VF SAGA #8 Volume 8

voir la série VF SAGA
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

URBAN COMICS

Genre :

Comics

Fantastique

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 9791026811961

Résumé de l'album Volume 8

(Saga 43 à 48)
Afin de fuir une nouvelle fois de la comète Phang qui fut absorbée par un terrible Temportex, Alana et Marko, accompagnés par Hazel, mais aussi de Monsieur Robot et Pétrichor, doivent se réfugier sur Accueillante, une planète ou ils espèrent bien permettre à Alana de se faire avorter du fœtus désormais mort en elle...

Par Fredgri, le 11/02/2018

Notre avis sur l'album Volume 8

Nouvelle fournée de Saga avec une intrigue qui continue d'y aller tout doucement.
Vaughan fait quelque peu traîner les choses, sur Accueillante la situation n'en finit pas de se diluer, mais paradoxalement cela reste plutôt captivant dans l'ensemble. Même si l'on n'apprend plus grand chose des uns et des autres. Toutefois, je dois bien dire que j'aime beaucoup l'évolution de la petite Hazel qui sort vraiment son épingle du jeu, une nouvelle fois, et plus particulièrement quand elle entre en contact avec le fantôme de son petit frère... !

On le comprend bien, Vaughan se moque des tabous, Pétrichor assume pleinement sa nature transgenre, la petite Hazel s'interroge sur ce qu'est un zizi, Alana et Marko affichent sans soucis leur union inter-raciale et c'est absolument parfait, car il règne sur cette série une atmosphère résolument libérée et rafraîchissante. Néanmoins, le scénariste a aussi tendance à insister beaucoup sur tout ça, comme s'il fallait sans cesse matraquer chaque information. Cela ne gène nullement la lecture, mais cela aurait mérité parfois d'être un chouilla plus subtil !

Mais une nouvelle fois, Vaughan connait parfaitement son boulot et ses petites recettes narratives habituelles, cela fonctionne incroyablement bien, avec une très grande fluidité. Dès qu'on se lance dans cette lecture, on se laisse emporter sans soucis, pris dans les multiples rebondissements, les apparitions de nouveaux personnages qui disparaissent tout aussi vite, tandis que Testament se fait tranquillement torturer psychologiquement par sa mystérieuse tortionnaire...

Un volume qui demeure un bon moment tout de même.
Si vous aimez la série, vous retrouverez agréablement cet univers qui n'a pas fini de se dévoiler devant nous...

Par , le

Les albums de la série VF SAGA