VF BATWOMAN #1 Hydrologie

voir la série VF BATWOMAN
Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

URBAN COMICS

Genre :

Action

Comics

Polar

Super Heros

Sortie :
ISBN : 9782365770620

Résumé de l'album Hydrologie

(Batwoman 0 à 5)
Kate Kane n’est devenue Batwoman qu’assez récemment (relire les 52), néanmoins elle attire sur elle l’attention du DEO, un organisme qui veut régir la communauté des super-héros. Ils envoient donc à Gotham l’agent Chase (relire les Chase), afin qu’elle trouve l’identité de la belle héroïne rousse…
Pendant ce temps là, Maggie Sawyer découvre que des enfants commencent à disparaître mystérieusement enlevés par une sorte d’ectoplasme vengeur… L’histoire remonterait à la mort de deux enfants, noyés pendant que leur mère buvait… Batwoman va elle aussi enquêter…

Par Fredgri, le 31/07/2012

Notre avis sur l'album Hydrologie

On savait que JH Williams préparait une nouvelle série Batwoman, qu’il prenait son temps pour s’occuper de ses planches mais que visiblement DC faisait traîner l’affaire au niveau de la publication… On a ainsi vu arriver un numéro 0 en décembre 2010, une mise en bouche alléchante ou l’artiste laissait exploser son talent, accompagné dans l’aventure par Amy Reeder (Madame Xanadu, Fool’s Gold). Et il faudra attendre que débute le fameux reboot de l’univers DC pour pouvoir admirer réellement la série naissante sur Batwoman.

Et quels débuts !
En effet, dès les premières planches du premier numéro on se rend compte que non seulement ça valait la peine d’attendre, mais en plus que c’est tout bonnement passionnant !
Car, même si le graphisme époustouflant de Williams 3 nous en met plein les yeux, même si chaque page transpire la virtuosité, le scénario derrière est largement à la hauteur, misant à la fois sur le rythme et sur les moments plus intimistes. C’est adroit et subtil !

Sous couvert d’une étrange histoire de fantôme on entre dans la vie de Kate, on découvre sa relation avec sa cousine Bette, avec Maggie avec qui elle va entamer une liaison torride mais libératrice aussi. On n’oublie pas le facteur Batman là dedans, ce dernier lui propose de rejoindre les Batmen Incorporated, offre qu’elle refuse.
Le statut de l’héroïne se complexifie donc, gagne en relief, tout en s’octroyant des zones de mystère, même pour le lecteur ! Batwoman devenant à la fois troublante et inquiétante, tout en dégageant une aura extrêmement sensuelle. D’autant qu’on sent, en substance qu’elle n’a pas tout réglé avec sa vie, son passé. Elle reste hantée par cette sœur, Alice (qu’on a pu voir dans Elegy), tout en ne pardonnant toujours pas à son père de ne pas l’avoir assez protégée.

Au scénario, on a donc J H Williams 3 qui s’investit beaucoup plus que pendant le run avec Rucka. A ses côtés, on retrouve W. Haden Blackman (Star Wars…), et le duo nous entraine dans un univers de conflit, d’évaluation ou chacun se jauge, se découvre.
Comme je le disais auparavant, le scénario est vraiment subtil, il sème des éléments qui promettent d’amener vers des développement très intéressants. Notamment la relation entre Kate et Bette, entre Kate et son père…

Certainement l’une des meilleures surprises de ce reboot, ou en tout cas de celles qu’il faut encourager. D'autant qu'Urban republie en parallèle les débuts de l'héroïne dans le bel album Élégie (précédemment traduit par Panini)!
A lire absolument donc, même si à priori les super-héros ça n’est pas votre truc !

Par , le

Les albums de la série VF BATWOMAN