VO JOHN CONSTANTINE : HELLBLAZER #34 Death and Cigarettes

voir la série VO JOHN CONSTANTINE : HELLBLAZER
Dessinateurs :




Scénariste :


Coloristes :



Éditions :

DC/VERTIGO

Collection :

Vertigo

Genre :

Comics

Drame

Fantastique

Horreur

Sortie :
ISBN : 1401240933

Résumé de l'album Death and Cigarettes

Londres. Ce soir-là, alors qu'il sort d'un pub en compagnie de sa femme, Épiphanie, John Constantine reçoit un coup de fil du détective constable Haines. Ce dernier a besoin de son aide pour une scène de crime étrange. Bien que réticent à aider la police, Constantine découvre qu'une série de meurtre pourrait être liées à son neveu, le fils que sa soeur avait abandonné alors qu'elle avait 14 ans. John n'a appris l'existence de ce dernier que récemment. Il doit aller en Irlande pour le rencontrer et enquêter sur ses agissements...

 

Par Berthold, le 15/08/2013

Notre avis sur l'album Death and Cigarettes

Death and cigarettes est l'ultime tome des aventures de John Constantine, l'une des séries phares et fondatrices de la collection Vertigo. Ce volume reprend les épisodes # 292 à 300 ainsi que l'Annual # 1.

Peter Milligan (Red Lantern, Enigma...) a depuis quelques numéros repris le destin de Constantine en main et c'est à lui que revient le droit de conclure cette saga. Ici, il nous offre de magnifiques et sombres récits autour du personnage. Tour d'abord, on entame notre lecture par le très noir "Suicide Bridge". On y voit un John Constantine rendre visite à une vieille connaissance sur le point de mourir, à qui il fait une promesse : retrouver son fils. Cette histoire le ramene vers son passé et le détective de l'étrange apprend que ce qu'il cherche aujourd'hui est lié à ce qu'il a fait dans sa jeunesse. Ce récit est superbement illustré par Simon Bisley, qui, une fois n'est pas coutume, change de style et nous montre une autre facette de son talent. Là, je dois bien avouer que l'artiste m'a bluffé. Il rajoute une certaine sensibilité au récit de Milligan. Puis, Milligan nous concocte une histoire de loup-garou, toujours illustrée par Bisely, qui revient à un style beaucoup plus classique. Ce récit est le moins bon de ce volume mais reste assez plaisant.
Après ces mises en bouches, nous rentrons dans le vif du sujet avec les sagas "The Curse of the Constantines" et "Death and Cigarettes". Là, nous retrouvons notre enquêteur qui doit aider la police pour retrouver un criminel qui pourrait être son neveau. Constantine suspecte que le sang des Constantine oblige le jeune homme à agir ainsi. Mais, il risque de se retrouver face à une autre surprise. Milligan donne le meilleur de son imagination pour donner un final de choix à la série. L'histoire est prenante et l'intrigue accrocheuse. Avec "Death and Cigarettes", on apprend qu'il ne reste que très peu de temps à vivre pour Constantine. On le voit faire ses adieux à des vieux amis, s'occuper de sa femme, Piffy qui ne comprend pas que son mari se résigne comme cela. Mais c'est vrai qu'avec Constantine, il risque d'y avoir une belle entourloupe...
Graphiquement, Camuncoli et Landini font un sacré travail. Il n'y a rien à redire sur leur participation. On peut même admirer les sketches de Camuncoli et les recherches de Bisley pour les couvertures.

Death and Cigarettes clôturent en beauté la série Hellblazer. 300 épisodes (et quelques hors séries ou autres participations de Constantine dans d'autres séries) qui marqueront à jamais le monde du neuvième art.
Mais, me direz vous, est ce qu'on reverra un jour ou l'autre John Constantine ? Et bien, ceux qui suivent DC Comics avec entre autres, The New 52, savent que Constantine a fait son retour (dans une version un peu plus jeune et moins amochée) dans les pages de Justice League Dark (publié aussi dans les pages de DC Saga-Urban Comics) mais aussi depuis peu, dans sa propre série, Constantine (mais plus sous le label Vertigo). L'avenir nous dira si cette nouvelle série marquera autant que celle paru chez Vertigo.
Mais en attendant, ne ratez pas Death and Cigarettes, l'ultime enquête du véritable John Constantine !

 

Par , le

Les albums de la série VO JOHN CONSTANTINE : HELLBLAZER