ATTENTION : CONTENU RESERVE
A UN PUBLIC AVERTI

Les images et textes à caractère érotique, pornographique ou violent contenus dans cette page peuvent choquer certaines sensibilités.
En affichant cette page, vous déclarez prendre vos responsabilités vis-a-vis de ce contenu.

Afficher Sortir

Black Kiss 2

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

IMAGE

Genre :

Comics

Fantastique

Polar

Pornographie

Sortie :
ISBN : 9781607067603

Résumé de l'album Black Kiss 2

(Black Kiss 2 # 1 à 6)
L'histoire commence en ce Printemps 1912, sur le Titanic, quand une succube viole le beau Bubba, encore puceau, et plante en lui la graine qui va ensuite transformer à son tour, quelques années plus tard la jeune starlette prénommée Eunice en succube elle même ! Les années passent et Eunice devient Ilona, puis Blanche et finalement Beverly... En 1931 elle rencontre Dagmar Laine, une belle transsexuelle qui lui plait beaucoup, c'est le bon moment pour se débarrasser de ce Bubba qui ne fait que la gêner dans son ascension dans la société ! Ensemble elles vont traverser les époques, et même si Dagmar ne survit pas elle est remplacée par une nouvelle disciple qui reprend le prénom< et ainsi de suite !/br>

Par Fredgri, le 11/08/2013

Notre avis sur l'album Black Kiss 2

A la fin de la mini série Black Kiss nous laissions Cass s'éloigner après que Beverly se soit fait tuer. Cette seconde mini série, 25 ans après la première, revient donc sur le parcours de Beverly, les origines de sa "transformation" et la succession des Dagmar qui sont venus la rejoindre. Ainsi, bien plus qu'une simple suite, cette histoire nous fait surtout entrer, en quelque sorte, dans les coulisses de Black Kiss. Ça n'apporte pas forcément des tonnes d'explications, mais ça précise juste toutes les petites anecdotes et allusions qui parsemaient les pages du projet initial !
On regrette simplement que Chaykin se soit en fin de compte complètement débarrassé de cette ambiance polar qui faisait le charme de Black Kiss ! Ici il s'agit principalement d'une suite de sauts dans le temps afin de voir l'évolution du Beverly et comprendre la relation qu'elle entretient avec les Dagmar successives.
Cela reste intéressant, car devant nous Chaykin décortique son univers, revient sur les bases, sur l'impact de l'histoire. En contre partie, il le limite un peu trop à une vague histoire de cul, de pulsion sexuelle et ne prend pas le temps de réellement épaissir chaque période, c'est dommage !

De plus, Chaykin revient à du noir et blanc et c'est définitivement la meilleure façon de mettre en valeur son boulot, complètement débarrassé des effets informatiques qui vrillent, par exemple, toutes les couvertures ! Evidemment, son trait se tourne de plus en plus vers la facilité, avec des copier coller pas très beau, mais il reste toujours par-ci par-là des encrages fulgurants qui démontre que tout de même il reste un formidable artiste (surtout dans les épisodes 5 et 6 avec le retour de Cass !).

Cette seconde mini-série pourrait donc presque redonner envie de lire la première, en parallèle, afin d'en apprécier davantage les petits détails.
Par contre, autant vous prévenir c'est souvent très explicite, clairement pas adressé à un jeune public. Chaykin y montre des sexes en érection, des pénétrations, il utilise tout un vocabulaire assez cru, assez direct... En entrant dans ce Black Kiss 2 on entre dans un univers ou le sexe est le sujet principal... Vous serez prévenus !

Pour lecteur averti !

Par , le