide de contrer le sort en allant trouver Garlis, et éventuellement en acceptant son offre. Mais une troupe de guerriers moines magiques, les Mozak, surgit et renverse la situation...

Par Fredgri, le 17/04/2017

Notre avis sur l'album The god of Whispers

Étrange série que ce "Seven to Eternity" de Remender et Opena, qui nous entraînent dans un univers en partie fantasy, western ou même encore ésotérique !

Dès les premières pages, il faut accepter de ne pas avoir tout les éléments, d'entamer la lecture en étant quelque peu désarçonné, mais progressivement on commence à recoller les morceaux, à lier les pièces, à retrouver la piste et je dois bien vous avouer que c'est un véritable bonheur de lecture, très prenant et fascinant !.
Même si le fond est somme toute assez commun, une famille qui refuse de plier devant un despote qui soumet le pays, des rebelles qui réagissent et finissent par retourner la situation. Au milieu de tout ça, un héros désabusé qui tente de s'en sortir pour protéger sa famille... On peut reconnaître un schéma mille et une fois utilisé, mais qu'importe, car c'est un canevas solide sur lequel Remender brode ensuite une intrigue rondement menée qui fonctionne très bien !

Les caractérisations sont brossées efficacement, on entre dans l'histoire, conquis par ces êtres étranges, aux fabuleux pouvoirs, par cet univers qui promet bien des détours...
Mais surtout comment rester de marbre devant les planches de Jérôme Opena et les couleurs de Matt Hollingsworth ? C'est sublime et extrêmement expressif. Avec un sens du cadrage incroyable ! certaines planches sont extraordinaires !!!

Alors, peut-être faudrait il attendre le prochain volume, toutefois, je vous conseille vivement de découvrir cette nouvelle série made in Remender, qui mérite amplement votre attention !!!

Par , le

Les albums de la série VO SEVEN TO ETERNITY