VO GREEN ARROW (NEW 52) #3 Harrow

voir la série VO GREEN ARROW (NEW 52)

Résumé de l'album Harrow

Alors qu'il revient de Chine après avoir réglé des affaires qui concernent Queen Industries, qui connait quelques soucis, Oliver Queen ne peut atterrir à Seattle. D'étranges guerriers ailés occupent le ciel. Ces thanagoriens poursuivent celui que l'on nomme Hawkman qui défend une jeune femme. Queen revêt son costume de Green Arrow et affronte ces soldats...

 

Par Berthold, le 15/11/2013

Notre avis sur l'album Harrow

Harrow, le troisième volume de la nouvelle série Green Arrow reprend les épisodes Green Arrow 14-16, le 0, The savage Hawkman 14 et le Justice League 8.

Bon, je me fais toujours un plaisir de lire les aventures du Green Arrow, mais je dois bien avouer que la nouvelle série façon The New 52 n'est pas encore à la hauteur de ce que nous avons pu lire auparavant. Les deux premiers tomes étaient assez plaisants et divertissants. Ce tome ci déçoit un peu.

Comme on peut le voir, plusieurs auteurs se succèdent dans ces pages.
Tout d'abord, il y a le cross-over entre Green Arrow et le Savage Hawkman intitulé Hawkman : Wanted. L'amateur d'action n'est pas déçu en suivant ce groupe de thanagoriens venus sur Terre pour arrêter Hawkman. Avec l'aide de Green Arrow, Hawkman tente de se sortir de ce guêpier. J'ai trouvé ce récit un peu confus dans l'ensemble. On retrouve d'ailleurs au scénario Rob Liefeld en compagnie de Frank Tieri. Deux connaisseurs du genre, mais pas des pointures. C'est dommage, on pouvait espérer mieux de cette saga.
Puis Ann Nocenti fait intervenir un nouveau vilain dans l'univers de l'archer : Harrow. Malheureusement, j'ai trouvé ce personnage peu intéressant, sans aucun charisme. L'intrigue se lit sans marquer les esprits des lecteurs.
On peut quand même se délecter de l'épisode 8 de Justice League où Geoff Johns nous raconte comment Green Arrow tente de rejoindre la Justice League. Les amateurs de la revue DC Saga connaissent bien sûr cet épisode. Le meilleur épisode de ce volume.
Puis Judd Winick revient sur la série pour un récit nous ramenant quelques années en arrière avec Oliver Queen.

Graphiquement, c'est assez varié comme travaux. Carlos d'Anda et Joe Bennett sortent quand même du lot. L'une des bonnes surprises de ce volume est de retrouver les belles couvertures signées par Bill Sienkiewicz.

Harrow est un tome assez moyen de la saga de Green Arrow. D'ailleurs, aux USA, c'est un nouveau scénariste qui reprend en main les affaires d'Oliver Queen : Jeff Lemire ! J'espère que ce dernier arrivera à redonner un peu plus de tonus à la série.

 

Par , le

Les albums de la série VO GREEN ARROW (NEW 52)