VF FATALE #4 Toutes les larmes du ciel

voir la série VF FATALE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Genre :

Comics

Fantastique

Polar

Sortie :
ISBN : 9782756066349

Résumé de l'album Toutes les larmes du ciel

(Fatale 15 à 19)
Deux histoires se déroulent en parallèle l'une de l'autre.
La première, "à notre époque", nous ramène vers Nick Lash qui vient d'être arrêté. Or, lors de sa première audience il est secouru par un certain Nelson qui le fait s'évader, soi-disant envoyé par Jo pour l'aider. Ensemble, ils entament donc une longue fuite vers la Californie...
La seconde nous fait revenir vers le milieu des années 90. Lance, le chanteur d'un groupe grunge, vient de cambrioler une banque. Sur sa route, il croise Jo qui vient à peine d'échapper à un "serial killer", elle est couverte de sang et le jeune homme décide de l'emmener dans la maison ou il vit avec les autres membres de son groupe. Mais progressivement l'influence de Jo commence à se faire sentir sur tout le monde !

Par Fredgri, le 30/12/2014

Notre avis sur l'album Toutes les larmes du ciel

Après un troisième volume constitué de 4 histoires courtes qui exploraient le passé de Joséphine, Brubaker revient sur une structure en arc et explore deux époques bien différentes. On retrouve donc la belle et mystérieuse Jo qui ne cesse de provoquer mille et un accidents partout ou elle va !

Cette fois-ci, le scénariste n'entre pas nécessairement dans une histoire qui va dévoiler des secrets sur Jo, il se contente de décrire ce qui se passe quand elle croise la route d'un jeune groupe de musiciens en quête d'un nouveau hit. La forme est assez classique, au fond et le récit se déroule très logiquement, sans surprise. Malgré tout, l'ensemble se tient pratiquement sur la seule écriture de Brubaker. Une écriture incisive, presque viscérale, qui alterne entre les pavés introspectifs et une vraie virtuosité des dialogues. A tel point que cette lecture pleine de charme, de personnalité nous prend aux tripes dès la première planche.

En parallèle, l'intrigue générale avance tout de même un peu, notamment avec l'évasion de Nick, sa rencontre avec Nelson/Lance et le retour de Sommerset et ses hommes... Toutefois, je trouve le personnage de Wulf très intéressant, bien qu'assez sous-employé finalement. Cette idée du serial killer qui recherche Jo en assassinant tout ceux qui se retrouvent sur son chemin est fascinante, il y avait réellement beaucoup à faire avec !

Brubaker démontre tout de même avec cette série qu'il reste un scénariste très inspiré, avec un style bien à lui, peut-être pas aussi sage qu'on aimerait le penser d'ailleurs !
Il faut dire qu'il est accompagné par Sean Phillips et que ce dernier est lui aussi au sommet de son art. Son style s'épure tout en gagnant en texture, en force, c'est magnifique ! Beaucoup de vie, d'expressivité et de force !

En tout cas Fatale est une série passionnante qui mérite vraiment de figurer dans vos bibliothèques !

Par , le

Les albums de la série VF FATALE