VF BATMAN #1 La cour des hiboux

voir la série VF BATMAN
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

URBAN COMICS

Sortie :
ISBN : 9782365770415

Résumé de l'album La cour des hiboux

Gotham.
Le justicier de la ville, le Batman, est sur la piste de certains évadés de l'asile Arkham dont killer Croc, l'Epouvantail, Mr Freeze, Nygma ou encore Double-Face. Lorsqu'il se retrouve face à eux, Batman ne leur laisse pas trop le choix et attaque le premier. Mais il risque d'être vite submergé lorsqu'il reçoit un coup de main inattendu du Joker !
Les pensionnaires d'Arkham ayant retrouvé leur cellules, Batman peut faire son rapport au commissaire Gordon qui lui aussi, est étonné d'avoir vu sur les vidéos de sécurité, un Joker aider le Dark Knight. Mais Batman lui fait savoir qu'il a mal vu.
En compagnie de Dick Grayson, Tim Drake et Damian, Bruce Wayne se rend à un gala avant d'entendre Gordon recevoir un appel de son collègue, Harvey, depuis une scène de crime.
Bruce quitte la soirée et en tant que Batman se rend sur les lieux où une étrange surprise l'y attend...

 

Par Berthold, le 09/06/2012

Notre avis sur l'album La cour des hiboux

Et voilà, le Batman de la nouvelle ère DC est là !
Bon, en fait, Gotham n'a pas connu beaucoup de changement. Le monde du Batman n'a pas beaucoup été touché par le nouveau départ de l'univers DC. Au contraire de superman ou Wonder Woman qui eux, ont vu quelques bouleversements notoires.

Bref, ce Batman débute plutot sur les chapeaux de roues avec cette scène assez spectaculaire avec les évadés de l'asile Arkham. Et le lecteur ira de surprises en surprises avec les nouveaux dangers qui menace Bruce Wayne et la ville de Gotham.
Scott Snyder a su s'imprégner du monde du Batman depuis quelques temps. Vous avez pu vous rendre compte de son talent dans la mini série Sombres reflets ou encore dans Gates of Gotham. Le scénariste d'America Vampire a su insuffler ses idées, de la noirceur et de la violence dans ces pages. Il risque bien de devenir, au vu de ses premiers épisodes, le scénariste de Batman le plus doué de ces dernières années.
Il y insuffle du rythme et une atmosphère assez particulière qui vous prend dès les premières pages.
Alors qu'est ce donc que cette cour des hiboux ? Je vous en laisse la surprise en dévorant ce tome qui reprend les sept premiers épisodes de Batman.

Ho, j'allais oublier de vous dire un petit mot sur le dessin !
Il est l'oeuvre de Greg Capullo qui s’était fait connaitre en son temps sur X-Force et sur Spawn. Avec l'âge, son dessin s'est affiné et affirmé. Il suffit de voir son travail sur Batman pour se rendre compte que c'est là l'un de ses meilleurs travaux. Je reste en admiration devant sa mise en scène, devant sa mise en case, devant l'ingéniosité de cette mise en scène.
Ah, j'ai déjà hâte de lire les prochains épisodes.

Alors, oui, je vous conseille de répondre au bat-signal et de vous procurez sans plus tarder la nouvelle série Batman que publie Urban Comics.

 

Par , le

Alors voilà, personnellement je m'attendais réellement à lire un arc vraiment exceptionnel, une écriture différente qui verrait évoluer le Batman vers quelque chose de plus moderne, et en fin de compte, même si je trouve cette histoire passionnante je dois bien dire que j'ai aussi le sentiment de l'avoir déjà lu des centaines de fois auparavant !
Ainsi, Snyder, sous un vague prétexte légèrement révisionniste, ne fait que produire une histoire ultra classique du Batman. Il revient aux fondamentaux, le polar, la ville la nuit, des meurtres mystérieux et un tueurs qui permet de revenir sur le passé de la ville et sur la famille Wayne en particulier... Bref, les thèmes habituels qui reviennent environ tout les deux ou trois ans !
Néanmoins, le scénario est très bien mené, avec beaucoup de rythmes, avec du suspence et quelques très bons moments. Bon, peut-être que Snyder use parfois de facilité un peu grossière (style le Batman qui trouve sans explication le repère des Hiboux en une page, ou encore le fait qu'il se fasse bêtement bloquer dans un labyrinthe pendant une semaine !!!!
Donc, en effet, le récit n'est pas exempt de grosses ficelles et de gros stéréotypes, mais qu'importe, c'est du Batman sympa magnifiquement mis en image par un Greg Capullo très très inspiré qui louche même parfois sur Miller, c'est dire.
On se demande même pourquoi Urban a bien pu mettre une couverture ultra banale de Jim Lee alors que Capullo en a fait des bien plus dynamiques, les mystère du star systeme !
Donc, un début assez plan plan, histoire de placer les billes pour certainement bien mieux plus tard... A surveiller de très près pour Capullo en attendant, en allant relire els épisodes de Morrison ou Daniels, tiens !

Par , le

Les albums de la série VF BATMAN